MANIFESTATIONS

Sophie Fouace : accompagner les évolutions du système éducatif pour développer l’École de la confiance

Dans quelques jours, les 30 et 31 mai, se tiendront à Marseille les célèbres Rencontres de l’Orme. C’est l’un des évènements phares de la direction territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Réseau Canopé.

Sophie Fouace est inspectrice d’académie – inspectrice pédagogique régionale (IA-IPR) Établissements et Vie scolaire. De 2007 à 2015, elle a exercé ses fonctions au sein de l’académie de Paris, notamment dans le domaine de l’accompagnement des établissements scolaires du second degré (collèges et lycées) en relation avec les chefs d’établissement, de la politique documentaire académique et de l’Éducation aux médias et à l’information (EMI).

Nommée à Réseau Canopé en mai 2015, elle y exerce les fonctions de directrice territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans le cadre de la refondation du Réseau, elle a mis en place la nouvelle direction territoriale, réorganisé ses structures et défini ses missions autour des axes « Arts, culture et société » et « Numérique éducatif » qui intègre les événements écriTech’ à Nice et les Rencontres de l’Orme à Marseille.

La fonction d’inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional n’existe pas au Québec.
Les IA-IPR sont des cadres supérieurs de l’Éducation nationale. Ils mènent leurs actions, seuls ou à plusieurs, en cohérence avec le programme académique défini par le recteur d’académie, chancelier des universités.

Le numérique éducatif est un axe prioritaire de Réseau Canopé et notamment en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La région académique accueille en effet trois types d’évènements qui ont vocation à offrir des temps de formation aux enseignants et à être des lieux de partage et d’échanges autour de l’évolution des pratiques.

Les Rencontres de l’Orme

Rendez-vous national sur le numérique éducatif à Marseille, les Rencontres de l’Orme se tiendront les 30 et 31 mai prochain. Ces rencontres annuelles permettent le partage des connaissances et des pratiques entre tous les acteurs de la communauté éducative : Éducation nationale, associations, industriels, éditeurs, collectivités territoriales. Cette année sera la 23e édition.
Lire le programme ici.

La thématique cette année est issue d’un travail collaboratif entre l’Inspection générale de l’Éducation nationale, le ministère de l’Éducation nationale, les académies d’Aix-Marseille et de Nice et Réseau Canopé.

Dans la continuité d’écriTech’9, la forme scolaire sera étudiée selon plusieurs orientations :

la réorganisation des espaces en lien avec l’architecture et le design, le décloisonnement des temps d’apprentissage, l’évolution de la posture de l’enseignant s’appuyant sur des expérimentations et des approches collaboratives, les liens de l’école avec son environnement et l’impact sur le climat scolaire.
Parmi les activités, on peut assister à des démonstrations d’usages par des enseignants en présence d’élèves.

J’étais aux rencontre de l’Orme en 2015. J’ai encore en tête le souvenir de deux adolescents d’Aubagne qui me présentaient leur projet avec toute la supériorité des « digital natives » qu’ils disaient être à la vieille dame du siècle dernier que j’étais. Leur bonheur faisait chaud au cœur et je n’ai pas oublié le sérieux quasi professionnel de leurs explications.

écriTech’9


Le 9e colloque écriTech s’est tenu à Nice les 4 et 5 avril dernier et avait pour thème : « Réinventer la forme scolaire à l’heure du numérique ». Cet évènement est organisé par l’Inspection générale de l’Éducation nationale, le ministère de l’Éducation nationale, le rectorat de l’académie de Nice et la direction territoriale Provence-Alpes-Côte d‘Azur de Réseau Canopé.

La question de l’évolution de la forme scolaire est en effet posée alors que le numérique transforme en profondeur les modes de transmission des connaissances.  Des professionnels de l’Éducation, universitaires et chercheurs venus de diverses régions de France, ont présenté leur point de vue et leurs travaux lors de tables rondes et ont réfléchi à la manière d’accompagner ces changements. Se sont associés à eux des architectes et des designers qui ont apporté des exemples concrets d’initiatives en vue de construire l’École de demain.
 Lire la thématique complète d’écriTech’9

Voici deux interviews de Sophie Fouace relatives aux évènements du numérique éducatif portés par la direction territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur :
Les Rencontres de l’Orme 2017
La thématique 2017 « Numérique et savoirs : s’approprier, scénariser et co-construire »

Les Mardis du numérique

Organisés par la direction territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Réseau Canopé et les rectorats des académies d’Aix-Marseille et de Nice, les Mardis du numérique sont des journées professionnelles sur les usages du numérique éducatif destinées aux formateurs et cadres de l’éducation des premier et second degrés. Ces journées sont organisées dans différentes villes de la région : Avignon, Nice Sophia-Antipolis, Marseille, Manosque. Elles permettent d’aborder des sujets qui préparent aux évènements écriTech’ et les Rencontres de l’Orme, avec pour thématique générale « La forme scolaire à l’heure du numérique ».

Elles se rapprochent un peu de ce que l’on nomme au Québec journées pédagogiques, ces jours de formation étant proposés dans différentes villes de la région et offerts à la fois aux enseignants du primaire et du secondaire.

Voici l’article d’École branchée où je présente le Mardi du numérique auquel j’ai participé.

Réseau Canopé en région PACA

Réseau Canopé en région Provence-Alpes-Côte d’Azur opère au sein de la région académique qui recouvre deux académies : l’académie d’Aix-Marseille et l’académie de Nice.
Les Ateliers Canopé sont des espaces d’accueil ouverts où les enseignants, seuls ou en groupe, peuvent avoir accès, près de chez eux, à des ressources éducatives, assister à des formations et échanger autour de pratiques créatives et expérimentales. Ils sont également invités à imaginer des activités éducatives en mode co-design.

On trouve un Atelier Canopé dans chacun des six départements de la région : Digne-les-Bains, Gap, Nice, Marseille, Toulon, Avignon.
Chaque Atelier dispose d’une équipe de médiateurs au service des enseignants et autres publics de la communauté éducative.

Merci à madame Sophie Fouace de ses conseils pour cet article.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top