RETOURS D'USAGES

« Clément aplati » ; au-delà des frontières pluridisciplinaires, transversales et inter-degrés

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 15ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Innovations & Institutions autour du numériques éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 20 août.

 

Isabelle Watrinet présentera « Clément aplati » ; au-delà des frontières pluridisciplinaires, transversales et inter-degrés » sur la session II et la session IV

 

Problématique pédagogique & apport du numérique :

La production d’écrits peut-elle être favoriser par un projet engageant la connaissance de son environnement et la volonté d’échanger avec d’autres élèves ? Que peut apporter une twittclasse comme support relais dans un projet international comme Flat Stanley ? Comment motiver les élèves à produire un écrit ? Le fait de s’adresser à un destinataire réel qui a les mêmes préoccupations que l’élève permet de mieux rentrer dans la tâche. Se mettre à la place d’un personnage qui voyage et rencontre d’autres enfants, d’autres lieux, favorise l’appropriation du sujet d’écriture. Clément aplati est un support permettant d’aborder différents types de rédaction : lettres, cartes postales, mails, tweets, récits autobiographiques, documentaires, portraits, journal de classe …) mais aussi la géographie (repérage sur carte), les mathématiques (distance échanges inter-projet #Mathsenvie), l’anglais en cycle 3, etc…

Naissance de 2 projets parallèles : Clément aplati et AplatiTour.

Projet initial – #ClémentAplati 54 classes :
Clément aplati, Jeff Brown (Flat Stanley) est un petit roman. Il raconte l’histoire d’un enfant qui, suite à un malheureux accident, se retrouve aplati en épaisseur. Cela lui fait vivre de drôles d’aventures, mais lui permet aussi de voyager simplement dans une enveloppe d’un pays à l’autre.

Période 1 :
– étude du roman avec la classe
– création d’un personnage aplati
– production d’écrit : raconter l’aplatissement de Clément
– création d’une carte d’identité
Mise sous enveloppes et envois pour les vacances d’automne.

Périodes 2-3-4 :
Les personnages partent dans leurs classes d’accueil, afin de partager une partie de l’année scolaire. On reçoit les Clément de ces dites classes.
Pendant ces périodes on fait découvrir aux Clément la vie locale, les événements de classe. On prend des photos, on fait un carnet de voyage, ou un descriptif de notre village, région. On peut aussi échanger des mails, mais surtout on communique via des plateformes collaboratives : Padlet, Twitter.

Période 5
Les Clément rentrent chez eux mi-mai afin d’exploiter les documents qui les accompagnent. Une version papier des “aventures” de Clément est obligatoire : on retourne le bonhomme et au minimum des photos et un petit carnet de voyage.

Projet 2 – #AplatiTour 52 classes :
Un aplati taille réelle part d’une classe et voyage à travers la francophonie : il reste une semaine et poursuit sa route. Chaque classe tweete lors de son passage et ajoute sa contribution sur un Padlet collaboratif. 3 chaines sont en route de novembre à mai. De la maternelle au lycée, c’est toute la communauté des profs qui travaillent ensemble pour ce projet. Le parcours de chaque chaine est visible en temps réel via un Genial.ly.

Apport du numérique :

Le projet FlatStanley existe depuis de nombreuses années au niveau international sous la forme d’une correspondance papier. J’ai souhaité ajouter des nouvelles modalités numériques afin de permettre une communication systématique et en temps réel entre les classes. 54 classes francophones sont engagées cette année dans le projet et réparties en groupes de 4 à 15. Les balises #ClementAplati et #AplatiTour permettent de suivre les actualités de chacunes. Il est important de maintenir le lien pendant le temps d’absence de l’aplati : par des mails,des tweets, des instants de classe. Ne pas mettre le projet de côté jusqu’à l’échéance du renvoi : Le fait de suivre la balise #ClementAplati17 ou #AplatiTour engage la curiosité, l’envie de communiquer aussi avec les autres participants. L’utilisation du numérique dans ce projet à double volet est mis en œuvre par l’utilisation de la twittclasse, la messagerie mail, un Padlet par cycle et un Genial.ly pour l’AplatiTour.

Relation avec le thème de l’édition :

Permettre l’utilisation d’un réseau social pour faire du lien entre les classes d’un même niveau, les cycles, les académies, les différents degrés et les différents projets numériques, c’est l’ambition du projet #AplatiTour. Il a réussi à fédérer aussi bien les enseignants du primaire que ceux du collège et du lycée. Les élèves, quelque-soit leur âge, leur vécu, ont accueilli cet ambassadeur le temps d’une petite semaine de classe. Ils ont échangé et partagé sur leur quotidien mais aussi autour des projets numériques éducatifs tels que #Twictée #Mathsenvie, #Twittcitations #DefiMulti #Twoulipo…

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

C’est un Projet qui permet aux élèves de réaliser que dans toutes les écoles nous travaillons autour des mêmes notions avec des méthodologies différentes qui enrichissent nos points de vues.
Nous aurions pu imaginer la réalisation d’un carnet de voyage de Clément au format papier, que chaque Classe aurait rempli au fur et à mesure de son périple, mais c’est sur le Padlet que les apports sont effectués. Cependant, l’aplati n’arrive pas seul dans les classes, car chacun envoie une attention, un défi, à la classe suivante.
Projet aux Mille entrées qui laisse cours à la créativité de chacun et invite aux échanges, aux partages. Il suscite surtout chez les élèves l’intérêt de vivre, de prendre conscience de l’instant présent et de le partager avec d’autres, de regarder son quotidien avec un œil neuf. Une autre notion importante est celle d’appartenir à un groupe fédéré par même projet. La notion du temps, gestion de l’attente, de la responsabilité du respect des dates pour l’enchaînement d’un bon voyage.

Plus d’infos sur : Isabelle Watrinet
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page http://www.ludovia.com/tag/ludovia-2018/

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top