POINT DE VUE

Promethean Vs Smart : autonomie et interopérabilité des écrans interactifs

Faciles à déplacer, faciles à mettre en marche, il était logique que les écrans tactiles interactifs profitent de ces qualités pour devenir aussi autonomes que possible. Nous allons voir dans ce troisième et dernier article de ce comparatif, comment les deux marques SMART et Promethean abordent la question de l’autonomie et de l’interopérabilité.

Des écrans interactifs autonomes et mobiles

Les écrans SMART Board et ACTIV Panel V5 sont des écrans autonomes. Grâce à l’ordinateur et  haut-parleurs intégrés, une simple prise secteur (en Wifi) suffit pour les utiliser..

Les écrans SMART Board et ACTIV Panel V5 sont des écrans autonomes. Grâce à l’ordinateur et  haut-parleurs intégrés, une simple prise secteur (en Wifi) suffit pour les utiliser..

Le haut de gamme de Promethean ACTIV Panel V5 ainsi que l’écran interactif tactile SMART disposent d’un système d’exploitation intégré en OPS (Open Pluggable System), et permettent la communication avec les appareils mobiles comme les smartphones et tablettes.

On peut donc utiliser les écrans interactifs SMART et l’écran ACTIV Panel V5 de Promethean sans avoir à les connecter à un ordinateur externe.

L’ordinateur OPS intégré démarre instantanément avec le démarrage de l’écran interactif tactile. Il fonctionne en Wifi et ne nécessite pas de câble réseau.

L’OPS (mini ordinateur) intégré dans les écrans SMART et la gamme Activ Panel V5 de Promethean sont semblables. On voit ici l’antenne Wifi qui permet la connexion sans avoir besoin de brancher un câble réseau.


L’OPS (mini ordinateur) intégré dans les écrans SMART et la gamme Activ Panel V5 de Promethean sont semblables. On voit ici l’antenne Wifi qui permet la connexion sans avoir besoin de brancher un câble réseau.

Il est intéressant de noter que Promethean donne en option le choix entre deux ordinateurs intégrés, un sous Android ou un sous Windows. Ce dernier choix peut sembler pertinent pour un usage pédagogique si l’on a des besoins réduits et que l’on ne souhaite pas intégrer un ordinateur dédié.


L’écran ACTIV Panel dispose en plus de l’OPS sous Windows, un OPS intégré sous Android.

Ajout d’un ordinateur externe dédié

Comme sur tout écran interactif, on peut connecter sur les produits de SMART et Promethean un ordinateur que l’on peut souhaiter installer à demeure, afin de retrouver les facilités d’emploi de l’ordinateur intégré, mais avec une plus grande liberté de choix des caractéristiques de celui-ci.

Sur les écrans Promethean d’entrée de gamme iSeries, c’est la seule possibilité.

Pour des questions d’encombrement, de simplification du câblage, il est intéressant de noter que les écrans SMART et Promethean proposent des supports VESA permettant de fixer un mini PC derrière l’écran.


A l’arrière d’un écran SMART, on remarque un mini PC fixé grâce au support VESA, il est connecté à l’écran via des câbles et à la source courant via un câble d’alimentation. Il faut appuyer sur son bouton de démarrage pour fonctionner.

Le PC fixé à l’arrière peut être de tout type, Linux, Android, Windows, MAC, il suffit qu’il dispose d’une fixation Vesa compatible.

Cet ordinateur est moins sujet au vol ou vandalisme, car il est plus discret. Le seul point noir de cette installation est qu’il faut pouvoir actionner un bouton de mise en marche en plus de celui de l’écran. Il demande aussi à être raccordé aux entrées de l’écran interactif, mais comme cela se trouve à l’arrière de l’écran, ce n’est pas très gênant, car invisible quand l’écran est contre un mur.

Dans le cas d’un ordinateur externe fixé à l’arrière de l’écran, ces derniers fonctionnent séparément l’un de l’autre. Il faut donc appuyer sur le bouton de démarrage de l’ordinateur pour le mettre en marche. Nous n’avons pas la facilité et le gain de temps qu’offre l’ordinateur interne intégré.

Raccordement à d’autres ordinateurs et périphériques

Ayant une connectique riche, les écrans Activ Panel et SMART Board permettent de les raccorder à des ordinateurs portables ou des ordinateurs de bureau grâce à de nombreuses entrées. Ils peuvent se raccorder à des sources vidéo également et autres dispositifs utilisant l’USB pour les fonctions tactiles éventuelles et le VGA, HDMI, Dispaly Port ou vidéo.

On peut choisir entre une installation fixe ou mobile. En cas d’installation fixe, il faut prévoir une prise murale permettant de brancher rapidement un ordinateur nomade. Pour une installation mobile, il suffit de raccorder l’ordinateur à l’une des paires de connecteurs libres (par exemple un USB + un HDMI). L’existence d’une connexion VGA est plus anecdotique, car avec des écrans de très grande taille en 4K, il est un peu dommage de se limiter aux capacités de la connexion VGA…

Connecteurs sur le côté d’un ACTIV Panel Promethean

Connecteurs sur le côté de l’écran SMARTBoard 7075 pour le branchement occasionnel d’un ordinateur et boutons de mise en marche, volume et pause. À droite, une partie des connecteurs. On remarque que les entrées vidéos sont toutes associées à des USB.

Mobilité des écrans interactifs SMART et Promethean

Les écrans interactifs tactiles SMART Board et les ACTIV Panel V5 avec leurs ordinateurs incorporés sont totalement autonomes. Ils peuvent donc se déplacer facilement avec un pied ou support convenable au poids de l’écran. Une fois en place, les écrans peuvent fonctionner avec une prise secteur ou se connecter au Wifi.

Tous les écrans, y compris les écrans d’entrée de gamme de Promethean peuvent accepter un ordinateur fixé à l’arrière. Il suffit d’une prise multiple pour alimenter cet ordinateur en plus de l’écran. Sur le SMART Board, il y a une prise auxiliaire, qui peut permettre de raccorder cet ordinateur sans recourir à une prise multiple. C’est un plus pour la mobilité, car il n’y a alors qu’un seul câble d’alimentation à brancher pour que l’écran déplacé soit de nouveau opérationnel…

Une prise secteur  femelle sur le SMART Board pour  brancher le Mini PC ajouté.

Interopérabilité des écrans avec les ordinateurs et tablettes de classe

Comme nous l’avons vu dans le chapitre sur le BYOD, les écrans des deux marques communiquent parfaitement avec les différents outils de la classe.

SMART propose en plus les fonctions SMART Kapp qui permettent la connexion de 250 utilisateurs, mais cet outil est plus un outil avancé de paperboard et de prise de note qu’un véritable logiciel pédagogique.

Nous resterons donc sur les fonctions de communication avancée entre l’écran interactif et les outils personnels.

Partage des documents réalisés

Les deux écrans SMART Board et ACTIV Panel permettent de partager les documents réalisés en classe. CLASSFLOW de Promethean permet d’ouvrir les documents réalisés dans le logiciel de l’écran de la classe (ActivInspire).

SMART propose son lecteur de fichiers SMART Notebook qui est disponible en HTML, et incorporé aux écrans SMARTBoard, ce qui permet d’utiliser sans ordinateur connecté les fichiers réalisés ; il est également sur iOS et une version pour iPad.


Le lecteur de fichiers SMART Notebook est incorporé aussi dans les écrans SMART

 


SMART Notebook permet le partage d’un fichier facilement avec un lien copié dans le presse-papier de l’option « partager » dans le menu fichier.

 On peut aussi décider d’envoyer directement le fichier du logiciel SMART Notebook par mail au format Notebook ou PDF. Promethean propose aussi l’envoi de fichier par mail, mais uniquement au format natif à savoir flipchart.


ActivInpire permet également le partage de fichier par mail

Les deux logiciels permettent aussi l’exportation au format d’échange IWB, ce qui permet d’importer et exporter des documents dans d’autres marques.

Les écrans interactifs et iOS

En plus du lecteur disponible sur tous les environnements et du créateur de fichiers SMART Notebook pour iPad, SMART propose différents logiciels :

  • SMART Kapp, qui est compatible avec tous ses écrans IQ et bien sûr, avec les matériels SMART Kapp.
  • SMART Lab qui permet de se connecter facilement aux activités interactives sans avoir besoin du navigateur Internet
  • L’application SMART InkScan qui permet d’ouvrir, annoter et envoyer sur le SMARTBoard des annotations, photos et autres. La compatibilité avec le PDF est payante.

Promethean semble avoir cessé la mise à jour de ses applications iOS qui ne sont plus compatibles avec iOS 11. Ce n’est pas forcément très grave dans la mesure où CLASSFLOW est utilisable en HTML, donc avec le navigateur d’un smartphone ou tablette Android, Windows ou iOS.

Les deux solutions proposent aussi la mutualisation sur un site de partage, SMART Exchange pour SMART et ClassFlow, remplaçant de Promethean Planet pour Promethean.

Gestion de classe

Si les deux logiciels de SMART et Promethean permettent de gérer des listes d’élèves, la solution SMART AMP se révèle très complexe à utiliser en France, car elle demande de s’appuyer sur un compte Google Éducation, et donc de passer par les services informatiques des académies qui ne sont pas très motivées pour ouvrir ces dispositifs.

Le système de Promethean ClassFlow, est donc beaucoup plus accessible, puisqu’il ne nécessite pas de compte Google éducation.

Ceci manque donc à SMART en France au point que SMART France encourage à l’utilisation de SMART Learning Suite online de préférence à SMART AMP.

Cette solution ne permet pas un aussi bon suivi des élèves que les outils antérieurs, cette période de transition rend insuffisante la gestion de classe de SMART en attendant que toutes les fonctionnalités de SMART AMP soient intégrées à SMART Learning Suite.

BILAN

Le bilan entre les deux marques est assez équilibré. Si SMART a généralisé l’intégration d’un ordinateur sur toute sa gamme, Promethean offre en option sur ses modèles haut de gamme la possibilité d’un ordinateur sous Windows, sans doute plus polyvalent.

Les deux marques permettent l’installation d’un ordinateur dédié grâce à des supports VESA.

SMART pour lui la compatibilité avec sa gamme SMART Kapp et son lecteur intégré tirant profit de l’ergonomie de l’écran avec ses stylets identifiés.

En matière de partage et d’interopérabilité, léger avantage à SMART pour les formats et méthodes de partage. Cependant, Promethean, de par les choix de l’Éducation nationale en France prend un net avantage sur le suivi des élèves et la gestion de classe. Il faudrait que SMART propose une alternative à SMART AMP qui ne fonctionne pas en France.

 

Retrouvez tous les articles sur le même sujet « Comparatif écrans interactifs » => www.ludovia.com/tag/comparatif-ecran-interactif

 

Source article : Bernard-Yves Cochain, consultant en TICE

Article proposé dans le cadre d’un partenariat

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top