RETOURS D'USAGES

Usage d’une plateforme et d’outils numériques comme support à la remédiation dans l’enseignement supérieur : retour d’expérience

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 15ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Innovations & Institutions autour du numériques éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 20 août.

 

Yves Orlent présentera : « Usage d’une plateforme et d’outils numériques comme support à la remédiation dans l’enseignement supérieur : retour d’expérience » sur la session II et sur la session IV.

 

Problématique pédagogique :

Face à l’augmentation du nombre d’étudiants, d’une part, et a une certaine désaffection du présentiel ou, à tout le moins, d’une baisse d’attention lors des cours de par l’usage généralisé des ordinateurs portables et autres smartphones connectés en permanence, d’autre part, nous constatons que certains point clés de la matière sont de plus en plus difficilement compris.

Pour luter contre les effets de cette massification et ceux induits par un étudiant toujours connecté à l’attention fragmentée, nous avons décidé d’utiliser les outils numériques à des fins de remédiation. Partant du constat que les étudiants étaient inséparables de leurs compagnons numériques, nous avons décidé de tirer parti de ce phénomène et utilisé les outils numériques dont nous disposions pour favoriser l’apprentissage « à leur guise » de certains points de matière « zappés » ou non acquis.

Apport du numérique :

Cela fait plusieurs années que nous utilisons une plateforme numérique intégrée (Sharepoint LMS) qui était principalement utilisée pour transmettre des documents, récolter des devoirs sous forme digitale et communiquer de manière structurée pour chacun des cours auxquels l’étudiant est inscrit.

Pour la problématique qui nous intéresse, nous avons été plus loin dans l’usage de la plateforme, en utilisant les possibilités apportées par les quiz et des parcours pédagogiques en créant du contenu au moyen des logiciels Articulate Storyline et Rise.

Nous nous sommes concentrés sur quelques cours pilotes avec des enseignants motivé, informatique approfondie et maîtrise de la langue française notamment. Ces dispositifs numériques de travail en autonomie présentaient un certain nombre d’avantages pour les étudiants comme pour les enseignants en termes de souplesse d’emploi, de plaisir d’utilisation et d’(auto)évaluation.

Relation avec le thème de l’édition :

Les outils numériques pédagogiques font partie intégrante de la stratégie d’innovation mise en place par notre école depuis plusieurs années.

Cette démarche volontariste nous semble indispensable tant pour ne pas rater le train de l’évolution techno pédagogique que pour rester en phase avec les attentes d’un public hyper connecté, tout en tentant de répondre, en partie, à la pression démographique constante à laquelle sont confrontées nos différentes implantations.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Même si nous avons constaté un certain enthousiasme pour la formule quant au côté ludique du dispositif, celui-ci est à nuancer par une certaine paresse de la part de nos étudiants à prendre le temps nécessaire pour remédier à leurs lacunes en profitant de l’ensemble des outils mis à leur disposition.

De plus, même si notre public est hyper connecté nous constatons que les statistiques d’utilisation sont assez basses. Manque d’intérêt, méconnaissance de l’existence des outils, autres habitudes d’études, jeunesse du dispositif ? L’explication est sans doute à chercher dans un ensemble de facteurs.

Les ressources numériques étant constamment en ligne, nous avons décidé de sensibiliser les étudiants au fait que ces ressources pourraient être très précieuses pendant les congés d’été pour les aider à préparer leurs éventuels examens de repêchage. Nous ne manquerons pas d’évaluer cette utilisation potentielle auprès d’un groupe d’étudiants plus ciblé en septembre après la dernière session d’examen.

Convaincu que le numérique a son rôle à jouer dans l’apprentissage et tout particulièrement dans un cadre de remédiation, nous avons d’ores et déjà réfléchis à des pistes d’améliorations des dispositifs mis en place, en termes d’intégration, de suivi et du nombre de cours concernés, afin d’en augmenter l’usage et de contribuer à la remise à niveau des étudiants qui en ont besoin.

Plus d’infos sur : Yves Orlent
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page http://www.ludovia.com/tag/ludovia-2018/

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Yves Orlent – Bruxelles – LUDOVIA#15 Université d'été – Ax-les-Thermes 20-23 aout 2018

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top