ACTUALITÉS EN BREF

Réponse au démenti sur le comparatif des écrans Promethean et SMART

Pour réaliser le comparatif, nous avons pris l’attache de deux constructeurs, notamment pour leur demander les informations sur leurs produits et obtenir toutes les informations qui pourraient être utiles à cette étude. Nous avons aussi manipulé les produits concernés.

Par exemple, pour Promethean, nous avons eu des échanges de courriers et reçu les catalogues et brochures. Un tableau de comparaison a été réalisé et soumis à Promethean qui a eu loisir d’y faire des remarques, notamment sur les points repris dans le démenti…

Extrait du courriel de la réponse de Promethean à notre demande d’information pour vérifier le comparatif. En violet, les points de réponse Promethean repris dans le comparatif et qui sont contestés dans le démenti…

Nous vous proposons donc d’étudier point par point les éléments du démenti, pour rétablir la réalité des données, afin de maintenir son intérêt au comparatif d’ecrans interactifs.

Le texte en orange est celui tiré du « démenti » de Promethean. En vert, les citations de l’article initial.

Il n’est pas juste de dire que la majorité des salles de classes sont équipées.

Tout à fait d’accord. Nous évoquions dans le comparatif des écrans interactifs Promethean et SMART, les pays normalement équipés, en étant parfaitement conscient que la France est à la traîne pour cette évolution.

La France est sensiblement à la traîne pour cette transition, […]. Contrairement aux autres pays, l’équipement en tableaux interactifs a été plus limité […] Cela offre une chance à la France de rattraper son retard…

Il est dit que Promethean n’aurait pas, contrairement à Smart, un environnement pédagogique totalement intégré avec notamment du BYOD.

Dans la réponse de Promethean en date du 27 février 2018 déjà citée, il est clairement mentionné « Pour la détection de présence et le BYOD, la réponse est non ». Ce n’est donc pas très fairplay de revenir sur ce point de façon publique en contredisant ce qu’ils ont eux-mêmes écrit.

Cette nouvelle technologie de détection optique permet une différentiation stylo/toucher sur les logiciels Promethean et les logiciels tierces ; offrant ainsi une ergonomie irréprochable et fluide !

On notera le ton publicitaire de cette remarque, qui ne peut cependant pas masquer que la réponse de Promethean est erronée.

En effet, contrairement à leur affirmation, leurs stylets ne sont pas « identifiés ». La seule distinction est celle entre le toucher et le stylet. Sur un écran Promethean, il est impossible d’écrire de deux couleurs différentes en même temps avec deux (ou plus stylets). Sur un SMART Board série 7000, on peut même écrire simultanément de cinq couleurs différentes, contre seulement deux (une pour le doigt et une pour les stylets sur un écran Promethean). Promethean balaye cette fonctionnalité qui est pourtant très intéressante pour l’ergonomie par un Nul besoin dans le tableau modifié.

Sur ce point, l’ergonomie du SMART est nettement meilleure, d’autant plus qu’il est capable en plus de détecter si on appuie la paume ou le poing sur l’écran afin d’effacer les tracés.

L’écran ActivPanel intègre la technologie InGlass™, pour une expérience tactile parfaite et une écriture inégalée.

SMART a été le premier à proposer des écrans avec une surface optimisée pour l’utilisation au doigt. Promethean adopte maintenant aussi InGlass™, mais puisque le démenti demande une réponse précise, les écrans SMART sont conçus avec le système hybride HyPr Touch™ (Hybrid Precision Touch) qui améliore les capacités du verre InGlass™, optimisant à la fois la fonction tactile et les performances du crayon, ce qui permet désormais zéro délai d’attente, et zéro hauteur de détection de contact… La suprématie des écrans SMART n’avait pas été mise en avant sur ce plan dans le comparatif, la réponse au démenti permet de rétablir ce point.

Le démenti développe ensuite quelques arguments marketing, du type :

L’ActivPanel de Promethean est l’équipement idéal pour créer une expérience captivante et connectée en classe comparable à celle d’une tablette avec l’ActivConnect OPS-G, module PC Android™ révolutionnaire et évolutif. […]

L’usage est, comme vous pouvez le constater, plus qu’important et fait partie de l’ADN Promethean depuis ses débuts. C’est la raison pour laquelle, Sequence+, organisme de formation spécialisé dans TICE, propose depuis plus de 5 ans, des formations à l’accompagnement des utilisateurs aux solutions numériques et notamment celles de Promethean.

Nous ne pensons pas qu’il est important de répondre à ces propos, dans la mesure où ils s’appliquent à la plupart des marques sur le marché.

Contrairement à ce qui est dit, l’ActivPanel i-Series bénéficie du même environnement intégré et connecté que l’ActivPanel à la différence que cette possibilité est en option à l’achat (ActivConnect OPS-G ou bien ActivConnect OPS-M).

Toutes les marques permettent d’insérer un OPS (ordinateur embarqué). SMART a fait le choix de l’intégrer systématiquement. Promethean le propose en option, en sachant très bien que si un acheteur porte son choix sur un modèle d’entrée de gamme, il ne va pas prendre l’option OPS, bien plus coûteuse qu’un mini PC. Nous acceptons donc la remarque, même s’il aurait été fairplay de la faire lorsque le tableau comparatif a été proposé à l’analyse à Promethean, plutôt que par ce « démenti ».

il est important de rappeler que nous avons aussi une gamme de TBI l’ActivBoard Touch

Les deux marques proposant des TBI, SMART depuis 1991.

l’usage vers la visualisation simple serait plus que réducteur sachant que notre ActivBoard Touch offre…

Là encore, on se demande pourquoi Promethean fait cette remarque dans la mesure où ce que nous l’indiquons dans le comparatif, est plutôt un plus car nous faisions référence à la présence d’une télécommande, absente chez SMART…

Promethean propose une télécommande avec son écran, ce qui est a priori inutile pour un TBI, mais qui dans la pratique permet d’étendre les usages vers la visualisation simple.

« Étendre les usages » ne signifie pas « remplacer les usages », il peut être pratique pour un enseignant par exemple pour projeter un film sans avoir à se tenir en un lieu précis. On comprend peut-être cette remarque avec ce qui suit :

notre ActivBoard Touch offre, tout comme les ENI, un environnement pédagogique intégré pour des usages interactifs et collaboratifs en salle de classe.

Il s’agissait en fait de diffuser un autre message publicitaire…

Concernant la partie comparative logicielle, il est faux de dire que Promethean réoriente ses utilisateurs vers ClassFlow. Bien au contraire, Promethean continue de proposer deux solutions de création de contenus. L’une en mode off line et l’autre en mode on line.

Là, il nous semble important de citer précisément les communications faites par Promethean à ses usagers :

Dans sa newsletter du 25 avril 2017 « L’évolution majeure concernant votre logiciel de création de contenu Activinspire », Promethean écrivait :

« Ainsi, ActivInspire devient ClassFlowTM Desktop, la nouvelle édition du logiciel de

création de contenu Promethean. ClassFlowTM Desktop ». Pour être encore plus clair, Promethean va encore plus loin dans sa newsletter de juin « Informations complémentaires – Evolution majeure concernant ActivInspire » :

« Comme indiqué, à compter du 4 septembre 2017, Promethean ne développera plus de nouvelles fonctionnalités ou d’améliorations logicielles ni ne publiera de mises à jour et de correctifs.

Néanmoins, dans la mesure où il existe des mises à jour importantes des systèmes d’exploitations, Promethean mettra à jour ActivInspire pour garantir des performances satisfaisantes et ce jusqu’au 30 juin 2018. Il est important de noter qu’après le 30 juin 2018, les versions et mises à jour de tous les systèmes d’exploitation ne seront pas prises en charge dans ActivInspire. »

En septembre, dans sa newsletter « Communication importante sur votre logiciel ActivInspire », Promethean indique avoir reculé face à la pression de ses utilisateurs :

« Devant tant de ferveur, nous avons donc décidé de continuer à maintenir et supporter notre logiciel ActivInspire. De fait, vous pouvez continuer à utiliser vos Flipcharts avec ActivInspire et gérer ainsi la transition vers ClassFlow à votre propre rythme. »

On constate donc que le comparatif est parfaitement objectif sur ce point puisque nous indiquions :

Promethean réoriente ses utilisateurs vers ClassFlow, une solution connectée, mais continue de proposer ActivInspire.

Enfin, Il est faux de dire que nous n’avons que 17 000 ressources. Avec la convergence de l’ancienne plateforme de mutualisation Promethean Planet et ClassFlow offre plus de 100 000 ressources.

Contrairement au site de SMART, SMART Exchange, il est impossible de vérifier le nombre réel de ressources sur ClassFlow. Si on en croit la communication marketing de Promethean, ce n’est pas 100 000, mais des millions de ressources qui seraient disponibles, comme on pouvait le lire sur : Prometheanplanet.com

Et plus récemment sur classflow.com

En fait, le nombre de 100 000 est choisi arbitrairement pour paraitre similaire à celui de SMART Exchange :

114 791 ressources, mais certaines étant proposées dans plusieurs pays, il reste 114 300 ressources différentes (près de 500 ressources étant des doublons).

Et pour terminer son démenti, Promethean affirme :

Promethean, toujours à l’écoute de ses utilisateurs, reste toujours et encore à la pointe de l’innovation pour répondre aux enjeux et besoins éducatifs d’aujourd’hui et de demain.

C’est une argumentation peu fondée, comme par exemple les données suivantes sur le site https://classflow.com/fr/.

Il est difficile de faire un comparatif objectif dans lequel il faut démêler les arguments purement marketing et les éléments vraiment important pour un usage pédagogique.

Si les procédés marketing de la marque peuvent dévaloriser ses produits, nous tenons à préciser que les solutions Promethean ne déméritent pas et constituent un excellent choix. Les positionnements des deux marques sont légèrement différents, SMART visant plus le très haut de gamme et l’ergonomie optimale ; Promethean proposant des solutions plus abordables, en faisant des compromis technologiques, en n’adoptant pas le 4 K sur tous ses écrans, en n’utilisant que de simples verres InGlass™, en ayant une ergonomie moins poussée (pas de plumier, de stylets identifié ou de reconnaissance de toucher) et en ne proposant l’OPS qu’en option sur ses modèles d’entrée de gamme.

 

 

Article diffusé dans le cadre d’un partenariat

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top