ACTUALITÉS EN BREF

Innovations dans l’Education Nationale : nécessités et paradoxes d’une politique volontariste

Pour la quatorzième édition du Colloque scientifique Ludovia#15, 40 communications vous seront présentées sur le thème « Innovations & Institutions autour du numérique éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût du colloque jusqu’au début de l’événement, lundi 20 août.
 

Anne Farisse Boyé présentera « Innovations dans l’Education Nationale : nécessités et paradoxes d’une politique volontariste » le mercredi 22 août.


 
L’innovation (qu’il faut distinguer de l’invention) est devenue un idéal à atteindre impérativement, lié à la nouveauté du numérique dans un contexte (d’objets, de pratiques, d’utopies mêmes) en constante évolution, qu’il faudrait créer tout en s’y adaptant.

Cette communication s’intéresse aux questions et aux problèmes que pose son adoption dans le contexte scolaire et demande s’il est possible de concilier innovation et organisation sans qu’il y ait un conflit entre des forces de transformation et des formes sociales établies (Alter 2000).

En effet, peut-on imposer l’innovation en généralisant des pratiques normalisées par des directives officielles (voir les projets innovants souhaités par La loi de 2013 pour la Refondation de l’Ecole) sans tomber dans l’uniformité et le conformisme (signalé par Bourdieu)?

Peut-on gérer les temps différents d’une frénésie d’innovation permanente et d’une utilisation sereine ? La course poursuite entre des équipements à l’innovation programmée laisse-t-elle le temps d’adapter les conditions matérielles et de pérenniser les pratiques? Le merchandising enthousiaste qui s’est développé autour du numérique éducatif est-il conciliable avec des choix réellement adaptés aux besoins de chaque établissement?

Par ailleurs, comment évaluer l’innovation et sur quels critères? Que doit-on évaluer : le processus, l’implication ou le résultat ? Et qui doit l’évaluer?

Pour poser au mieux ces questions et envisager des pistes de réponses, nous avons réalisé une approche empirique basée sur l’observation d’un projet collaboratif en lycée, par des questionnaires ENT et auprès d’observateurs extérieurs évaluant la demarche qui propose de construire un dispositif communicationnel (professeurs-documentalistes, professeur de langues, élèves) . Ce projet révèle la dualité des actions à mener : on veut innover dans la façon d’enseigner (en proposant une organisation différente avec espace pédagogique efficient, pluridisciplinarité, etc) mais aussi enseigner l’innovation (avec des élèves en autonomie collaborant pour créer des ressources).

L’enjeu est donc avant tout pédagogique mais, en créant des comportements nouveaux, peut s’avérer efficace comme mode de fonctionnement général et constituer un modèle pour un développement durable.

Plus d’info sur : Anne Farisse Boyé
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page www.ludovia.com/tag/ludovia-2018

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top