RETOURS D'USAGES

Ambassadeurs du numérique : une découverte Ludovia#15

En après-midi du 22 août, madame Sandrine Gourdon-D’Henin a présenté dans le cadre des EXPLORCAMPs de Ludovia#15, de futurs professeurs des écoles stagiaires, ambassadeurs du numérique dans l’Académie de Paris.

Une importante partie de ma vie professionnelle en éducation a consisté en la formation des enseignants et, en tant que muséologue, j’ai eu, entre autres tâches, la responsabilité de la formation des personnels des musées dans l’usage d’un système de gestion des informations fonctionnant sur ordinateur central.

J’assiste depuis plusieurs années à bon nombre de formations à l’usage pédagogique des technologies numériques par le personnel des écoles. Et au Québec, le récent Plan d’action numérique en éducation et enseignement supérieur demande « des enseignants formés aux usages du numérique pour leur pratique professionnelle ».

L’atelier m’a attiré. Le sujet m’intéresse.

Qu’est ce que le programme Ambassadeur du numérique ?

Ce programme de L’Académie de Paris et l’ESPE de Paris, en partenariat avec la MGEN et la Ville de Paris s’adresse aux futurs professeurs des écoles, c’est-à-dire aux futurs enseignants du primaire.

L’objectif en est de favoriser chez ces derniers le développement de pratiques pédagogiques dans le domaine du numérique. En retour, les Ambassadeurs participent à la diffusion des compétences numériques auprès de leurs collègues tant à l’ESPE que dans leur école d’affectation, durant les 3 années qui suivent leur désignation.

Avantages pour l’étudiant-e

La MGEN, partenaire du projet, met à disposition des «Ambassadeurs du numérique» une tablette personnelle pour planifier et gérer leur travail.

Les stagiaires sont affectés, dès l’année de leur stage, à une école bien équipée (tablettes pour les élèves, vidéo-projecteur, réseau WiFi et ressources numériques…).

Ils bénéficient d’une formation particulière par des formateurs dédiés qui les accompagnent de manière personnalisée, sur le terrain et à distance selon le format : trois semaines de formation à l’ESPE suivies de trois semaines de pratique à leur école de stage. L’accompagnement est assuré par la mission numérique premier degré ; elle est pilotée par un IEN, responsable d’une équipe de dix Formateurs en Informatique Pédagogique (FIP) et d’un Conseiller Pédagogique.
Les étudiants-es bénéficient de formations complémentaires destinées à leur faire découvrir les outils numériques et à les amener à les intégrer progressivement dans leurs pratiques.

Avantages pour le milieu

Tous les intéressés ne sont pas acceptés au programme. Les étudiants-es doivent présenter lors de leur demande de participation un intérêt pour les technologies numériques mais ceci ne suffit pas. On s’attend à ce qu’ils démontrent lors de leur demande de participation au programme un certain dynamisme, curiosité et volontarisme.

Les jeunes ambassadeurs doivent s’engager à participer activement durant trois ans, l’année de professeur stagiaire et les deux premières années de leur affectation aux actions proposées par l’Académie et l’ESPE et à contribuer à diffuser les usages du numérique en classe, auprès des collègues de l’académie ainsi que de l’école.

Leur mission : partager.

La formule est porteuse.

Un tel programme promet une sérieuse formation à ces futurs enseignants dans l’usage pédagogique du numérique, mais sa principale force réside dans la continuité.

Les formations ponctuelles disponibles présentement sont des merveilleux outils d’éveil et de sensibilisation pour les professeurs des écoles. La formule « Ambassadeurs du numérique » assure la pérennité du processus d’intégration des technologies numériques aux pratiques pédagogiques des écoles et encourage la mise-en-place d’une véritable éducation du 21ème siècle.

Les Ambassadeurs du numérique est un programme fantastique qui devrait faire des petits, non seulement en France mais aussi chez-moi au Québec. Une formule à imiter!

NOTE : J’étais seule et Ludovia#15 qui offre environ 400 possibilités de m’instruire ne dure que 4 jours. Mes découvertes représentent malheureusement que quelques fragments de l’évènement.

Plus d’infos avec la vidéo réalisée par madame Sandrine Gourdon-D’Henin disponible sur le portail de l’Académie de Paris : www.ac-paris.fr

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top