ACTION PUBLIQUE

Remplacement de Courte Durée : lancement par le CNED en région académique Auvergne-Rhône-Alpes

Les établissements publics locaux d’enseignement peuvent être confrontés à des absences de moins de 15 jours de leurs professeurs. Dans ce contexte, le CNED et le Rectorat de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes ont lancé, le 15 novembre dernier, un dispositif innovant permettant d’assurer une continuité de l’enseignement ; une expérimentation qui sera suivie par d’autres académies à la rentrée 2019.

Dans cette interview, Michel Reverchon-Billot, Directeur Général du CNED, nous parle de ce nouveau dispositif qui se rapproche des missions premières du CNED : intervenir auprès des élèves empêchés.

Récemment, il rappelle que le CNED a été interpellé pour des situations de crise ; par exemple, le CNED a « sauvé » 7000 lycéens de Mayotte et leur a permis de passer le bac ; il est aussi venu en aide aux élèves suite aux effets dévastateurs provoqués par le cyclone IRMA dans les Antilles ; ou enfin, en métropole, il a pris le relais auprès d’élèves dont l’établissement a été fermé pour cause d’amiante.

« Des élèves empêchés, nous allons vers des établissements empêchés », explique t-il.

Face au constat qu’il existe dans les établissements un point de tension forte qui ne trouve pas de solution, qui est le cas des absences d’enseignants pour une courte durée, le CNED et le Ministère de l’Education Nationale ont donc envisagé le dispositif RCD.

Ce dispositif du CNED qui vise à apporter une réponse rapide aux absences de courte durée (15 jours francs consécutifs) consiste en une plateforme de formation entièrement en ligne, qui sera activée par un référent de l’établissement à chaque besoin identifié. Y seront accessibles des contenus de cours d’une durée de 50mn, activités et ressources en ligne organisés par discipline et séquences et divisés en séances de travail pour les collèges et les lycées.

« L’intérêt de la plateforme est que l’établissement peut agir de manière proactive ou réactive ».

Agir de façon proactive

Un enseignant qui part en formation peut se voir remplacé par le dispositif, toujours pour une période n’excédant pas 15 jours.

« C’est l’enseignant qui décide d’affecter à ses élèves des séquences d’apprentissage, en continuité avec sa progression pédagogique« , souligne Michel Reverchon-Billot.

L’élève va donc suivre un parcours en e-learning, de manière autonome, enrichi de moments de synthèses ou d’exercices. Lorsque l’enseignant revient, il accède à un tableau de bord qui lui permet de prendre connaissance du travail réalisé par ses élèves et de savoir quel niveau ils ont atteint.

Agir de façon réactive

« C’est le cas du chef d’établissement qui arrive le lundi matin et qui constate que le professeur de mathématiques est absent pour 15 jours. Il se connecte sur la plateforme et à partir du cahier de textes de la classe et il va pouvoir proposer des séances en continuité des apprentissages« .

Durant cette expérimentation, les mathématiques et le français seront dispensées pour les classes de 5ème, 4ème, 2nde et ultérieurement de 1ère. . Les élèves seront encadrés par un assistant d’éducation, formé par le CNED à l’accompagnement de l’apprentissage à distance, et ils suivront les contenus dans des salles équipées. A son retour, l’enseignant absent pourra accéder aux rapports des activités réalisées par sa classe lui facilitant ainsi le suivi de la progression et la continuité des enseignements.

« L’idée est d’avoir un retour d’expérience au mois de juin et de le proposer comme service aux académies dès la rentrée de septembre », conclut le directeur général du CNED.

Interview réalisée sur le salon Educatec-Educatice, sur le stand du Ministère de l’Éducation Nationale. Veuillez nous excuser pour le bruit de fond :-), ambiance « salon »!

Plus d’infos :

Ce service alternatif aux absences de courte durée et non remplacées des enseignants, conforte le rôle du CNED dans sa mission de service public du numérique pour l’éducation et d’aide aux établissements.
A noter que dans le cadre des absences d’une durée supérieure à 15 jours, le CNED propose aux établissements scolaires un autre dispositif prenant la forme de cours à la carte.

A propos du CNED

Dans un monde où les technologies de l’information et de la communication construisent un nouveau rapport au savoir, le CNED a pour mission de garantir à chacun, quelle que soit sa situation, les moyens de sa réussite scolaire et professionnelle. Établissement public d’éducation et de formation, il réunit 2 200 collaborateurs répartis sur 8 sites en France. L’accessibilité, la réussite et l’utilité sociale sont au cœur de leurs valeurs. Près de 240 000 personnes, réparties dans 163 pays, se forment tous les ans avec le CNED.

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top