RETOURS D'USAGES

L’enseignement de l’anglais au travers des services pédagogiques de l’ENT : témoignage d’Aniella Lebeau, professeur d’anglais dans l’académie de Nancy-Metz

Aniella Lebeau est enseignante d’anglais au collège Louis de Broglie à Ancemont, dans la Meuse, depuis 2001. Utilisatrice de l’ENT Mon Bureau Numérique depuis septembre 2018, elle nous parle de son usage des services pédagogiques en classe. 

Des fonctionnalités simples et sécurisées

La simplicité est le principal atout des services pédagogiques. Il est en effet très facile d’insérer des contenus riches, type vidéos ou activités Learning Apps dans les activités du classeur pédagogique. Un simple copier-coller d’url suffit.

Pendant ses cours, Mme Lebeau met souvent en place des activités de groupe, sur le modèle de la classe accompagnée*. Les élèves travaillent donc souvent en autonomie pendant le cours.

« Mes élèves travaillent souvent avec des iPad car cela permet de mettre un plus grand nombre en activité, par rapport à un cours frontal avec le tableau. »

Il est difficile pour l’enseignante de contrôler tous les écrans des tablettes. L’ENT offre un cadre sécurisant : les élèves n’ont pas accès à d’autres contenus tels que des publicités, car tout se fait sur l’ENT, même l’intégration de contenus extérieurs.

Des outils pour enrichir les enseignements

Les outils complémentaires comme la gestion du travail à faire et le classeur pédagogique représentent une plus-value par rapport à un cahier de textes classique. En plus de l’insertion de liens riches dans les activités pédagogiques, l’enregistreur audio permet, par exemple, d’ajouter une consigne orale à un devoir, de garder une trace orale du cours, enregistrée par l’enseignant ou un élève.

« L’enregistreur audio est très utile pour les élèves à besoins éducatifs particuliers tels que les élèves dys pour lesquels l’écrit présente un vrai obstacle. »

L’enregistreur peut enfin servir en dehors et pendant les cours, pour remplacer le baladeur mp3 que les élèves utilisaient il y a quelques années. Il peut en effet être utilisé sur les iPad mis à disposition des élèves dans la classe.

La diffusion des activités et des devoirs permet également d’individualiser les apprentissages : il est en effet possible de proposer des contenus à certains élèves de la classe, ciblés via l’outil de diffusion du cahier de textes. Le professeur principal et les autres enseignants de la classe ont ainsi accès au travail, ce qui s’avère utile pour les dispositifs d’aide aux devoirs, comme « Devoirs faits ».

 

 

*Pratique pédagogique consistant à rendre les élèves autonomes au sein de la classe. Le contenu de cours est donné en début de séance, puis du temps est libéré pour faire les exercices en classe.

 

 

Article diffusé dans le cadre d’un partenariat

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top