ACTION PUBLIQUE

Rapport Studer : non, ce n’est pas un énième rapport sur le numérique…

En France, nous pouvons dire que nous sommes les « champions » des rapports en tout genre. Des rapports sur le numérique, il y en a eu déjà beaucoup ; en quoi le rapport récent « de la mission d’information sur l’École dans la société du numérique », dirigé par la commission de M. Studer, député, est-il différent et quelles conséquences va t-il engendrer dans la politique globale du ministère de l’éducation nationale sur le numérique à l’École ?

Interview sur le salon Educatice le 22 novembre dernier et 2ème rencontre avec Bruno Studer (la 1ère rencontre étant en août dernier, à l’Université d’été Ludovia#15).

Bruno Studer admet qu’il y a déjà eu de nombreux rapports sur le numérique, mais à ce jour, aucun n’avait été mené par le parlement, « alors que c’est quand même le rôle du parlement d’évaluer les politiques publiques« , souligne t-il. Suite au plan numérique lancé en 2015, il était donc utile de recueillir un certain nombre d’informations sur le terrain.

« Un certain nombre de constats et de préconisations ont été faites dans ce rapport ; certaines ont déjà été transcrites dans les exigences du législateur, comme par exemple, l’éducation aux médias et à l’information qui sort renforcée de la loi votée pour la lutte contre la manipulation d’informations« .

Ensuite, un certain nombre de choses vont être déclinées dans les mois à venir, notamment sur les langues vivantes.

« Je pense que les langues vivantes, grâce au numérique, est un domaine qui peut vraiment être amélioré en France (…) car pour apprendre une langue vivante, il faut la parler ; à 30 éléves par classe avec 3 heures de cours par semaine, calculez le nombre de minutes qu’un élève aura pu s’exprimer dans la langue vivante qu’il est censé apprendre », souligne t-il.

Pour cette raison, Bruno Studer et les auteurs du rapport croient beaucoup aux applications et autres outils qu’offre le numérique et qui rendent possible un apprentissage différent dans ce domaine des langues, par exemple.

Un travail de suivi va être mené, car un rapport, « ça doit aussi être actualisé« , conclut Bruno Studer. Rendez-vous pris pour dans un an.

 

A propos du rapport : www.ludomag.com/2018/10/presentation-du-rapport-de-la-mission-dinformation-sur-lecole-dans-la-societe-du-numerique/

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top