NOUVEAUX PRODUITS

Un jeu vidéo éducatif pour lutter contre l’illettrisme, conçu par des enseignantes

A l’occasion du salon Educatice en novembre dernier, nous avons fait une belle rencontre avec deux enseignantes de terrain de l’académie de Poitiers qui ont mis au point une méthode de lecture inédite, dès la maternelle, développée dans un premier temps sur format papier et qui a vu le jour, il y a moins d’un an, sous format “jeu vidéo“.

Publiée par une jeune start-up, Magik Eduk, cette initiative est largement soutenue et accompagnée par tous les acteurs du territoire châtelleraudais (DANE de l’académie de Poitiers, Ville de Châtellerault, Grand Châtellerault) et plus largement Poitevin et Nord-Aquitain, avec le cluster #SPN.

La jeune start-up, Magik Eduk, est née en juillet 2018, suite au “start-up week-end“ organisé par le Réseau SPN, situé à Cobalt, tiers lieu au centre ville de Poitiers.

L’application qu’elle a développée s’appelle Graphonémo ; son objectif est d’aider les enfants à intégrer la correspondance lettre-son, « ce qui lui permet d’être compatible avec l’ensemble des méthodes de lecture ; elle vient en complémentarité« , explique Sandrine Grégoire, une des enseignantes à l’origine du projet.

Sandrine Grégoire et Sylvie Meunier, toutes les deux professeurs des écoles, ont mis leurs idées en commun pour arriver à une méthode de lecture qui puisse s’adresser à tout public et notamment aux enfants présentant des troubles de la lecture (DYS, etc) dans le but d’améliorer les apprentissages et de lutter contre l’illettrisme.

Après 10 ans d’expérimentation de la méthode sur papier, elles se sont jetées à l’eau pour présenter, en juillet dernier, au réseau SPN, un premier prototype numérique.

La démarche a été soutenue par l’académie via le Délégué Académique au Numérique, Dominique Quéré puis par les collectivités locales : la ville de Châtellerault et la Communauté d’agglo, Grand Châtellerault.

Des partenaires d’horizons variés engagés dans l’aventure : les clés de la réussite du projet

L’année dernière, le projet était expérimenté dans sept classes du territoire châtelleraudais.

Aujourd’hui, avec l’accompagnement de la DANE de Poitiers, Graphonémo a pris place dans près de 30 classes du Châtelleraudais va être déployée prochainement sur d’autres écoles, avec l’appui de laboratoires universitaires, qui étudieront l’impact de l’application sur les apprentissages des élèves.

La collectivité joue également un rôle très important dans le développement : elle a aidé dans l’accompagnement du Business Plan mais aussi sur toute la partie technique.
« Installer une application dans les écoles sans avoir un soutien technique pour mettre en relation les développeurs et les ressources locales, ça ne peut pas fonctionner« , souligne Sandrine Grégoire lorsqu’elle parle du rôle qu’a joué la collectivité dans le déploiement.

Une collectivité qui a cru au projet, dès le départ, comme l’explique Anne-Florence Bourat, adjointe à l’éducation de la ville de Châtellerault et vice-présidente Grand Châtellerault.

« Nous avons soutenu cette jeune start-up car nous avons envie d’avoir des jeunes entreprises sur notre territoire et celle-ci nous tient particulièrement à coeur puisque l’enjeu est important : celui d’apprendre à lire et pour nous c’est un enjeu fondamental« , souligne Anne-Florence Bourat.

Ayant également la “casquette“ du médecin scolaire, la profession qu’elle exerce au quotidien, Anne-Florence Bourat est particulièrement sensibilisée au problème de l’illettrisme. Elle s’intéresse depuis de nombreuses années aux troubles spécifiques des apprentissages, des enfants atteints par de la dyslexie ou de la dyscalculie, par exemple.

« Tous ces apprentissages doivent être travaillés en amont, de la lecture notamment ; il faut travailler les pré-requis, à savoir, bien entendre les sons et faire les correspondances entre les sons et les lettres et c’est tout ce que développe le projet de Sandrine et Sylvie« , conclut Anne-Florence Bourat.

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top