ACTUALITÉS EN BREF

Un chapitre tout numérique en Education musicale, inverser et ludifier la classe en utilisant des iPads

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 2ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Des ressources numériques pour ressourcer les pratiques ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, mardi 16 avril 2019.

 

Anne-Claude Meunier présentera « Un chapitre tout numérique en Education musicale, inverser et ludifier la classe en utilisant des iPads » Salle Léon Michaud, Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 16 avril de 15h00 à 15h45.


 

Problématique pédagogique :

Enseignante en milieu rural et face à des élèves en proie à une inappétence scolaire grandissante, il est nécessaire de leur faire retrouver le goût de découvrir par eux-même des notions qui de prime abord sont éloignées de leurs intérêts. Une pédagogie active associée à l’usage du numérique en classe éveille leur curiosité, l’iPad est pour eux un outil ludique, facile à prendre en main et qui a des fonctionnalités pratiques. Associer le plaisir aux apprentissages ainsi qu’à la réactivation des apprentissages améliore la mémorisation et l’assimilation des notions. L’objectif est de voir si l’apport du numérique les contraint à l’autonomie et si l’enseignant dès la sixième peut devenir plus un accompagnant expert qu’un expert enseignant.
 

Apport du numérique ou présentation de la technologie utilisée :

Sur les sept séances du chapitre, les élèves vont découvrir en autonomie les oeuvres musicales par le biais d’un article hébergé sur le site d’éducation musicale (http://www.mescours2zic.com/6e-sequence-3-musique-et-timbre-ipads/) ; ces oeuvres feront l’objet de corrections en autonomie via QR code et vidéo toujours suivies d’un débriefing collectif. Ils ont aussi accès à des vidéos de classe inversée suivies de quizz ou de jeux via exerciseurs en ligne. Ils seront en semi-autonomie sur l’apprentissage du chant, le retour collectif autour du piano étant indispensable pour les remédiations inhérentes à la discipline et pour éviter le cloisonnement systématique derrière un écran. L’utilisation d’application de type imovie et photospeak, leur permet d’être l’auteur de leur propre capsule pédagogique. La classe inversée en classe permet aussi à l’enseignant de voir de quelle façon les élèves font usage des vidéos et quel apport ils en tirent. Un serious espace game numérique permettra également de découvrir de nouvelles notions et d’en asseoir d’autres qui seront réactivées au cours du chapitre.
 

Relation avec le thème de l’édition :

la création de ressources numériques destinées aux besoins exclusifs du chapitre d’éducation musicale permet de renouveler nettement la façon d’enseigner. La pédagogie est repensée pour mettre l’élève au coeur des apprentissages grâce à l’outil numérique. L’enseignant devient accompagnant expert dans une pédagogie active.
 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Lors de ce chapitre les élèves manifestent davantage d’appétence pour la découverte des nouvelles notions et les apprentissages. L’outil iPad devient familier et ils prennent rapidement en main les diverses applications qui leur permettent de créer. De ce fait, enseigner aux autres via les capsules créées leur permet de mieux assimiler les savoirs. Etre autonome dans les corrections permet de moins perdre de temps en classe pour l’enseignant, de se consacrer aux aspects plus complexes et le dépôt sur le site permet également d’y avoir un accès permanent. L’accès facile est indispensable au bon fonctionnement du chapitre car les élèves ont des difficultés à trouver une information dans un site, c’est pour cela que le lien de la page concernée sera systématiquement déposé dans l’espace numérique de travail. Le fait d’être autonome dans les apprentissages, mais accompagnés par le professeur qui doit savoir rester en retrait, permet à chacun d’avancer à sa propre vitesse. L’enseignant devient plus disponible dans le cadre de la différenciation, certains élèves à besoins particuliers nécessitant un accompagnement plus poussé et régulier. Autorisés à communiquer avec leurs pairs, les élèves souvent vont être amenés à se questionner entre eux et à réfléchir seuls, développant leur sens critique. La notion de plaisir dans le travail est associée à l’usage de l’iPad et peut commencer à asseoir des habitudes de travail, car bien souvent c’est le fait d’être en échec régulier qui accentue le décrochage scolaire.
 
 
Plus d’infos sur : ludovia.ch & Anne-Claude Meunier

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top