ACTUALITÉS EN BREF

L’IA, c’est quoi ? Jouer en débranché pour comprendre comment l’intelligence artificielle “apprend“

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 2ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Des ressources numériques pour ressourcer les pratiques ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, mardi 16 avril 2019.

 

Julie Henry présentera « L’IA, c’est quoi ? Jouer en débranché pour comprendre comment l’intelligence artificielle “apprend“ » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, jeudi 18 avril de 10h00 à 12h30.

 

 

Problématique pédagogique :

Si l’intelligence artificielle fait aujourd’hui, et de plus en plus, parler d’elle de par son importance croissante en informatique et ses avancées fulgurantes, l’image qu’en a le grand public reste encore assez floue. On lui accorde une intelligence et des capacités qui dépassent la réalité. On l’associe bien trop souvent à la robotique. Si les bénéfices d’une connaissance élémentaire de l’intelligence artificielle semblent mesurables dans une société où elle est destinée à faire partie intégrante de nos vies, les ressources pédagogiques autour d’un enseignement de l’IA à destination des jeunes jusqu’à 18 ans sont encore rares. Pourtant, depuis quelques années, un intérêt est montré par certains gouvernements à l’enseigner dès le plus jeune âge : les États-Unis1, la France et son projet France IA2 et, plus récemment, la Finlande3.
 

Apport du numérique :

Si aucune technologie n’est vraiment utilisée dans le cadre de cette activité, le numérique y est pourtant fortement présent dans le sens où chaque concept abordé via une informatique débranchée fait écho à son pendant numérique. De plus, des liens seront faits entre les différents enseignements tirés de l’activité et des intelligences artificielles existantes, directement manipulables (par exemples des systèmes de reconnaissance d’images tels que la Teachable Machine de Google ou encore un système tel qu’Akinator, dont le principe se rapproche du jeu “qui est-ce ?”).
 
Pour le reste, l’activité se base sur le principe du jeu “qui est-ce ?” pour expliquer ce qu’est un algorithme, ce qu’est une intelligence artificielle et comment celle-ci est en mesure d’apprendre (apprentissage automatique). Un jeu de rôles met les enfants dans la peau (1) de développeurs informatiques chargés d’écrire l’algorithme de prédiction et de caractériser le set de données qui sera fourni à l’IA, (2) de testeurs/utilisateurs chargés de mettre au défi l’IA en jouant avec elle et (3) de l’IA elle-même chargée de respecter l’algorithme de prédiction et d’apprendre (grâce à son algorithme d’apprentissage) à travers le jeu avec les utilisateurs.
 

Relation avec le thème de l’édition :

L’ensemble des ressources nécessaires à la mise en place de cette activité dans une classe sera mis à la disposition des participants via la plateforme schoolt-it4. Ces derniers seront initiés, à travers l’activité, à l’informatique débranchée. Ils seront invités à co-construire différents sets de données « alternatifs » sur lesquels le jeu « qui est-ce ? » pourra s’appuyer. Enfin, à travers le jeu de rôles, il sera possible d’identifier et de discuter des points didactiques à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’enseigner l’IA.
 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

L’activité proposée ici est un projet-pilote développé dans le cadre de la réforme qui touche actuellement l’enseignement en Belgique francophone. Dans ce contexte, un cours visant le développement de « compétences manuelles, techniques, technologiques et numériques » va être organisée pour les enfants de 5 à 15 ans. Bien que l’intelligence artificielle ne figure pas en tant que telle dans les thématiques à aborder, durant ce cours, elle est une illustration parfaite d’une éducation au numérique mêlant à la fois l’informatique et les médias numériques.
 
À travers un jeu « qui est-ce ? », les enfants sont invités à découvrir ce qu’est un algorithme de prédiction, à s’interroger sur la qualité des données à fournir à une IA et à découvrir comment celle-ci apprend à partir des interactions qu’elle peut avoir avec les utilisateurs. Ils peuvent ainsi s’interroger sur ce qu’est réellement l’intelligence d’une IA et sur ce qu’elle est en mesure d’apprendre réellement. De quoi rendre moins floue l’image qu’ils s’en font et surtout que les médias transmettent.
 
En complément à cette activité et à travers elle, une étude est actuellement menée visant à mesurer la compréhension qu’ont les enfants de l’intelligence artificielle. Cette activité est, à l’heure d’écrire ce document, planifiée dans plusieurs établissements scolaires primaires (enfants de 7 à 12 ans). Les premiers résultats de cette étude feront partie intégrante des ressources présentées durant l’activité et pourront de ce fait être discutés avec les participants.
 
 
Plus d’infos sur : ludovia.ch & Julie Henry

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top