Robotique et codage

ROTECO : Comment créer une communauté autour de la robotique éducative pour relever les défis de l’éducation numérique ?

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 3ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Jouer collectif pour se former et innover ? Numérique et communautés d’enseignants ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, lundi 6 avril 2020.

Sophia Reyes Mury présentera « ROTECO : Comment créer une communauté autour de la robotique éducative pour relever les défis de l’éducation numérique ? » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 7 avril de 13h30 à 14h15.

 

Problématique pédagogique :

La société numérique exige l’acquisition de compétences liées aux sciences informatiques comme la pensée informatique ou les compétences en matière de codage. Les compétences transversales telles que la communication, la collaboration et la créativité[1] sont de plus en plus importantes. La robotique éducative est perçue comme un outil précieux pour développer ces compétences et est de plus en plus présente dans les nouveaux programmes scolaires.

« Comment préparer les enfants au monde du lendemain », « Comment introduire la robotique et la pensée informatique », « Quelles activités puis je proposer à ma classe » ou encore « Suis-je capable d’introduire la pensé informatique et la robotique sans être un expert dans le domaine » sont quelques exemples de questions fréquentes en lien direct avec l’enseignement numérique. Celle-ci est une préoccupation majeure du milieu scolaire et elle peut se révéler être une réelle source de difficultés.

Les universités de formation des enseignants ont donc commencé à offrir des cours de formation dans ces domaines[2]. On peut toutefois se demander si une formation obligatoire suffit pour mettre en œuvre avec succès la robotique et la programmation dans les classes. Cependant, seuls quelques enseignants en Suisse réalisent des activités de robotique éducative dans leurs classes. Il arrive souvent que seuls les pionniers et les enseignants plus experts en informatique mettent en œuvre des activités robotiques dans leurs classes.

[1] World Economic Forum.: New Vision for Education: Fostering Social and Emotional Learning through Technology. WEF, Geneva (2016).
[2] Negrini, L.: Teacher Training in Educational Robotics. An Experience in Southern Switzerland: The PReSO Project. In: Lepuschitz, W., Merdan, M., Koppensteiner, G., Balogh R., Obdrzalek, D. (eds.). Robotics in Education: Methods and Applications for Teaching and Learning, pp. 92-97. Springer, Heidelberg (2019).

 

Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée :

Dans le cadre du projet ROTECO, une plateforme de collaboration et une formation pour les enseignants ont été développées :

– La plate-forme permet aux enseignants de s’inscrire, de créer leur propre profil, de publier facilement des activités didactiques, de sélectionner les activités d’autres enseignants et de télécharger les matériels correspondants. La plate-forme permet également de rechercher et de contacter d’autres enseignants ou experts. Les enseignants sont informés des nouvelles, des événements et des cours de formation dans le domaine de la robotique éducative et de l’enseignement de l’informatique. Afin de construire une communauté et de simplifier les contacts entre les enseignants, des fonctions sociales sont mises en place comme la possibilité d' »aimer » une activité téléchargée par un autre enseignant ou de la commenter.

– Le projet Roteco vise également à former les enseignants dans le domaine de la robotique éducative et de l’informatique afin de développer une communauté où les enseignants peuvent trouver un soutien, échanger des expériences et des activités éducatives afin d’augmenter la présence de la robotique dans les classes.

 

Relation avec le thème de l’édition :

Cet atelier mettra la focale sur l’importance de la collaboration et la construction de communautés d’enseignants dans un esprit de partenariat. Ainsi, cet atelier sera l’occasion d’explorer les liens entre la robotique, l’éducation numérique, l’éducation plus large et la collaboration des différents acteurs et institutions. Soulignons ici que le projet couvre les trois grandes régions linguistiques de la Suisse. Il est supervisé par la Haute école spécialisée et des arts du Sud de la Suisse (SUPSI), l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich) et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL Lausanne) et est fondé par les Académies suisses des arts et des sciences. L’atelier permettra aux participant-e-s de nouer des contacts et d’échanger des idées, difficultés et solutions avec des collègues. Cet atelier débouchera sur le perfectionnement du projet ROTECO qui se veut fait par les enseignants pour les enseignants.

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Les enseignants doivent être en mesure d’introduire la robotique éducative à l’école. Pour l’instant, ce sont les pionniers/experts qui introduisent la robotique à l’école alors que la majorité des enseignants auraient besoin de plus de soutien pour se sentir à l’aise dans de telles activités avec leurs classes. Un soutien possible pourrait être trouvé dans une communauté où les experts, les pionniers et les adeptes peuvent partager leurs expériences, leurs connaissances, leurs compétences et leurs matériels. Ainsi, les paires peuvent soutenir émotionnellement les enseignants qui commencent à explorer le monde de la robotique éducative.

 

Plus d’infos sur : ludovia.ch, Sophia Reyes Mury

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top