RETOURS D'USAGES

La classe de Français de 4e : une année de créativité

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 15ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Innovations & Institutions autour du numériques éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 20 août.

 

Amélie Mariottat-Colombo présentera « La classe de Français de 4e : une année de créativité » sur la session II, Ressources : créations & cadres.

 

Problématique pédagogique & apport du numérique :

La classe de 4e est un passage difficile pour les adolescents qui se renferment sur leurs changements (corporels, psychiques… ); la créativité au service de l’apprentissage permet-elle aux élèves de trouver du sens aux enjeux de la classe de Français et ainsi de sortir de leur passivité ? Comment insérer dans sa pratique pédagogique une ouverture pluridisciplinaire qui intègre des acteurs extérieurs ?

Dans le cadre rural qui est le nôtre, la question de l’ouverture culturelle était essentielle. Aussi, nous avons questionné le numérique et la création artistique au service de cette volonté. Plus précisément, nous avons choisi un livre contemporain « Les gens dans l’enveloppe » d’Isabelle Monnin pour traiter cette question : Comment donner du sens à la culture et à la création dans un lieu si éloigné de toutes propositions artistiques ? Comment les élèves peuvent-ils s’approprier les processus de création (musicaux, plastiques, littéraires…) grâce à la coopération, au partage avec des acteurs culturels divers et au numérique ?

Apport du numérique :

Pour mener cette aventure, nous avons utilisé le matériel que nous a fourni l’institution à savoir 2 mallettes de 15 tablettes iPad. Nous avons utilisé de nombreuses applications. Pour la création de livres virtuels, nous avons utilisé bookCreator puis pour la création de notre livre papier enrichi, nous avons travaillé sur le site thebookedition.com. Nous avons également utilisé les réseaux sociaux pour contacter notre auteur contemporain, Isabelle Monnin, qui nous a accompagné dans notre démarche créative. Les élèves ont utilisé également une multitude d’autres outils numériques pour mener à bien le travail d’analyse préalable à la création car nous avons travaillé par imprégnation notamment.

Relation avec le thème de l’édition :

Ce projet se rattache au monde de la création artistique et s’inscrit dans un cadre pluridisciplinaire. De plus, le numérique est au cœur du projet car il permet de réduire voire de faire disparaître l’éloignement culturel que nous vivons dans notre zone rurale. Nous avons également traité avec des partenaires extérieurs comme notre auteur Isabelle Monnin et avons fait appel à plusieurs reprises à l’institution qui s’est montrée bienveillante et a accompagné le projet depuis son origine ( achat des carnets de créativité, financement des livres de poche papier écrits par nos soins et offerts aux élèves … ).

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Pour mener à bien ce projet, toute l’année de Français est tournée vers la créativité grâce à un fil rouge qui est incarné par un carnet d’artiste papier permettant à l’élève actif de voir le processus de création : il devient peu à peu et tour à tour écrivain, auteur, compositeur, plasticien… Grâce à cet enjeu de création et de publication, les enseignants d’éducation musicale, d’arts plastiques et de français accompagnent les élèves à dépasser leurs limites, explorer leurs émotions, exprimer leurs sentiments.

Ce projet a également permis une réelle réflexion citoyenne sur les enjeux de la publication et sur le travail de la photographie au cœur de l’œuvre de notre artiste. Ainsi le numérique a pris une place déterminante: il a été vecteur de communication, mais également de savoirs, de création, de publication puis de consultation. Les adolescents ont fait preuve d’une grande maturité dans les réflexions autour de la création: ils ont questionné la fiction, le réel, la littérature plus largement. On pourra lire dans le livre papier quelques commentaires d’élèves qui prouvent cet engouement et cet engagement dans la tâche.

Plus d’infos sur : Amélie Mariottat-Colombo
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page http://www.ludovia.com/tag/ludovia-2018/

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top