ACTUALITÉS EN BREF

Etapes de transformation d’un cours classique en classe inversée

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 2ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Des ressources numériques pour ressourcer les pratiques ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, mardi 16 avril 2019.

 

Gabor Maksay présentera « Etapes de transformation d’un cours classique en classe inversée  » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 16 avril de 16h15 à 17h45.

 

 

Problématique pédagogique :

Une arlésienne dans l’enseignement… comment rendre les étudiants le plus actif possible pour augmenter leur potentiel d’apprentissage.
Une proposition parmi d’autres est de mettre en place une stratégie d’enseignement par classe inversée qui devrait permettre aux étudiants d’acquérir certaines notions théoriques en amont d’un cours et d’approfondir ces dernières en présence d’un coach pendant les heures de présence en classe.
Si les étapes de préparation d’un cours ‘classique’ sont bien connues, qu’en est-il des transformations nécessaires pour offrir le cadre nécessaire à ce changement de paradigme qu’est la classe inversée ?
 

Apport du numérique :

Les diverses étapes présentées ci-dessous constituent le concept qui a été mis en place pour un cours intitulé ‘Programmez par l’exemple’ dans le cadre de la formation des ingénieurs de gestion industrielle de la HEIG-VD.
 
Etape no 1 : rédiger ou choisir un support de cours
Beaucoup d’enseignants confondent leurs supports de présentation avec leurs supports de cours. Si cette pratique malheureuse peut être partiellement compensée par la présence de l’enseignant pendant les heures de présence d’un cours ‘classique’, il n’en va pas de même dans le cas d’une classe inversée.
Le choix d’un livre ou la rédaction d’un vrai support de cours devient donc une nécessité afin que l’étudiant puisse acquérir les notions de base théorique avant d’entrer en classe.Une possibilité numérique simple consiste à rédiger un support de type slidedoc® qui utilise les mêmes techniques qu’un support de présentation (https://www.duarte.com/slidedocs/).
 
Etape no 2 : choix ou création de capsules vidéo
A l’heure de la génération des étudiants YouTube®, il est peut-être judicieux de proposer une matière sous diverses formes. La création de capsules vidéo courtes reprenant le contenu du support de cours créé à l’étape 1 peut constituer un avantage non négligeable. Il existe des systèmes plus ou moins lourds pour créer des capsules vidéo, une solution abordable étant par exemple RapidMooc® (http://www.rapidmooc.com).
 
Etape no 3 : motiver les étudiants à préparer leurs cours à l’avance
Si la méthode du bâton a ses supporters, une méthode plus incitative comporte probablement beaucoup plus d’avantages. L’idée consiste à tester les connaissances acquises par les étudiants avant chaque cours en utilisant un quiz. L’ensemble de ces quiz peut être noté et faire partie de l’évaluation globale d’un cours. La plateforme Moodle® de la HES-SO (https://cyberlearn.hes-so.ch/), par exemple, offre des possibilités de créer des quiz et de suivre le parcours des étudiants.
 
Etape no 4 : répondre aux questions des étudiants pendant leur apprentissage ‘hors classe’
Il est important de pouvoir apporter des réponses et/ou des éclaircissements pendant que les étudiants découvrent une matière. Dans la mesure où l’enseignant ne se trouve, par définition de la classe inversée, pas auprès de l’étudiant, il est nécessaire de mettre en place une plate-forme collaborative et multi-dispositifs (téléphone portable, tablette, ordinateurs portables) type Slack® (https://slack.com/).
 
Etape no 5 : discuter les connaissances acquises par les étudiants avant la partie pratique de chaque cours
L’analyse des réponses aux quiz, une séance de questions/réponses, voire des votes électroniques permettent de mettre en évidence les difficultés rencontrées par les étudiants durant la phase d’apprentissage individuelle.
La plateforme Moodle, précédemment évoquée, respectivement l’usage d’un outil de vote anonyme comme Colorvote® (www.colorvote.ch) peut s’avérer très utile.
 
Etape no 6 : utiliser une salle type learning lab pour effectuer la partie pratique du cours
La partie théorique acquise, la phase pratique peut bénéficier d’une salle équipée d’îlots d’apprentissage et d’écrans interactifs, par exemple le Flip® (https://www.samsung.com/fr/business/smart-signage/interactive-display-wmh-series/lh55wmhptwcen/). En effet, l’apprentissage avec les pairs et en petits groupes permet d’un côté un travail interactif et stimulant, et d’un autre côté un coaching personnalisé.
 

Relation avec le thème de l’édition :

Cette transformation d’un cours classique illustre l’utilisation intensive de diverses ressources numériques standards du marché pour créer une cohésion complète de la stratégie d’une classe inversée. Ces outils numériques permettent aux :
• Etudiants d’apprendre à leur rythme dans des lieux et dans un espace-temps choisis par leurs soins,
• Enseignants de suivre et de soutenir les étudiants de manière plus personnalisée et efficace.
 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Ce concept a été mis en place de manière progressive au travers des années académiques suivantes :
• Etape 1 : 2016-2017
• Etape 2 : 2017-2018 pour choix de vidéos, 2018-2019 pour création propre de capsules vidéo
• Etape 3 : 2017-2018
• Etape 4 : 2017-2018
• Etape 5 : 2017-2018
• Etape 6 : 2017-2018 et amélioration en cours pour 2018-2019.
 
L’évaluation du cours par les étudiants permet d’affirmer que ces derniers apprécient les efforts consentis, la variété de l’offre, les nombreux exemples et surtout la progression assurée de leurs connaissances sur ce sujet. Il est néanmoins à noter que le temps de préparation d’un tel cours dépasse largement le quota actuellement octroyé pour la préparation d’un cours dit ‘classique’.
 
 
Plus d’infos sur : ludovia.ch & Gabor Maksay

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top