ACTUALITÉS EN BREF

Le monde dans votre classe : découvrez les outils “géo” pour enseigner et apprendre dans tous les contextes

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 2ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Des ressources numériques pour ressourcer les pratiques ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, mardi 16 avril 2019.

 

François Jourde présentera « Le monde dans votre classe : découvrez les outils “géo” pour enseigner et apprendre dans tous les contextes » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 16 avril de 15h00 à 17h45.


 

Problématique pédagogique :

Comment ouvrir la classe au monde extérieur et proposer aux élèves des situations d’apprentissages variées et différenciées, développant leurs compétences disciplinaires et leurs facultés cognitives “supérieures”, tout autant que leur compétence numérique et leur conscience des enjeux globaux et locaux de notre présence sur la planète ?
Un horizon de solutions est ouvert par les technologies géospatiales (en anglais : GSTs), si présentes dans notre quotidien, et pouvant être utilisés pour l’enseignement et l’apprentissage. En développant la “pensée spatiale” (littératie de l’information géographique et capacité à penser le réel de manière spatiale), ils permettent aussi de construire la “pensée planétaire” : se découvrir et se construire comme citoyen solidaire de notre Terre.
 

Apport du numérique :

Les technologies géospatiales (en anglais : GSTs) utilisés pour la visualisation, la mesure et l’analyse des données terrestres : Global Positioning Systems (GPS), Systèmes d’Information Géographique (SIG ; en anglais GIS), télédétection et globes numériques.
Ces outils “géo” permettent de développer la compétence numérique (définie par le référentiel européen DigComp), ainsi qu’un grand nombre de compétences disciplinaires et de facultés cognitives élevées. Leur intérêt déborde ainsi largement le seul cours de géographie, et touche l’ensemble des matières et des niveaux d’enseignement. Utilisés avec la bonne intention pédagogique, les outils “géo” permettent d’inventer de multiples activités d’apprentissage, riches et engageantes.
L’atelier présentera les grands outils à la disposition des enseignants et des élèves (OpenStreetMap, Google Earth…), ainsi qu’une grande variété de propositions de scénarios pédagogiques, faciles à mettre en oeuvre dans toutes les matières, pour tous les niveaux et tous les contextes.
 

Relation avec le thème de l’édition :

L’atelier s’intègre particulièrement à la thématique de la deuxième édition de Ludovia.ch : “Des ressources numériques pour ressourcer la pratique”. En effet, l’atelier présentera un grand nombre de pistes d’activités pédagogiques utilisant les principaux outils et applications géospatiales. Ainsi, les enseignants seront invités à mobiliser leur créativité et celle de leurs élèves, pour inventer et partager des situations d’apprentissages riches et collaboratives.
 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Les technologies géospatiales se révèlent engageantes, lorsqu’elles sont utilisées avec la bonne intention pédagogique. Les élèves sont facilement curieux des utilisations inattendues d’outils qu’ils utilisent souvent déjà hors de la classe : GPS, jeux géolocalisés avec réalité augmentée, etc. Les enseignants peuvent apporter une plus-value pédagogique à ces technologies, ainsi qu’une réflexion critique, en plaçant notamment les élèves en situation, non plus de consommateurs, mais de co-créateurs.
De nombreuses études ont mis en évidence les potentialités des technologies géospatiales pour l’enseignement et l’apprentissage. Les technologies géospatiales offrent aux enseignants des occasions d’incorporer dans leur enseignement des des méthodes fondées sur l’enquête, constructivistes et centrées sur l’élève. Les pratiques géospatiales, dûment mises en œuvre, permettent aux élèves d’acquérir des connaissances et des compétences polyvalentes (voir Ali Demirci, “The Effectiveness of Geospatial Practices in Education”, in Geospatial technologies and geography education in a changing world : geospatial practices and lessons learned, éd. Osvaldo Muñiz Solari, Springer, 2015).
 
 
Plus d’infos sur : ludovia.ch, François Jourde

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top