Education aux média

Des robots à la maternelle, est-ce bien raisonnable ?

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 15ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Innovations & Institutions autour du numériques éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 20 août.

 

Anne Baum-Wantz, de la délégation Grand-Est Académie de Strasbourg, présentera « Des robots à la maternelle, est-ce bien raisonnable ? » sur la session I, Culture & codes numériques.

Problématique pédagogique :

Notre école maternelle a été dotée de robots de type BlueBot et d’une tablette numérique par classe.
Toute l’équipe pédagogique est enthousiaste, mais aucun de nous n’a d’expérience en la matière. Comment introduire la robotique et la programmation auprès de nos petits élèves ? L’atelier rendra compte de la mise en oeuvre de ce projet, des difficultés rencontrées, mais surtout des plus-values pédagogiques observées.

Apport du numérique :

La robotique permet d’aborder le codage et la programmation de manière concrète, et permet de procéder par différents paliers : programmation directe des robots, pilotage via une barre de programmation, ou pilotage par l’intermédiaire d’une application sur tablette.

Les robots sont des supports idéaux pour, comme les programmes de 2015 le précisent, apprendre en jouant, en résolvant des problèmes, faire l’expérience de l’espace, et ce, tout en ayant une première approche du numérique.

Nous essayons d’aller plus loin en travaillant avec une enseignante de CP d’une école du même réseau, également dotée en robots. Nous avons donc décidé d’axer la liaison GS/CP sur l’utilisation de robots Blue-bot.

Nous avons pensé que cet axe numérique, nouveau pour les élèves, serait une grande source de motivation pour échanger.

Relation avec le thème de l’édition :

Notre école fait partie d’un incubateur académique numérique. Nos travaux sont suivis par la Dane, ainsi que par un laboratoire de recherche.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Chez les élèves de maternelle, la prise en main est faite de tâtonnements ayant pour objectifs de réussir des défis.

Les Bluebots permettent de travailler la représentation dans l’espace et les déplacements de manière très concrète. La validation est faite par le robot lui-même et non par l’enseignant.

Les élèves utilisent des procédures différentes pour arriver à leurs fins : certains élèves programment les déplacements de manière très intuitive et pour d’autres il est nécessaire de déplacer pas à pas le robot pour le programmer.

Dans le cadre de la liaison GS/CP, les élèves de CP ont présenté les robots aux GS. Cela a été l’occasion de travailler l’oral et le lexique des déplacements de manière très précise : avancer, reculer, pivoter…

Plus d’infos sur : Anne Baum-Wantz
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page http://www.ludovia.com/tag/ludovia-2018/

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top