ACTUALITÉS EN BREF

Familiariser les élèves à la pensée algorithmique à l’aide de la calculatrice et du robot TI-Innovator™ Rover

A l’occasion des Journées de la Robotique, organisées le 16 janvier à l’ENS de Lyon, l’enseignant formateur Laurent Didier, membre du réseau T3  a partagé avec ses pairs les vertus pédagogiques du robot TI-Innovator™ Rover dans l’enseignement de la programmation au lycée.

Il revient sur ses expérimentations en classe et les perspectives pour accompagner les ambitions de l’enseignement des matières scientifiques en lycée.

Une efficacité renforcée par l’approche essai/erreur

Laurent Didier est enseignant de mathématiques et SNT en seconde générale. Un nouvel enseignement au tronc commun ayant pour but de familiariser tous les élèves avec les sciences numériques. L’enjeu est donc de les intéresser et de proposer une approche qui respecte les appétences de chacun.

« Avec le robot TI-Innovator™ Rover, les élèvent testent leur programme en cours d’écriture dans une approche essai/erreur qui donne du sens et les aide à comprendre puis à corriger leur programme ».

Programmable en Python dès mai 2020, le robot TI-Innovator™ Rover  offre aux professeurs de SNT une opportunité (notamment dans la thématique « interaction homme/machine) d’enseigner la programmation et plus largement les sciences informatiques en mode projet collaboratif : une nouvelle façon d’enseigner.

Les simulations populaires et efficaces… jusqu’au Bac

Au cours de cette journée, Laurent Didier a partagé avec les enseignants venus découvrir les expériences pédagogiques autour de la robotique en lycée ses simulations les plus populaires, parmi lesquelles :

  • L’allumage automatique des phares d’une voiture
  • La conduite autonome
  • Le radar de recul des voitures
  • Le park-assist

Son objectif ? « Accrocher les élèves par rapport à leur réalité, leur quotidien ». Et en la matière, le travail sur la conduite autonome est sans doute l’approche qui connait le plus grand succès : « cela accroche les élèves à leur actualité, aux notions de responsabilités.

« Ça fait aussi partie du programme de SNT : prendre du recul sur les outils numériques et la programmation pour faire le lien avec l’actualité numérique. »

Une approche qui permet aussi d’envisager de créer un projet en vue du Grand Oral du Baccalauréat, à même de mélanger informatique, mathématiques… dans une approche pluridisciplinaire cohérente avec les principes d’enseignement des STEM.

Un intérêt indéniable pour un outil accessible à tous

Un outil intéressant mais difficilement accessible à la classe ne présenterait aucun intérêt. Ce sont ces derniers freins que lève le robot TI-Innovator™ Rover  :

  • Pratique, il n’est pas nécessaire de disposer d’un robot par élève pour travailler : les élèves programmment sur leur calculatrice TI-83 premium CE Edition Python ou TI-Nspire CX II-T avant de venir effectuer pas à pas leurs vérifications
  • Grâce au programme d’aide à l’équipement de Texas Instruments, la classe peut s’équiper gratuitement d’un robot par établissement
  • Elaborées et partagées par les professeurs du réseau T3, les ressources pédagogiques sur le robot TI-Innovator™Rover  permettent à tous les enseignants y compris ceux qui ne baignent pas dans l’informatique de reproduire les simulations en classe

Plus d’infos :
Pour revoir le reportage de Ludomag sur l’utilisation du robot TI-Innovator™ Rover en classe de Seconde au lycée général, C’est ici => www.ludomag.com/2018/05/07/programmation-en-icn-avec-le-ti-innovator-rover-une-pedagogie-de-projet

 

 

Article diffusé dans le cadre d’un partenariat média.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top