RETOURS D'USAGES

Les enseignants référents aux usages du numérique (ERUN) en formation lors du Pré Ludovia#PF

Caroline MAUZE est une enseignante référent aux usages du numérique (ERUN) et elle est membre, avec Émile TAVAEARII de l’PAPN, le pôle de l’action pédagogique et numérique qui est intégré au sein du DAPE, le département de l’Action Pédagogique et Éducative de la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE).

 

Les missions de ce pôle, encadrées par l’inspecteur en charge du numérique, Jean-Louis Laflaquière, sont :

. Former et accompagner les formateurs, les directeurs et les équipes pédagogiques.
. Accompagner les usages pédagogiques auxquels le numérique apporte une plus-value pour renforcer les compétences des élèves.
. Contribuer à l’équipement des classes en matériel et supports numériques.
. Se former et s’informer en permanence.
. Assurer l’information et le ressourcement à distance.

La présentation de Caroline dans la très dynamique vidéo suivante : les usages du numérique en production et en réception illustre très bien le résultat du travail d’une enseignante et de ses élèves qui ont élaboré ensemble un travail où le numérique n’est pas l’unique ressource, mais dont utilise toutefois les richesses de plus-value pour réaliser un projet impressionnant par sa valeur éducative.

Journée de formation et de Regroupement des ERUN de la Polynésie française

 

Le Réseau d’ERUN rayonne dans tous les archipels et se rencontre trois fois dans l’année. Dans ce contexte, Christophe Batier a présenté ce mardi matin un atelier descriptif et informatif sur l’innovation : Innover ? Pourquoi ? Comment ? Il partage ici les diapos de cette présentation. Elles sont très informatives du concept d’innovation préconisé auprès des enseignants.

 

Après avoir indiqué que le rythme d’appropriation des innovations commence habituellement par quelques précurseurs qui sont suivis pas les « main stream », c’est-à-dire l’adoption par le plus grand nombre cette innovation. On peut aussi se demander les raisons d’être de ces innovations. En effet, beaucoup considèrent que « tout était mieux avant » ! La présentation se termine par la présentation du modèle SAMR pour une meilleure intégration des innovations numériques et le modèle ASPID développé par Thierry Karsenti en 2014.

Plus d’infos :

Les fiches actions du Pôle APN DAPE-DGEE

Les photos ont été prises avec le Vini de Christophe Batier pas des photographes anonymes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top