ACTION PUBLIQUE

LUDOVIA#16 : Axel JEAN présente le Partenariat Innovation en Intelligence Artificielle

Le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse a choisi de lancer sous forme de marché public innovant, des partenariats d’innovation pour développer avec les EdTech et les Ed-Lab, et bien sûr acquérir, des applications et services innovants pour l’Ecole.

Cette démarche permet en effet de participer au financement d’une solution qui n’existe pas encore ou qui doit être fortement adaptée en évitant par là d’acheter une application « sur étagère ». Cela permet aussi de stimuler l’innovation dans le domaine de l’éducation.

Le développement de solutions s’appuyant sur des techniques d’intelligence artificielle à destination des enseignants constitue un parfait exemple où ce type de marché permet de développer des services nouveaux ou sensiblement améliorés.

L’Université d’été LUDOVIA#16 est un moment propice et une opportunité choisie par la DNE pour partager avec les académies et les partenaires des collectivités territoriales, les EDTechs, les acteurs de l’écosysteme les projets menés sur le territoire.

Au cours des troisièmes journées des acteurs du numérique éducatif dans les territoires (JANET), Axel JEAN , chef de projet à la DNE présente le Partenariat Innovation Intelligence Artificielle en cours de mise en oeuvre.

Il s’agit de développer des solutions, s’appuyant sur des techniques d’Intelligence Artificielle, à destination des enseignants de l’école primaire et en particulier du cycle 2.

Deux titulaires du marché , d’une part le consortium Hachette-Domoscio-Beneylu représenté par Benjamin VIAUD co-fondateur de Beneylu et la société Lalilo  représentée par son co-fondateur Laurent JOLIE, présentent leurs solutions qui concernent les apprentissages fondamentaux en français et mathématiques au cycle 2 (CP, CE1 et CE2).
Elles visent à développer et fournir aux enseignants des services / outils / ressources d’assistance pédagogiques pour la différenciation et la personnalisation des apprentissages grâce à des solutions innovantes basées sur l’intelligence artificielle (IA).

Ces solutions viendront en appui aux professeurs pour les  conseiller à la fois dans leurs analyses, leurs évaluations et leurs choix d’activités d’enseignement mais également pour faciliter la mise en œuvre d’apprentissages adaptés aux besoins de chaque élève avec les atouts de l’IA et les apports pédagogiques de la recherche scientifique.

Axel JEAN précise que le PI-IA débute par une phase de recherche et développement (R&D) en classe suivie d’une possibilité d’industrialisation et de généralisation et  représente ainsi  une occasion de contribuer à une découverte et une acculturation des enseignants, des élèves mais aussi  des familles aux sujets relatifs à l’IA “dans un cadre éthique garanti par le ministère pour enseigner et apprendre au XXIème siècle”.

L’interview d’Axel Jean a été réalisée sur le plateau TV de Ludomag à l’occasion de Ludovia#16.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top