ColloqueUNEUniversité d'été

Colloque Persévérons à LUDOVIA#18 : le numérique pour la persévérance

Dans le champ des recherches sur le numérique éducatif, la question de la persévérance mérite d’être interrogée. C’est l’objectif de PERSEVERONS (2016-2021), projet e-FRAN (Espaces de formation, de recherche et d’animation numérique) dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA2).

La création de « territoires éducatifs d’innovation numérique » prenant appui sur la recherche était un objectif initial de ce programme, dans le souci de créer une véritable synergie entre l’éducation et la recherche dans le domaine du numérique, qui a longtemps fait l’objet de choix d’équipements sans prise en compte des effets réels des investissements réalisés.

Le projet Persévérons porté par l’INSPE de l’académie de Bordeaux vise la transformation pédagogique, la connaissance des processus cognitifs dans les usages d’objets numériques tangibles pour favoriser la réussite de tous les élèves, en se concentrant sur les facteurs de motivation intrinsèque et extrinsèque. Le travail collectif mené par les laboratoires et les équipes pédagogiques avec la DANE a favorisé la création d’un réseau de recherche, d’éducation et de formation à partir de l’analyse des effets des usages numériques sur la motivation et la persévérance scolaires. Les usages de trois dispositifs et outils différents ont été particulièrement visés :

  • les robots en tant que supports d’apprentissages ou moyens d’inclusion pour les élèves empêchés (avec l’INRIA et l’équipe Flowers, le LIUPPA, le Labri, Aquitaine Robotics, la Fédération Française de robotique, la RoboCup, le SAPAD des Landes, CANOPE) ;
  • les tablettes en tant qu’outils pour les apprentissages (avec le réseau des IREM représenté par l’université Paris Diderot pour la didactique des mathématiques, le LACES représenté par l’INSPE de l’académie de Bordeaux pour les sciences physiques) ;
  • les FabLabs en tant que « tiers-lieux » pour développer ou retrouver le goût des apprentissages (avec le FabLab Coh@bit de l’IUT de Bordeaux, 127° de Cap Sciences, Eirlab et l’IMS).

Dans une logique de recherche-action, les laboratoires, en lien avec les enseignants et leurs élèves, ont mis en place des outils de mesure de la motivation et de la persévérance scolaires, et analysé finement les réalités que recouvrent ces mots. Tout en développant des programmes et des dispositifs innovants, les chercheurs ont participé à cette démarche commune qui a fait la difficulté et la richesse de ce projet à travers trois questions centrales : la question de la motivation en lien avec le numérique comme facteur central dans la persévérance scolaire, celle de l’innovation pédagogique, notamment à travers la diversification des espaces d’apprentissages, le développement d’environnements favorisant la créativité et le travail collaboratif, la transformation des modèles pédagogiques, didactiques et de formation des enseignants, enfin celle de l’inclusion et des effets du numérique face à la diversité des publics scolaires, aux fractures sociales et culturelles, aux inégalités.

Le colloque final présente les grandes lignes des résultats de ces recherches. Il se déroulera au coeur des journées d’été Ludovia 2021, avec lesquelles des synergies seront favorisées. Les chercheurs proposeront leurs contributions, dans les domaines sciences de l’éducation, des sciences informatique et robotique, des sciences de l’information et de la communication, des mathématiques, des sciences physiques. En outre, la culture des enseignants et celle des chercheurs, le monde de l’éducation et le monde social seront appelés à dialoguer et à partager leurs expériences, au-delà des cloisonnements académiques.


Plus d’infos : www.ludovia.fr

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Colloque