recherche

Apprendre à entreprendre et à co-innover au collège/lycée …

Pour la quatorzième édition du Colloque scientifique Ludovia#15, 40 communications vous seront présentées sur le thème « Innovations & Institutions autour du numérique éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût du colloque jusqu’au début de l’événement, lundi 20 août.

Christelle Caucheteux & Margarida Romero présenteront « Apprendre à entreprendre et à co-innover au collège/lycée : analyse des difficultés au cours d’un projet de co-créativité intergénérationnelle » le mercredi 22 août.

Au cours de la dernière décennie, les travaux autour des compétences dites du 21e siècle soulignent que la créativité est une compétence clé pour le développement personnel et professionnel du futur (Dede, 2010; Griffin, McGaw, & Care, 2012; Florida, 2014; Romero, Lille, & Patino, 2017). Ainsi, apprendre à mobiliser les savoir disponibles (à portée de clics) et stimuler la « pensée créatrice » (Serres, M., 2010) en situation d’apprentissage apparaît essentiel.

En 2006, Robinson prend la défense de la créativité à l’Ecole lors de son Ted Talk. Plus de 50 millions de vues plus tard, les initiatives pédagogiques stimulant la (co-)créativité des élèves fleurissent dans toutes les disciplines. Dans le même temps, Wagner, 2010, affirme qu’il faut favoriser l’esprit d’entreprendre de la jeunesse (« 7 survival skills »), le ministère de l’éducation français milite pour l’engagement des jeunes et André Giordan s’interroge sur le rôle que l’Ecole pourrait jouer dans le développement des aptitudes entrepreneuriales. La question de l’entrepreneuriat s’invite donc dans l’Ecole !

Enfin, des techniques d’innovation jadis cantonnées à l’entreprise sont adaptées pour les éducateurs. Ideo diffuse ainsi un guide « Design thinking for educators » tandis que Syn Lab utilise ces mêmes méthodes d’innovation pour transformer l’Ecole. C’est dans ce contexte que le projet pédagogique inter-disciplinaire et inter-générationel, Stan’Up, a été conçu. C’est un concours de création d’entreprises, développé au sein de l’Institution Stanislas à Nice, un établissement d’enseignement privé sous contrat.

De la créativité à la co-créativité

« La créativité est une compétence par laquelle les sujets démontrent leur capacité, individuellement ou en équipe, à développer un processus de conception d’une solution adaptée au contexte de la situation-problème et jugée nouvelle, pertinente par un groupe de référence. » (Romero, Hyvönen et Barberà, 2012).

Dans le cadre du projet #CoCreaTIC, le modèle #5c21 a révélé l’engagement des 5 compétences clés du 21 siècle suivantes : pensée critique, collaboration, résolution de problèmes, créativité et pensée informatique par les apprenants placés en situation de résolution techno-créative de problèmes (Romero & al, 2017).

Romero & al (2017) ont également étudié les facteurs favorables à la « créatittude » : créer une relation empathique avec l’élève dans une ambiance bienveillante, un lieu qui supporte le processus créatif et la modification du rapport à l’erreur…

Stan’up, un dispositif de co-création de solutions intergénérationnel

Des collégiens et lycéens volontaires imaginent et prototypent en équipe une solution entrepreneuriale pour répondre à la problématique « Comment mieux vivre la ville ? ». Chaque groupe d’enfants est accompagné par un « parent-coach » bénévole, permettant un mélange de générations. Le challenge a même été initié par une maman d’élève !

L’approche pédagogique s’inscrit désormais dans la lignée du « challenge-based learning » et utilise le numérique comme levier (défis digitaux, capsules vidéo). Cinq ateliers présentiels de co-créativité mariant Design Thinking et techniques de start-ups rythment le parcours. Des modules de connaissance de soi et de coopération ont été injectés pour fluidifier la co-créativité et favoriser confiance en soi et bienveillance. Toute une communauté se met au service de l’épanouissement de la créativité des enfants (partenaires, éco-système local). Il faut souligner que le soutien de l’institution au travers de l’engagement de son proviseur, M Faivre, est un facteur clé du succès de ce projet.

Premiers résultats de l’étude exploratoire

Les réponses qualitatives confirment l’environnement favorable à la « créattitude » décrit par Romero & al (2017). L’analyse sémantique des réponses montre que le challenge créatif de résolution d’un problème du monde permet aux apprenants de prendre conscience de la puissance de l’intelligence collective et de développer leur tolérance à l’ambiguïté.

Répondre à un vrai problème a été leur principale difficulté ! Pour trouver une solution « réellement » neuve, réflexion, génération d’idées, discussions ont été essentielles. Les participants ont relevé très peu de problèmes de coopération. La confrontation des idées a été féconde.

La deuxième principale difficulté a été de prototyper : passer des idées au prototype avec peu de moyens. Accepter de « bricoler » et que le prototype ne soit pas parfait a été un défi pour beaucoup.

Références
– Bandura, A (1989), Human Agency in social cognitive theory, American psychologist, 44, 9, 1175
– Binkley, M., Erstad, O., Herman, J., Raizen, S., Ripley, M., Miller-Ricci, M., & Rumble, M. (2012). Defining Twenty-First Century Skills. In P. Griffin, B. McGaw, & E. Care (Eds.), Assessment and Teaching of 21st Century Skills. (pp. 17-66).
– Florida, R. (2014). The rise of the creative class–revisited: Revised and expanded. Basic Books (AZ).
– Giordan, A. Redressement productif et… éducation. Repéré https://www.andregiordan.com/indexnew.htm
– Park, D., Tsukayama, E., Goodwin, G., Patrick, S. , Duckworth A.L.(2017). A tripartite taxonomy of character: Evidence for intrapersonal, interpersonal, and intellectual competencies in children,. Contemporary Educational Psychology 48, (pp. 16–27).
– Robinson, K. Do Schools kill creativity? TedX, 2006, repéré à https://www.ted.com/talks/ken_robinson_says_schools_kill_creativity
– Romero, M., Lepage, A., & Lille, B. (2017). Computational thinking development through creative programming in higher education. International Journal of Educational Technology in Higher Education, 14(1), 42.
– Romero, M., Hyvönen, P. et Barberà, E. (2012). Creativity in Collaborative Learning across the Life Span, Creative Education, vol. 3, no 4, p. 422-429.
– Serres, M., (2012). Petite Poucette, Essai, Le Pommier, Paris, 84 pages.
– Wagner, T. The Global Achievement Gap: Why Even Our Best Schools Don’t Teach the New Survival Skills Our Children Need–and What We Can Do About It, Basic Books, Apr 6, 2010 – Education – 344 pages

Plus d’info sur : Christelle Caucheteux & Margarida Romero
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#15 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page www.ludovia.com/tag/ludovia-2018

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top