Toute l'infoz-Newsletter

Utiliser un écran interactif dans un cours de géographie

De nos jours, l’écran interactif est un outil privilégié pour les salles de classe. Il a majoritairement remplacé le TBI qui lui-même avait remplacé le tableau à craie au début de la décennie. L’interface tactile et numérique de l’écran interactif facilite le partage et la transmission de connaissances.

L’avantage principal de l’écran interactif c’est que, grâce à ses fonctionnalités nombreuses et le puit de ressources qu’il offre, il peut être utilisé pour l’enseignement de toutes les matières : histoire, mathématiques, français, sciences, et… géographie. C’est l’exemple que nous prenons dans ce billet.

Tout d’abord, quel écran interactif choisir ?

Il y a deux questions à se poser : quelle taille d’écran interactif choisir ? Quelle technologie d’écran tactile privilégier ?

Pour choisir la bonne taille, voici nos recommandations :

  • 10 personnes dans la classe, recul de 4.5 mètres : écran interactif 55’’
  • 20 personnes dans la classe, recul de 5.3 mètres : écran interactif 65’’
  • 30 personnes dans la classe, recul de 6 mètres : écran interactif 75’’
  • 30-40 personnes dans la classe, recul de 6.7 mètres : écran interactif 86’’
  • 40-50 personnes dans la classe, recul de 7.8 mètres : écran interactif 98’’

Précisons que ces données sont indicatives. D’une architecture à une autre, vous vous rendrez vite compte de la taille d’écran à privilégier. Petit rappel : un écran interactif n’aura pas la taille d’un TBI fixe, sa résolution étant définitivement meilleure.

Concernant la technologie d’écran interactif tactile à privilégier, nous vous recommandons (de façon presque évidente pour nous) l’écran interactif Haute Précision SuperGlass. Appliquée à un cours de géographie la technologie SuperGlass offre quelques spécificités techniques loin d’être superflues : une précision sans égale, une absence de latence, une résolution 4K qui rend justice aux documents utilisés.

Le duo gagnant pour un cours de géographie réussi : l’écran interactif SuperGlass et le logiciel Scrapbook

Objectif : rassembler tous vos documents sur la même présentation

L’atout de l’écran interactif ? Il combine le tableau blanc classique et le vidéoprojecteur en un seul outil de présentation puissant. L’intérêt ? Le logiciel TBI Scrapbook auquel sont habitués nombres de professeurs peut être utilisé sur un écran interactif tactile.

Pour rappel, le logiciel Scrapbook permet d’organiser son cours en slides (un peu à la manière de PowerPoint pour ceux qui ne connaissent pas Scrapbook). Ces slides peuvent accueillir différents types de médias : images, vidéos, liens externes permettant de rester sur votre présentation. Au fur et à mesure du cours de géographie, vous pouvez annoter directement sur votre écran interactif et conserver ces notes dans votre présentation. Cette astuce permet d’assurer l’interactivité professeur / élèves.

Sur l’écran interactif, la roue du logiciel Scrapbook reste (comme sur TBI) un raccourci pour annoter et mettre en relief chaque détail du cours. La roue permet de dessiner, surligner, flécher, entourer, quadriller, gommer, sélectionner, etc. Tout cela en jouant avec les 4 épaisseurs et les 8 couleurs proposées par la roue.

Si Scrapbook est tant plébiscité sur les bancs de l’école (mais aussi dans les open spaces), c’est parce qu’il est simple d’utilisation, rapide et permet d’importer des documents relativement lourds.

Réaliser ses croquis et ses cartes sur l’écran interactif SuperGlass

Nous l’abordions un peu plus haut, l’écran interactif SuperGlass propose à l’utilisateur une précision incroyable. Cette haute précision trouve tout son sens lorsqu’elle est appliquée à un cours de géographie impliquant la réalisation de croquis et de cartes.

Nous n’avons pas besoin de rappeler aux professeurs que l’étude et la réalisation de cartes est une épreuve du baccalauréat et que la transmission de ce savoir est une nécessité. C’est pour cela qu’un écran interactif doté d’une technologie de haute précision est nécessaire dans ce cas d’usage.

L’utilisation d’un écran interactif permet d’immerger les élèves dans la réalisation d’une carte, de les envoyer « au tableau » pour rectifier et corriger les cartes, seuls ou à plusieurs. Cet exercice peut être compliqué. Lorsque l’on se positionne du point de vue de l’élève, on peut facilement comprendre que cet exercice est difficile à comprendre lorsqu’il n’est pas réalisé par soi-même.

Grâce au logiciel Scrapbook et à l’écran interactif, la réalisation de cartes prend une toute autre tournure.

Pour vous prouver l’utilité d’un écran interactif SuperGlass dans une salle de classe, et notamment un cours de géographie, nous vous proposons d’étudier à votre tour les deux cartes ci-dessus.

La carte de gauche a été réalisée sur un écran interactif SuperGlass tandis que la carte de droite a été réalisée sur un écran interactif infrarouge classique. Les professeurs reconnaitront une carte du continent africain illustrant les contrastes de développement et l’inégale intégration à la mondialisation.

Le but ici n’est pas réellement d’étudier la carte sur un écran interactif mais de jouer au jeu des différences. Cela saute aux yeux : la carte réalisée sur l’écran interactif SuperGlass est plus agréable à regarder, plus précise, plus logique. Un professeur de géographie préférera sans aucun doute la carte de gauche à la carte de droite si elles avaient été réalisées sur un cahier ou dans un devoir sur table. Il en ira de même pour le choix de l’écran interactif.

 

 

 

Article diffusé dans le cadre d’un partenariat média.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Toute l'info