RETOURS D'USAGES

Nouveaux outils numériques pour développer l’esprit d’analyse géographique des étudiants du secondaire

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 3ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Jouer collectif pour se former et innover ? Numérique et communautés d’enseignants ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, lundi 6 avril 2020.

Katia Valenza Lyons présentera « Nouveaux outils numériques pour développer l’esprit d’analyse géographique des étudiants du secondaire » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 7 avril de 13h30 à 14h15.

 

Problématique pédagogique :

L’information géographique fait partie intégrante de l’actualité et de notre quotidien. Qu’il s’agisse des résultats des dernières votations, de l’implantation d’antennes de téléphonie, des catastrophes naturelles ou des migrations humaines à travers le monde, le premier réflexe consiste généralement à localiser l’information pour mieux connaitre tous les enjeux. La dimension géographique éclaire la plupart des phénomènes observés à toutes les échelles.

Les Systèmes d’Information Géographique (SIG) permettent d’intégrer les différentes couches d’information dans un référentiel commun pour mieux comprendre les relations spatiales qui les unissent. Longtemps réservés à des spécialistes, ces outils sont devenus accessibles de tous et permettent de facilement rechercher du contenu, collecter et analyser des données pour créer et partager des cartes.

Cet atelier vise à présenter les ressources à disposition des écoles pour utiliser l’analyse spatiale en classe et préparer les élèves aux métiers du XXIème siècle.

 

Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée :

De nombreux métiers utilisent aujourd’hui l’intelligence géospatiale pour optimiser leurs processus, dans les domaines publics, privé et académique. Que ce soit pour organiser et aménager le territoire, planifier la sécurité autour d’un événement, préparer et coordonner les interventions dans le cas de la réponse humanitaire, optimiser une tournée de livraisons ou modéliser des dangers à but de prévention, l’apport des SIG n’est plus à démontrer.

En support de la « coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique » de la Commission européenne, Esri Suisse met gratuitement à disposition des écoles primaires et secondaires de Suisse des logiciels et des ressources SIG. Les établissements participants reçoivent des outils SIG web qui permettent aux élèves d’apprendre avec souplesse, de renforcer la connaissance de leur environnement et de développer des compétences de résolution de problèmes.

A travers une collection de données satellites disponibles en-ligne, les étudiants peuvent mesurer l’impact des changements du territoire à travers le temps. Ils peuvent accéder à de nombreuses sources de données libres permettant de suivre en continu des phénomènes passés ou en cours observés à la surface de la Terre, tels que les tremblements de terre et leur répartition spatiale, la déforestation en Amazonie, les points chauds thermiques détectés quotidiennement par satellite, ainsi que les données mises à disposition par les cantons suisses telles que les zones de danger en Valais.

Les étudiants ont également la possibilité d’expérimenter la collecte digitale de données de terrain depuis leurs smartphones et de les rapporter automatiquement sur une carte web à l’aide d’applications dédiées, permettant un travail collaboratif.

Dans cet atelier, plusieurs pistes d’utilisation des SIG en classe seront fournies avec un aperçu des ressources disponibles. Les participants auront accès à la plateforme présentée pour expérimenter par eux-mêmes (de préférence depuis des laptops, sinon des smartphones).

 

Relation avec le thème de l’édition :

L’intérêt d’une plateforme web est de pouvoir plus facilement rechercher, organiser et partager des ressources en-ligne. Lors de cet atelier, les possibilités de travail collaboratif sur ArcGIS Online seront mises en valeur, avec des applications de saisie de données, de supervision des travaux de terrain et des fonctionnalités de création de groupes de travail pour l’échange de données et de ressources au niveau des étudiants, des enseignants ou des établissements scolaires.

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

La plateforme ArcGIS offre une interface moderne et dynamique pour permettre aux étudiants de développer un esprit d’analyse géographique. Outre la consultation, la création et le partage de contenu SIG sous forme de cartes et d’applications web, l’analyse est facilitée par l’intégration de données de sources diverses telles que tables Excel, fichiers textes ou services web, et par l’accès à une vaste palette d’outils d’analyse intuitifs. Par ailleurs, la possibilité de créer des groupes de travail et de partage favorise le travail collaboratif à différents niveaux. L’accès à cette plateforme depuis des smartphones, des navigateurs web et des postes bureautiques permet d’explorer différents processus de collecte, d’analyse et de mise en page des données, puis d’interprétation et de synthèse des résultats pour une vision complète d’un projet SIG.

Dans le cadre de cet atelier, plusieurs exemples de mise en œuvre dans des écoles suisses et à l’international seront présentés.

 

Plus d’infos sur : ludovia.ch, Katia Valenza Lyons

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top