RETOURS D'USAGES

Assurer la continuité pédagogique en milieu rural : exemple avec Romance Cornet, une maîtresse « aux petits soins »

Le jour du « grand départ » , vendredi 13 mars

Dès l’annonce de la fermeture des écoles, le vendredi 13 mars, l’équipe pédagogique s’est organisée pour pouvoir communiquer facilement avec les familles. L’école, ou plus exactement le Regroupement Pédagogique où exerce Romance, est en milieu rural, à la confluence de l’Isère, de la Savoie et de l’Ain et « toutes les familles ne sont pas logées à la même enseigne en termes de connexion internet » , explique-t-elle.

« Il a donc fallu vite réfléchir, en une journée, à tout ce qu’on pouvait leur donner en version papier, en manuels, en romans et en documents de travail » .

Le premier week-end, Romance a écrit un mail à toutes les familles afin de les rassurer. Le mail de l’école est utilisé essentiellement pour communiquer sur les informations générales aux familles ; pour la partie pédagogique, l’école a la chance d’avoir un ENT qu’elle utilise depuis des années et qui est donc  bien « rôdé » .

Travailler via l’outil numérique avec les élèves avec l’ENT Beneylu school et aussi… avec les échanges par SMS !

« Avec Beneylu School, j’ai tout ce qu’il faut pour bien travailler avec les élèves en mode numérique » , précise-t-elle.

Néanmoins, afin de ne léser aucune famille, Romance a donné aux parents son numéro de téléphone portable personnel ; « cela leur permet de m’envoyer, par sms, des photos, des travaux, des remarques des enfants ou me questionner sur le travail à la maison, car j’ai aussi une ou deux familles qui n’ont que le téléphone et pas d’accès internet« .

Planning de travail en ligne sur le blog de l’ENT

« Le dimanche, je prépare pour lundi et mardi avec ce qu’il faudrait faire sur ces deux jours ; ensuite, ils le font dans l’ordre qu’ils veulent« , explique-t-elle. C’est déjà le mode de fonctionnement qu’elle a mis en place dans sa classe.
Elle propose à la fois des exercices au format numérique, plutôt interactifs, « mais aussi des exercices au format papier qu’ils peuvent trouver dans leur manuel » .

Enfin, pour les parents qui ont du mal à accéder à l’ENT avec leur connexion internet, elle leur envoie la version papier par mail.

Romance ne se contente pas de partager du travail sur les fondamentaux ; elle n’oublie pas les activités sportives ou les défis artistiques ou encore défis scientifiques. Elle souhaite proposer des activités variées et pas seulement des maths et du français.

 

 

Suivi des corrections dans le dossier personnel de chaque élève dans l’ENT

Ensuite, les parents ont pour consigne de renvoyer ce qu’ils veulent. « S’ils sont capables de corriger et de commenter les corrections avec leur enfant, ils n’ont pas besoin de me renvoyer les devoirs ; sinon ils peuvent me les envoyer dans le format et par le moyen qu’ils préfèrent. Je mets ensuite les corrections dans le dossier personnel de chaque enfant dans l’ENT » .

 

Afin de s’assurer que chaque famille a bien pris en main le fonctionnement, Romance a déjà passé tout un après-midi à les appeler un par un, « car tout le monde n’a pas les mêmes moyens matériel ni les mêmes capacités pour aider ses enfants« .

Classe virtuelle du CNED : pour garder le contact

Enfin, elle a aussi proposé de tester la classe virtuelle du CNED et « nous étions 12 sur les 23 élèves à avoir réussi à se connecter » .

« Ce n’était pas tant pour faire un cours mais vraiment pour garder le contact et ceux qui étaient là étaient vraiment contents de se voir » .

 

Elle a donc fixé chaque jour, deux moments de rendez-vous, 10h et 15h30, en classe virtuelle et les enfants qui le souhaitent peuvent la rejoindre « pour pouvoir discuter s’ils ont envie de discuter« , conclut-elle.

Romance ne veut pas non plus multiplier les outils. Avec les mails, les SMS, l’ENT et la classe virtuelle, elle estime que c’est déjà suffisant pour assurer sa continuité pédagogique sans « noyer » les parents.

 

Merci Romance !

 

Interview réalisée en visio par Webex

Si vous souhaitez commenter ou poser des questions à Romance, n’hésitez pas à le faire en commentant cet article, en bas de page « Click to comment ».

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top