recherche

Le bien-être des enseignants en temps de pandémie : un élément essentiel à prendre en compte pour repenser l’école et trouver des solutions

La communauté LUDOVIA de par le monde (SUISSE, BELGIQUE, CANADA, FRANCE, …) propose, en cette période de confinement, un événement inédit sur une semaine et totalement en ligne qui se déroulera du 27 au 30 avril prochain. Chercheurs, enseignants, et éditeurs auront l’occasion d’exposer leurs premières expériences et leur premiers retours sur cette période inédite qui touche le monde de l’éducation et notamment l’ensemble de la communauté éducative francophone au niveau mondial.

Une quarantaine d’ateliers-défis, des Pitchs, des conférences et tables rondes, des Barcamps, du « Off » et même des pauses café rythmeront les 4 jours « en ligne » de cette première édition des LUDOVIALES.

 

Nancy Goyette (CANADA) présentera « Le bien-être des enseignants en temps de pandémie : un élément essentiel à prendre en compte pour repenser l’école et trouver des solutions ».

 

La pandémie mondiale de la Covid-19 frappe de plein fouet les institutions scolaires par la cessation des activités en classe et par la volonté d’assurer l’éducation des élèves en contexte de confinement. Cette situation imprévisible bouleverse ainsi l’école traditionnelle et le rapport des enseignants vis-à-vis leur travail : au Québec, le manque de directives claires de la part des instances gouvernementales fait augmenter la confusion quant à leur rôle pour accompagner les élèves dans leur cheminement éducatif. En effet, les attentes des milieux scolaires sont fort diversifiées à leur égard, allant d’un simple appel hebdomadaire, à l’envoi de devoirs par courriel, en passant par des cours à distance. Tous ne sont pas égaux devant les tâches demandées, plusieurs se butant à certaines embûches d’ordre techniques (ex. : compétences numériques limitées), pédagogiques (ex. : gestion de classe virtuelle) ou personnelle (ex. : condition familiale non propice à l’enseignement à distance à la maison), ce qui ne favorise pas le bien-être en enseignement.

Ces facteurs qui peuvent être la source, entre autres, d’anxiété, de frustration ou d’un sentiment d’incompétence, amène des remises en question sur les moyens pédagogiques à entreprendre pour que les élèves puissent effectuer des apprentissages signifiants malgré la contrainte du confinement. Comment peut-on réussir à déployer ou à adapter des stratégies pédagogiques en contexte d’enseignement à distance pour favoriser la progression des élèves? En plus de cela, l’incertitude du retour en classe pèse également dans la balance : comment repenser le fonctionnement de l’école dans un contexte de distanciation physique? Quelles solutions à apporter pour que les élèves reçoivent une éducation équitable et de qualité? Les enseignants font face à de grands défis puisque cette catastrophe amène une désorganisation professionnelle orientant la majorité de leurs réflexions vers l’avenir des élèves. Mais qu’en est-il de leur bien-être et de leur santé psychologique, puisque le contexte a un impact sur leur vie personnelle, pour ne parler que de la dimension émotionnelle et affective?

Cette conférence propose une réflexion sur les éléments primordiaux contribuant au bien-être en enseignement, pour ne nommer que le sens et la passion de la profession, les émotions et les relations positives, ainsi que l’engagement professionnel et le sentiment de compétence, surtout à l’ère du numérique. Nous explorerons ensemble comment réussir à amenuiser les émotions négatives liées à l’utilisation de la technologie pour ressentir du bien-être et être proactif dans la situation. Certains moyens seront proposés pour cultiver une vision positive des tâches à entreprendre malgré la complexité, afin d’élaborer des solutions réalistes et concertées, pour repenser une école bienveillante capable d’accueillir harmonieusement des élèves en contexte pandémique, à la suite du confinement.

 

En savoir plus sur Nancy Goyette :

Nancy Goyette, Ph. D., est professeure et chercheure au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle s’intéresse au bienêtre et à la passion en enseignement, à la construction identitaire chez les enseignants et à leurs forces de caractère. Elle étudie également l’émergence du concept de bien-être dans les institutions éducatives et cela, du préscolaire à l’université. Ses recherches actuelles se penchent sur les dispositifs à mettre en place dans la formation initiale des enseignants et lors de leur insertion professionnelle, pour les aider à ressentir du bienêtre et se construire une identité professionnelle positive malgré les difficultés liées à la complexité de la profession. Co-initiatrice d’un nouveau champ de recherche en éducation nommé la psychopédagogie du bienêtre, elle étudie aussi les impacts de l’enseignement et de l’apprentissage du bienêtre chez les enseignants, les élèves et les étudiants, dans divers contextes pédagogiques.

Webographie :

Site web : www.uqtr.ca/nancy.goyette
Page Facebook Nancy Goyette, Ph. D., chercheure en psychopédagogie du bienêtre: https://www.facebook.com/bienetreenenseignement/
Twitter : @NancyGoyette
La chaine de Nancy Goyette, Ph. D. (YouTube)

 

Voir le programme des ludoviales => ludoviales.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top