RETOURS D'USAGESz-Newsletter

Erik de Num ou l’Education Digitale

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 17ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Injonctions numériques : entre techno-enthousiasme et pratiques collectives ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 24 août.

 

Sébastien Franc présentera « Erik de Num ou l’Education Digitale » sur la session III « ENSEIGNER ET SE FORMER AU XXIEME SIECLE » .

 

En partant du titre qui fait référence à la tradition du Bildungsroman et du roman d’apprentissage qui a innervé la littérature et la société du XVIIIe au XIXe, je souhaitais créer un personnage (fortement inspiré de mon parcours) dont on va suivre le parcours sur six ans entre découverte du numérique, expérimentations par essai-erreur, rencontres professionnelles, injonction institutionnelle, et construction de son identité pédagogique.

Le thème de cette année «Injonctions numériques: entre techno-enthousiasme et pratiques collectives » m’a amené comme problématique: “ Dans quelle mesure l’injonction numérique a-t-elle permis une réflexion plus profonde en pédagogie et  en didactique par réaction?”

En effet, de par mon expérience depuis six ans, je me suis rendu compte que certains outils que j’avais découverts et utilisés beaucoup au début ne m’apparaissaient plus comme aussi pertinents aujourd’hui pour mes élèves. Le fait d’expérimenter permet, selon moi, de se construire plus rapidement un esprit critique et ainsi de replacer le numérique à sa juste place dans un équilibre constant pédagogique.

Partant de mon parcours, je souhaitais analyser et mettre en débat, des outils, des démarches qui se sont nourris du numériques puis affranchis, par une réflexion personnelle et collective (faite grâce aux rencontres que j’ai pu faire dans divers collectifs enseignants) et ainsi appréhender la rentrée à venir, dans une période qui s’est avéré compliquée et qui semble avoir rebattu les cartes dans le jeu de l’écosystème pédagogique, tout en restant vigilant sur les changements qui s’opèrent actuellement et qui ne doivent pas réduire l’essentiel de notre mission d’enseignant: transmettre, accompagner, émanciper dans des conditions réelles.

Le numérique sera abordé à travers une démarche qui a évolué au fil du temps: de la découverte geek au service des apprentissages à une réflexion plus centrée sur les besoins des élèves, en termes d’outils faciles à appréhender, et parce qu’il était difficile de trouver une solution non numérique à ces besoins, en passant par le partage dans des collectifs d’enseignants connectés. Seront abordés entre autres, les outils pour créer, pour communiquer, pour collaborer, pour évaluer, pour différencier et pour prendre en compte la question de l’inclusion scolaire. Cette démarche, ayant été aussi colorée en six ans au gré des injonctions institutionnelles, parfois contradictoires mais qui ,donc, ont accéléré une vraie réflexion sur la place réelle du numérique en classe.

Le thème de cette année met en lumière justement injonction et numérique et il m’a semblé intéressant de réfléchir à comment le numérique (outil)  a progressivement été “recommandé” d’utilisation (outil obligatoire) et comment dans cette trajectoire, il a pu devenir, de par la pratique, un déclencheur de questionnements permettant d’aller plus profondément dans ses réflexions pédagogiques et didactiques. En effet, j’ai l’impression que le numérique et son utilisation injonctive a plus agi comme un révélateur photographique, laissant apparaître la force de son contraire, une pédagogie “humaine” plus forte car repensée en réaction et donc plus efficace dans sa mise en place. Il est évident que cette réflexion est purement personnelle et ne se veut en aucun cas modélisante ou autre…il s’agit d’un partage de réflexions dans une évolution des pratiques.

Toutes ces réflexions permettent de revoir sur les six ans écoulés les différentes pratiques du numérique que j’ai expérimentées et d’en tirer des conclusions sur ce qu’il est bon de garder, de faire évoluer ou ce qu’il faut abandonner pour l’instant, en attendant de trouver d’autres manières de le retransformer, en suivant le modèle SMAR. Il s’agira d’exposer la diversité des plusieurs démarches pédagogiques dans lesquelles le numérique a été au service de, et d’ainsi aussi ouvrir sur l’importance de mélanger des approches afin de permettre au plus grand nombre d’élèves d’apprendre et de devenir des citoyens éclairés.(référence qui permet de fermer la boucle).

 

Plus d’infos sur : Sébastien Franc
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#17 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page https://www.ludomag.com/tag/ludovia-2020/

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:RETOURS D'USAGES