RETOURS D'USAGES

Projet Y : Glissez dans les couloirs du temps le temps d’un escape game et apprenez à créer le vôtre pour vos classes

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 17ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Injonctions numériques : entre techno-enthousiasme et pratiques collectives ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 24 août.

 

Christelle Quesne & Didier Martins présenteront « Projet Y : Glissez dans les couloirs du temps le temps d’un escape game et apprenez à créer le vôtre pour vos classes » sur la session III « ENSEIGNER ET SE FORMER AU XXIe SIECLE ».

 

Problématique pédagogique :

Les jeux d’évasion pédagogiques ont fait leur entrée dans le monde de l’éducation il y a quelques années et l’intérêt que leur portent le monde de l’éducation reste toujours aussi vif pour leurs classes et dans son sillage, le besoin de se former également. Le collectif Escape n’ Games, à travers son site, ses réalisations et ses collaborations (Salon des jeux numériques et jeux d’évasion pédagogiques Eduludic en partenariat avec l’atelier canopé de Mont Saint Aignan et co-coordination de l’ouvrage « L’escape game pédagogique : une pratique innovante » aux éditions Agir du canopé) a toujours eu à cœur la mutualisation afin d’aider d’autres professeurs à se lancer et également d’essaimer les pratiques pédagogiques. Après le succès de son escape game de formation « Le collectionneur », Didier Martins et moi avons souhaité aller plus loin dans la réflexion et mettre l’accent sur la collaboration, aspect incontournable des jeux d’évasion pédagogiques. C’est ainsi que projet Y a vu le jour. Conçu sur deux salles, de façon complètement modulable et inspiré des aventures de Sam Beckett, le héros de la série « code Quantum », les participants vont devoir échanger des informations pour débloquer les différentes étapes du jeu et se libérer.

Apport du numérique :

Les jeux d’évasion pédagogiques peuvent se décliner de plusieurs façons. Durant sa conception, Didier Martins et moi souhaitions concevoir un escape game pédagogique pour la formation adulte combinant à la fois des objets incontournables à la création, mais également des outils numériques (ordinateurs et tablettes). Ainsi, dans notre idée, en plus de s’approprier la méthode de création, les participants seraient sensibilisés et initiés à ces derniers tout en découvrant des sites et applications employés dans un escape game (Mirage Make, Lockee, Mal-den code – google forms festisite entre autres.)

Relation avec le thème de l’édition : 

Projet Y est un escape game destiné à un public adulte dont l’objectif est l’appropriation de la méthode de conception, ainsi que le développement de compétences professionnelles telles que la maîtrise des outils numériques. Immergés dans le contexte de la guerre froide, les stagiaires vont devoir résoudre collaborativement des énigmes de manière à comprendre la mécanique de jeu pour ensuite concevoir leur propre escape game pour leurs classes. Il s’agit donc de se former au 21ème siècle pour pouvoir enseigner.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Les participants étant répartis de manière aléatoire au moyen de cartes à gratter dans les deux salles et communiquant au moyen d’un talkie walkie, seule la collaboration sera la clef de leur libération. Comme évoqué précédemment, la particularité de ce jeu est qu’il est aussi modulable, c’est-à-dire que durant sa conception, nous avons pris soin d’imaginer des énigmes où les collègues pourraient le jouer sur une seule pièce, le maître du jeu devenant de facto Ziggy, l’hologramme aidant le héros de la série « Code Quantum ». De même, nous sommes à pied d’œuvre pour concevoir une version numérique et organiser des sessions pour les collègues en distanciel menant à une phase de débriefing, puis de formation.

Prévu en avant-première de la 3ème édition du salon Eduludic sur Rouen, nous n’avons malheureusement pas pu avoir de retours sur ce jeu en raison de l’annulation du salon suite aux conditions sanitaires que nous avons connues récemment. Ce jeu n’a été bêta-testé qu’avec un petit groupe de personnes dans mon entourage familial et a mis en évidence le sentiment d’avoir compris les mécanismes de cet escape game durant la phase de retour sur le jeu et également d’avoir appris de nombreux faits sur la guerre froide. Nous avons hâte d’un retour à la normale concernant la situation sanitaire du pays pour le faire jouer durant les formations que nous dispensons et les ateliers qui seront reprogrammés.

 

Plus d’infos sur : Christelle Quesne & Didier Martins
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#17 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page https://www.ludomag.com/tag/ludovia-2020/

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top