POINT DE VUE

La Créativité : trois regards et quelques références

Présentée lors de la Classe virtuelle du FutureClassroomLab France, du 13 mai 2019

Représentations des réseaux de haute et basse créativité. Les tracés des cercle (A) et les cerveaux (B) ont été seuillés pour indiquer les nœuds de degré le plus élevé (k) dans les réseaux (k = 10 hautement créatif, k = 18 faiblement créatif). Les couleurs dans les tracés circulaires correspondent aux lobes du cerveau. L, hémisphère gauche; R, hémisphère droit.

Source : Roger E. Beaty, & al. (2018). Robust prediction of individual creative ability from brain functional connectivity PNAS –

 

La créativité c’est dans la tête que ça se passe

La capacité des gens à générer des idées créatives est essentielle aux progrès technologiques et culturel. Malgré les avancées réalisés en neurosciences au sujet de  la créativité, le champ manquait de précision sur la question de savoir si une architecture des liens entre les neurones spécifique distingue le cerveau de l’individu très créatif. 

En utilisant une technique récemment développée en analyse de données IRMf – la modélisation prédictive basée sur le connectome  https://fr.wikipedia.org/wiki/Connectome,  l’étude a permis de découvrir des réseaux cérébraux complets associés à la créativité selon une évaluation classique de la capacité générale de pensée créatrice.  L’étude a permis de modéliser la pensée créatrice individuelle en fonction de la variation de la connectivité fonctionnelle du cerveau entier. Cette étude a rendu possible l’identification d’un réseau cérébral associé à la créativité, composé de régions faisant partie des systèmes du mode par défaut (cortex cingulaire postérieur), de saillance (insula antérieure gauche)) et exécutif  (cortex préfrontal dorsolatéral droit) – des circuits neuronaux qui fonctionnent souvent en opposition. 

Au travers de quatre jeux de données indépendants, l’étude montre que la capacité d’une personne à générer des idées originales peut être prédite de manière fiable à partir de la force de la connectivité fonctionnelle au sein de ce réseau, ce qui indique que la créativité est caractérisée par un profil de connectivité du cerveau particulier à l’individu.  Ce réseau hautement créatif présente des connexions fonctionnelles denses entre les nœuds centraux des systèmes du mode par défaut, exécutif et de saillance, ce qui suggère que le cerveau créatif est marqué par la tendance à engager simultanément ces circuits à grande échelle et à plus grand degré  que le cerveau moins créatif.

Ces informations sont extraites de la recherche de Roger E. Beaty, & al. (2018). Robust prediction of individual creative ability from brain functional connectivity https://www.pnas.org/content/115/5/1087 publiées le 30 janvier 2018 dans PNAS – Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America. 

Sandrine Duverne a publié un intéressant billet : 4 conseils d’une neuroscientifique pour déverrouiller sa créativité   https://www.helloopenworld.com/4-conseils-dune-neuroscientifique-pour-deverrouiller-sa-creativite-5007.  Elle y identifie les trois ingrédients de la créativité : l’imagination, les intuitions soudaines et la prise de décisions. 

Pour que la magie de la créativité opère, comme dans toute bonne recette, il faut trouver la manière d’assembler les bons ingrédients. Le processus créatif implique que ces trois ingrédients  – le système du mode par défaut, l’insula et le système du contrôle exécutif interagissent continuellement, comme dans un cercle vertueux, pour converger vers la solution la plus efficace.

Quel est votre type créatif ?

La compagnie ADOBE  propose un ensemble de services sous une application nommée «Creative Cloud» qui permet aux abonnés d’accéder à une collection de logiciels utilisés pour la conception graphique, le montage vidéo, le développement web, la photographie, un ensemble d’applications mobiles, et des services cloud. 

Peut-être pour faire la promotion de ces services, cette compagnie propose, en anglais malheureusement, un petit test/jeu qui permet de découvrir à quel type créatif vous appartenez.  Cette activité s’inspire des profils des créatifs selon le Myers Briggs Indicator, un outil d’évaluation psychologique élaboré à partir de la théorie des types de Carl G. Jung. 

Voici le lien vers le test : https://mycreativetype.com/about/.  qui donne accès non seulement au test mais aussi à la page qui présente les types décrits dans la vidéo.  Voici une synthèse en traduction libre des informations au sujet de chaque type créatif selon ADOBE.

L’ARTISTE doit créer pour se sentir vraiment en vie.  Plein d’idées et de visions, il est animé par le désir de s’exprimer et de transformer le monde qui l’entoure. Le type ARTISTE vit dans l’espace entre les mondes intérieur et extérieur.   Quel que soit le domaine créatif poursuivi,  l’ARTISTE a tendance à travailler seul et à apprécier l’indépendance qui lui permet de suivre librement ses impulsions créatives. 

Le PENSEUR, l’étudiant perpétuel qui expérimente le monde comme une opportunité sans fin d’apprentissage, de découverte et de recherche de la vérité. Poussé par une curiosité intellectuelle insatiable, le PENSEUR fait de la quête du savoir et de la vérité une activité permanente. Avec toutes ces grandes questions et cette pensée abstraite qui l’habite, peu de choses satisfont son esprit curieux plus qu’une question bien formulée ou une solution élégante.  Le PENSEUR est content de passer le plus clair de son temps seul à étudier des sujets qui le passionnent.  Le PENSEUR peut voir le sens profond de presque n’importe quelle situation d’une manière que peu d’autres peuvent. 

L’AVENTURIER est alimenté par un enthousiasme sans bornes.  Il est facilement inspiré et plus que disposé à suivre ses fascinations où qu’elles le mènent. Les types AVENTURIER sont des esprits créatifs passionnés, expressifs et aux multiples talents, dotés d’une capacité naturelle à divertir et à inspirer. L’AVENTURIER ne se contente jamais de proposer des idées. Au lieu de cela, il a un besoin presque compulsif d’agir. Son énergie abondante l’alimente dans la poursuite de nombreux intérêts, passe-temps, domaines d’étude et activités artistiques. Il est un étudiant capable d’acquérir de nouvelles compétences et de jongler avec différents projets et rôles avec une relative facilité. Véritable personnage de la Renaissance, il développera probablement une expertise dans plusieurs domaines au cours de sa vie et de sa carrière.

Animé, concentré et dédié au processus créatif, le MAKER a maîtrisé l’art de manifester des idées et des visions sous une forme tridimensionnelle. La société bénéficie grandement du travail des types MAKER, qui développent les systèmes, les structures, les outils et les innovations sur lesquels nous comptons. Un des travailleurs les plus acharné de tous les types, le MAKER est presque toujours occupé à résoudre des problèmes, à progresser sur des objectifs personnels significatifs et à mener à bien des projets. Peu de choses lui apportent plus de satisfaction que d’appliquer son cerveau à la fabrication d’objets et à la réalisation de progrès, sous quelque forme que ce soit. Il a tendance à exceller dans les domaines du design, de l’artisanat, de l’architecture et dans d’autres domaines qui associent art, commerce et technologie. Il n’a pas peur de faire les démarches peu glorieuses qui permettent de construire quelque chose qui a de la valeur au fil du temps.

Le PRODUCTEUR est le «faiseur» par excellence de tous les types de créations. Axée sur les personnes, analytique, pragmatique et dynamique, il a une nature très créative qui est contrebalancée par un réalisme enraciné et une attitude «aboutir». À ses yeux, une idée n’a de valeur réelle que si elle est transformée en une chose que les autres peuvent apprécier et dont ils peuvent bénéficier. Centré sur les objectifs et sur les résultats, il tire une grande fierté et satisfaction de sa capacité à mettre en œuvre des idées et trouve de la joie dans le processus de création avec ses hauts et ses bas. Organisateur naturel ayant la capacité de motiver et d’inspirer les autres, il sait comment tout faire et sait mener à bien un projet.  Outre ses prouesses intellectuelles et sa solide éthique de travail,  sa plus grande force réside dans votre capacité à garder la tête froide et à ne focaliser que sur un seul point lorsqu’il surmonte tous les défis qui surviennent pendant le processus de création.

Le monde est un lieu de beauté et de magie aux yeux du RÊVEUR. Là où d’autres voient des faits et des chiffres, il voit des symboles, des métaphores et des significations cachées. Il est profondément émotif et intuitif, avec une imagination vive – idéaliste par excellence et romantique. Il est heureux de parcourir son paysage mental de pensées, d’émotions et de fantasmes pendant des heures. Il est naturellement amené à exprimer son monde intérieur par le biais de recherches littéraires, de la musique et des arts visuels. Son plus grand cadeau est sa profonde sensibilité et son empathie, ce qui lui permet d’exprimer les émotions humaines universelles d’une manière qui touche les gens à un niveau profond. Son plus grand défi consiste à apprendre à équilibrer le rêve avec une action disciplinée, ce qui commence par revenir au moment présent.

L’INNOVATEUR voit tout à travers le prisme des possibilités et des progrès, des problèmes et des solutions. Il se sent le mieux lorsqu’il utilise ses pouvoirs intellectuels et créatifs pour résoudre des problèmes et imaginer de nouvelles façons de faire les choses. Son attention est en grande partie concentrée sur le monde qui l’entoure dont il explore constamment les structures et les systèmes pour trouver des moyens de faire avancer les choses. Le changement peut faire peur à la plupart des gens, mais il alimente le feu créateur de l’INNOVATEUR. Pionnier, il est sur Terre pour éclairer le futur, aider le reste d’entre nous à apprendre à s’adapter et à prospérer en ces temps de changements rapides et imprévisibles. Il est un preneur de risque naturel, avec un désir insatiable d’élargir les frontières et d’explorer des territoires inconnus. Il n’est pas du genre à faire les choses comme elles ont toujours été faites.  Il est épanoui lorsqu’il  travaille au service des changements et du progrès à grande échelle, et ses talents l’équipent bien pour des rôles qui lui permettent d’expérimenter et de jouer avec des idées.

Le VISIONNAIRE vit dans un monde de possibilités infinies, préférant voir les choses non pas telles qu’elles sont, mais telles qu’elles pourraient être. Il sait que la vie n’est limitée que par les limites de vos propres croyances.  Il tend à repousser les limites de tout. Émotif, motivé par la passion et débordant d’idées, le VISIONNAIRE associe une imagination débordante à un désir de solutions pratiques. Sa nature introspective et intuitive est contrebalancée par un vif intérêt pour le monde qui l’entoure et un désir de contribuer à la société.  Son plus grand défi – et son véritable pouvoir – consiste à apprendre à prendre des mesures concrètes au quotidien pour créer l’avenir que vous envisagez.

La créativité est-elle une compétence unique à l’être humain ?

De plus en plus, nos ordinateurs alliés aux logiciels d’intelligence artificielle démontrent une créativité qui parfois donne à la machine des pouvoirs créatifs surhumains. La créativité n’est plus le propre de l’être humain.

Voici la référence à quelques exemples d’activités de nature créative de l’intelligence artificielle.

La première bande annonce créé par l’Intelligence Artificielle Watson d’IBM, pour le film Morgan de la 20th Century FOX et les explications de la production par l’ordinateur. https://www.youtube.com/watch?time_continue=62&v=gJEzuYynaiw

L’alphaGo Zero https://fr.wikipedia.org/wiki/AlphaGo_Zero

L’intelligence artificielle indispensable à la production de nouveaux médicaments https://nouvelles.umontreal.ca/article/2018/10/26/l-intelligence-artificielle-indispensable-a-la-production-de-nouveaux-medicaments/

Pour écouter du Bach créé suite à l’application de la technique de l’apprentissage profond à un ordinateur par DeepBach : https://www.youtube.com/watch?v=QiBM7-5hA6o

Informations générales au sujet du projet DeepBach :
http://www.synthtopia.com/content/2016/12/22/deepbach-uses-deep-learning-to-create-music-in-the-style-of-bach/

Un article de Carolina Tomaz (2018) Intelligence artificielle : et la créativité dans tout ça ?, FW500
https://www.frenchweb.fr/intelligence-artificielle-et-la-creativite-dans-tout-ca/334210

Stony dans MaxiGadget montre des photos de mannequins entièrement créés par l’intelligence artificielle. https://www.maxigadget.com/2019/05/mannequins-irreels-crees-par-une-intelligence-artificielle.html?fbclid=IwAR0GrCr4qNScPE7S5MM_Jib08GxY3uOrbiSkSE1LidkDAMcQ2CcxAUCyRwE

Soyons critique, moi je les trouve un peu raides  !   🙂

À vous de vous faire votre opinion ! Non seulement sur ces mannequins mais aussi sur toutes ces avancées de la créativité de nos machines intelligentes.

Conclusion

Est-ce que la créativité s’enseigne ?  Oui la créativité ça s’enseigne selon Innovation Sainte-Anne http://innovation.sainteanne.ca/oui-la-creativite-ca-senseigne/ 

La créativité est-elle une compétence?  Certains croient que la créativité serait davantage une attitude, ou d’autres disent une «capacité’’, c’est ce que semble croire François Taddéi .

Le test EPoC, une mesure de la créativité

Le Laboratoire adaptations travail-individu (Lati) de la faculté de psychologie Paris-Descartes, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est dirigé par Todd Lubart, un spécialiste mondial de la créativité. Il affirme que la créativité est en chacun de nous . Il identifie quatre niveau de créativité :

1- reproduire de qui a déjà été inventé, appliquer un théorème mathématique

2 – créativité limitée au cercle personnel, imaginer à chaque soir une recette avec le contenu du frigo

3 – la créativité professionnelle des écrivains, publicitaires, chefs cuisiniers

4 – la super-créativité le «Big-C» qui réoriente la pensée dans un champ thématique, les Marie Curie,  Steve Jobs, Chagall, Bach, etc.

Beaucoup des traits psychologiques reconnus chez les «grands créateurs» semblent aller à l’encontre de plusieurs comportements privilégiés par les écoles : audace, esprit de révolte, individualisme, absence de présupposés, persévérance, concentration, simplicité, aptitude au jeu, curiosité intense, humilité et désintéressement. Todd Lubart a même développé dix composantes  qu’il assure nécessaire à la créativité et cinq traits de personnalités. Un test, le EPoC permet de mesurer le potentiel créatif de l’enfant et de l’adolescent. 

Articles à consulter

Le génie une affaire de créativité, par Elena Sender  dans Science Avenirhttps://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-genie-une-affaire-de-creativite_28354

Besançon, Maud & al, (2011) Évaluation de la créativité chez l’enfant de Binet à nos jours, Recherche et Education https://journals.openedition.org/rechercheseducations/840

Le EPoC permet de mesurer divers aspects de la pensée créative : d’une part, la composante de pensée divergente exploratoire (proposer de nombreuses solutions à partir d’un seul stimulus), d’autre part la pensée convergente-intégrative évaluée par des épreuves dans lesquelles une seule proposition, la plus originale possible est demandée.

Marie-Catherine Merat (2018) Êtes-vous créatifs? La réponse des neurosciences, Science et vie  https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/etes-vous-creatif-la-reponse-des-neurosciences-41772

Pour terminer

Un haut potentiel intellectuel, ne fonctionnera pas cognitivement de la même façon qu’un haut potentiel créatif, – Planète Douance http://www.planete-douance.com/blog/2015/09/14/maud-besancon-haut-potentiel-intellectuel-vs-creativite-2/

Pour les Grecs, la créativité désignait le fait « d’apporter de la nouvelle vie dans la vie » , nos machines intelligentes ne sont pas encore des êtres vivants.

Merci à PNAS pour l’autorisation d:utiliser l’illustration qui compare le cerveau créatif du cerveau moins créatif.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top