Retours d'usagesUniversité d'été

Twictée : vers une méthode didactique et numérique pour l’enseignement de l’orthographe ?

À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 18ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Le numérique éducatif est-il social ? ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 23 août.

Isabelle Watrinet présentera « Twictée : vers une méthode didactique et numérique pour l’enseignement de l’orthographe ?» sur la session III « TERRITOIRES, ESPACES ET TEMPS D’APPRENTISSAGE », mercredi 25 août matin et sur la session IV « CULTURE NUMERIQUE », mercredi 25 août après-midi.

Problématique pédagogique :

Twictée est une dictée négociée en ligne au cœur de laquelle on trouve des justifications orthographiques écrites : les twoutils. Twictée donne tout son sens à l’activité d’écriture que ce soit par le caractère universel des enjeux orthographiques mais également par l’intention de communication contenue dans le message publié. Twictée ne se veut pas une fin en soi. Le dispositif doit pouvoir être intégré à l’écosystème d’enseignement de l’orthographe dans la classe. Si les connaissances sont construites lors des leçons de grammaire, de vocabulaire ou de conjugaison, les twictées donnent l’occasion aux élèves de mettre en œuvre ces connaissances dans des exercices d’écriture basés sur la communication et l’explicitation. Avec les twictées, l’enseignant cherche à développer chez les élèves la vigilance orthographique, la capacité à se corriger, à réviser ses écrits, à mieux comprendre son profil de scripteur avec ses forces et ses fragilités. Comment adapter l’enseignement de l’orthographe à travers une méthode liant des activités d’argumentation et de catégorisation orthographique et s’appuyant sur les principes didactiques de Twictée ? Comment adapter une proposition pédagogique pour tous les niveaux, du CP au secondaire ? Quels leviers motivationnels et pédagogiques pour les élèves ? Comment passer des mécanismes de dictée à la production d’écrits ? Quelles mécaniques de conception, de production et de diffusion pour les enseignants ?

Apport du numérique :

Les twoutils, ces “petites leçons d’orthographe”, à la fois explicatives et correctives, sont rédigées par les élèves à l’attention des pairs. Le twoutil tire sa force de la contrainte principale de Twitter : il est limité à 280 caractères. Dans un cadre, extrêmement formel, l’élève est invité à synthétiser sa pensée orthographique. L’utilisation des balises (#AccordGN, #MotInvariable, #Homophone…), structure et automatise l’usage d’un langage grammatical partagé, un métalangage. La dimension sociale du réseau autorise les échanges entre twittclasses venues des quatre coins de la francophonie. Les échanges entre classes se font via le réseau social Twitter ou Edutwitt, ce qui favorise une prise en compte de l’éducation aux médias. Relation avec le thème de l’édition :  Un des principes didactiques de Twictée est l’utilisation du numérique comme moyen de communication et d’échanges entre les élèves. Ils sont amenés à communiquer numériquement en plusieurs étapes : phase de courtoisie, dépôt des propositions dans un dossier partagé, tweets des règles orthographiques (les twoutils). Il est possible de chercher sur Twitter une balise particulière pour trouver un twoutil adapté. Du côté des enseignants, Twictée est accessible via le site en ligne. Pour simplifier l’accès aux documents propres aux épisodes, il est proposé un outil glide app. Le contenu est adapté à tous les niveaux d’élèves du CP au lycée avec une progression ciblée et évolutive. Les possibilités d’ajouter des versions audios, des ressources en ligne (Padlet), garantissent un accompagnement au plus près des besoins des collègues. De plus, un système de coaching est mis en place afin de faciliter l’entrée dans le dispositif (messagerie privé Twitter, Slack…).

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Twictée est propulsée par une association dynamique et toujours en réflexion autour d’une mise en œuvre concrète de dispositifs pédagogiques étayés par des éléments didactiques robustes en appui sur les usages, la recherche et les outils numériques. Au fil des saisons, Twictée évolue, s’étoffe, s’adapte aux différents publics : ajout de supports, évolution du dicobalise, Twictée Xpress, exerciseurs, apports culturels… La créativité, la réactivité de chaque team (CP, C2, C3 et C4) et le côté évolutif de Twictée en font un challenge stimulant pour nous, et profitable à nos élèves.


Plus d’infos sur : Isabelle Watrinet Retrouvez tous les articles sur Ludovia#18 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
3
Chouette
1
J'aime
1
Dubitatif
0
Bof
1

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages