Retours d'usagesUniversité d'été

Pédagogies actives, Numérique et lien social

À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 18ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Le numérique éducatif est-il social ? ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 23 août.

Jean-François Céci présentera « Pédagogies actives, Numérique et lien social » sur la session d’ouverture « LE NUMÉRIQUE ÉDUCATIF EST-IL SOCIAL », mardi 24 août matin.

Les pédagogies actives voire socioconstructivistes mettent en avant les principes de l’apprendre en faisant, de collaboration et coopération et – in fine – d’apprentissage social. En 2005 déjà, avant que le Numérique ne change notre rapport à soi, aux autres, au temps et au monde, Philippe Carré disait qu’on « apprend toujours seul mais jamais sans les autres”[1].

Cette citation prend un sens nouveau à l’aune de la pandémie liée à la Covid19 que nous venons de vivre. En effet, nous avons pu voir à quel point l’écosystème numérique a permis – tant bien que mal – d’assurer une continuité des activités sociales, dont pédagogiques. Et si la continuité pédagogique tant souhaitée (ou impulsée, voire injonctive) a souffert d’un manque de préparation et de formation des enseignants autour des concepts de pédagogies actives et collaboratives, elle a aussi souffert d’un manque de disponibilité et de maitrise d’outils capacitants de cet écosystème numérique.

Nous proposons donc durant cet atelier d’évoquer quelques grands principes pédagogiques relevant de l’apprentissage social, des scénarios correspondants ainsi que leur instrumentation numérique. Les situations et outils évoqués seront utilisables en classe ou à distance par tout enseignant. Les outils utilisés seront connectés à des scénarios pédagogiques concrets (en présence, à distance ou hybrides), pour en comprendre les apports, ou « amplifications ».

[1] Carré, P. (2015). L’apprenance : vers un nouveau rapport au savoir, Dunod.

Objectifs de l’atelier :

L’objectif de cet atelier est de comprendre et pratiquer en situation, des outils incontournables en pédagogie active collaborative, avec le numérique. Les participants pourront ainsi acquérir des bases techniques pour partager, échanger et contribuer avec leurs pairs et élèves, dans le cadre de toutes formes de pédagogies participatives ou la dimension sociale est capitale. Les principales formes de collaboration avec le numérique (en présence, à distance et hybrides) seront abordées et pratiquées.

Public visé et matériel :

Cet atelier vise les enseignants et formateurs de tous niveaux, souhaitant amplifier leur pédagogie avec le numérique, de préférence dans une approche BYOD (Bring Your Own Device). Il est donc proposé aux participants de venir avec une tablette, un ordinateur portable ou un smartphone connecté à Internet (Wifi et/ou 4G).

Description de l’atelier et supports utilisés :

Seront abordés les solutions numériques suivantes en situation pédagogique : rédaction collaborative, réducteur de liens, carte mentale collaborative, mur de médias collaboratif, tableau blanc collaboratif, création et diffusion de capsules vidéo, quiz en ligne et question instantanée.

Synthèse et apports du retour d’usage en classe :

Cet atelier est issu d’un cours de 20h intitulé « enseigner à l’ère du numérique », dispensé au sein d’une L3 « sciences de l’éducation ». Les connaissances et habiletés développées sont très rapidement réutilisables. Chaque année, des étudiants réfractaires au numérique (l’âge moyen étant assez élevé en formation continue), se mettent à collaborer et mettre en place des stratégies numériques cohérentes (pas de numérique juste pour mettre du numérique), au sein des cours qu’ils conçoivent ensuite.

Enfin, bien au-delà de l’usage formel en classe, la plupart des outils abordés durant cet atelier sont utilisables dans le cadre d‘un usage personnel, étoffant la culture numérique de l’usager. Le choix des outils découle d’ailleurs de ce concept, car nous sommes persuadés qu’il doit y avoir une continuité d’usages du numérique entre l’informel et le formel, entre le personnel et le scolaire, pour que le numérique éducatif soit efficace et prenne toute sa dimension sociale. Ceci est valable pour l’enseignant et aussi pour l’élève et étudiant.


Plus d’infos sur : Jean-François Céci
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#18 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages