RETOURS D'USAGES

Autonomie, concentration et différenciation pédagogique avec le manuel scolaire en ligne

Nadia Hallaf, enseignante en économie-gestion en BAC Pro commerce au lycée Robert Schuman de Charenton-le-Pont, nous explique l’usage indispensable du manuel scolaire en ligne pour elle et ses élèves dans leurs apprentissages au quotidien.

La « leçon » du jour porte sur l’après-vente : la fidélisation du client.

Après avoir abordé la leçon en mode interactif avec leur enseignante, les élèves travaillent chacun en autonomie sur leur ordinateur en classe ; ils peuvent également se connecter en dehors du lycée sur le i-manuel (marque déposée), pour terminer leurs travaux à tout moment.

« Les élèves enregistrent leur travail sur un classeur ; à n’importe quel moment, je peux vérifier leur travail et donc savoir s’ils ont réussi, ce qui leur manque ou ce qu’il faut corriger ».

Les élèves travaillent avec le manuel scolaire numérique depuis sa sortie puisque le lycée Robert Schuman, lycée 100% numérique (Voir l’interview de Mme la proviseure à Charenton, réalisé au printemps 2019 ), a été également ambassadeur pour le i-manuel proposé par l’éditeur Nathan.

Concentration sur écran, en autonomie, avec Brahms en fond sonore

Cette enseignante passionnée, co-auteure du manuel dont elle nous fait la démonstration, utilise la musique classique dans ses cours, en complément du numérique, « pour améliorer la concentration de ses élèves ».

Numérique plus musique classique représente pour elle, un très bon duo pour la réussite des élèves.

« Et il réclame la musique classique quand j’oublie de leur mettre », ajoute-t-elle.

D’après Nadia Hallaf, les élèves sont beaucoup plus en réflexion lorsqu’ils travaillent sur le manuel en ligne qu’avec le manuel papier ; malgré tout, elle a souhaité convenir, en accord avec le proviseur du lycée et la Région Île-de-France, de conserver le manuel papier, en complément.

Elle fait le constat que « quand ils pensent la situation professionnelle, face à leur écran, ils prennent le temps et ils réfléchissent ; quand on est en face à face avec un ouvrage scolaire papier, ils attendent la réponse de l’autre pour qu’on passe à la suite ».

L’ouvrage en ligne est composé de plusieurs thèmes avec plusieurs dossiers par thème. Chacun avance à son rythme et à tout moment, le professeur peut intervenir, en ligne, pour les accompagner et les encourager à avancer.

Aller au-delà des habitudes et de la « résistance au changement »

Alors qu’on pourrait penser que le numérique est un atout pour mettre plus facilement les jeunes au travail, Nadia Hallaf avoue qu’elle a dû affronter, au départ, une certaine forme de résistance au changement de la part de ses élèves.

Certains lui disaient « avoir l’impression de jouer » quand ils étaient au travail à l’ordinateur et lui demandaient « de faire un vrai cours », sous-entendu : en s’appuyant sur le manuel papier !

Mais au fur et à mesure des semaines, ils ont bien pris conscience que ce nouveau modèle leur apportait bien plus et qu’avec cet outil, ils pouvaient évoluer à leur rythme.

Aujourd’hui, le i-manuel (marque déposée), « c’est leur espace de travail et ils n’aiment pas trop le partager », avoue Nadia Hallaf.

Différenciation pédagogique : c’est possible avec le manuel en ligne !

« Une des forces du manuel en ligne, c’est la possibilité de travailler en pédagogie différenciée », souligne Nadia Hallaf.

Elle donne à chaque élève ce sur quoi elle a envie qu’il travaille ; et peu importe si un est au niveau « mission 1 » et l’autre à la mission 2.

Pour elle, l’essentiel est qu’ils s’habituent à des nouvelles méthodes de travail.

« Le monde d’aujourd’hui va très vite ; il faut qu’ils soient réactifs et il ne faut pas qu’ils soient surpris des méthodes. »(…)

 « Parce que lorsque vous arrivez en entreprise, vous devez être prêts », conclut-elle.

 

 

Dans le même lycée, voir aussi le reportage « Mener un projet de lycée 100% numérique : c’est possible dans une démarche de co-construction »!

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top