RETOURS D'USAGES

Twitter & Twictée : découvrir, comprendre et pratiquer

A l’occasion de l’université de printemps de Ludovia#CH, 3ème édition à Yverdon-les-Bains dans le canton de Vaud en Suisse, de nombreux intervenants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème « Jouer collectif pour se former et innover ? Numérique et communautés d’enseignants ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces présentations jusqu’au début de l’évènement, lundi 6 avril 2020.

Joëlle Ney & Pierre-Yves Aufranc présenteront « Twitter & Twictée : découvrir, comprendre et pratiquer » Salle Aula Magna – Château d’Yverdon-les-Bains, mardi 7 avril de 16h30 à 17h15.

 

Problématique pédagogique :

La Twictée (contraction de Twitter et dictée) part d’un besoin: comment faire investir par les élèves le champ de l’orthographe de façon motivante, structurée et qui fasse sens pour eux? Twictée est un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe qui utilise le réseau social Twitter. Twitter peut être vu comme une dictée négociée au cœur de laquelle on trouve des justifications orthographiques écrites : les twoutils, avec la contrainte des 280 caractères. Après une brève présentation générale du dispositif, les participants désireux de découvrir et de pratiquer la Twictée seront invités à vivre une expérience immersive et productive à partir d’un kit de démarrage clé en main utilisable en classe.

 

Apport du numérique ou présentation de la techno utilisée :

La Twictée est avant tout un dispositif centré sur l’orthographe, la réflexion et le papier/crayon. En termes de moyens matériels, toutes les configurations sont envisageables grâce aux ordinateurs, tablettes, smartphones qui sont une plus-value au dispositif. En termes d’applications sont utilisés des outils d’écriture collaborative et de visioconférence. Le modèle SAMR de Puentedura prend alors tout son sens en aidant l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but. Le numérique permet la création de tâches entièrement nouvelles, impossibles sans la technologie. L’élève peut à ce niveau transformer son twoutil en une production multimédia, intégrer de la vidéo, du son, mettre en ligne son twoutil et communiquer avec les twictonautes. Le numérique permet d’activer plusieurs leviers pédagogiques : la créativité, l’esprit critique, la collaboration et la communication. Pour l’enseignant, c’est le moment d’analyser les tâches qui n’auraient jamais été possibles auparavant et d’évaluer l’apport du numérique.

 

Relation avec le thème de l’édition :

Le dispositif Twictée, sur un mode collaboratif, offre aux élèves et aux enseignants une réelle possibilité d’intégrer et d’évoluer au sein de la communauté francophone des « twictonautes ». Pour les élèves, via le compte Twitter de sa classe, sera donnée la possibilité d’apprendre de manière simultanée « de » et « à » sa classe partenaire ! Repérer, élaborer, créer, rédiger à destination des autres tout en recevant leurs travaux pour apprendre et progresser ensemble.

Pour l’enseignant, le dispositif Twictée lui permet de bénéficier des ressources mises à disposition par la communauté. Des outils collaboratifs et différents canaux sont mis en œuvre pour favoriser les échanges entre enseignants aux niveaux des pratiques: adaptation des stratégies pédagogiques en fonction des contextes d’enseignements rencontrés, progressions visées, mises en commun des ressources et des expériences.

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Avec les twictées, l’enseignant cherche à développer chez les élèves la vigilance orthographique, la capacité à se corriger, à réviser ses écrits, à mieux comprendre son profil de scripteur avec ses forces et ses fragilités. Ladimensionsociale du réseausocial Twitter autoriseles échanges entre twittclasses francophones quasi instantanément. Twictée donne tout son sens à l’activité d’écriture que ce soit par le caractère universel des enjeux orthographiques mais également par l’intention de communication contenue dans le message publié.

Les twictées sont un important vecteur de mutualisation et de mise en œuvre d’un travail collaboratif entre enseignants : progressions, choix des textes, échanges autour des adaptations, des stratégies pédagogiques adoptées par chacun en fonction du contexte d’enseignement, temps de régulation en visioconférence, utilisation d’espaces de travail collaboratif, découvertes et partage de nouvelles solutions applicatives pour enrichir encore et toujours le dispositif. La ritualisation du dispositif, mais également l’usage de ses mécanismes réflexifs en situation de production écrite par les élèves montrent un transfert de compétences.

La Twictée est un véritable moteur pour une dynamique collaborative groupale. Les progrès sont visibles dès le deuxième épisode de l’année.

 

Plus d’infos sur : ludovia.ch, Joëlle Ney & Pierre-Yves Aufranc

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top