Retours d'usagesUniversité de printemps

Digital learning : Scénariser les apprentissages avec une suite applicative ouverte, collaborative et visuelle

Parce que l’enseignement est une science de conception (design science), les enseignants sont des ingénieurs concepteurs (design engineers) d’apprentissage (learning design ou design for learning) et ont dès lors d’outils collaboratifs pour concevoir et améliorer leurs scénarios pédagogiques.

Il n’existe cependant pas d’outil numérique dédié dans la sphère francophone et les outils anglophones, pour remarquables qu’ils soient, présentent quelques limitations. Pour cela, il a paru utile de développer une suite applicative collaborative de scénarisation pédagogique articulant un tableur-grapheur et une interface web de visualisation (licence Creative Commons 4.0).

Le tableur-grapheur offre des canevas de scénarisation pédagogique facilement partageables et modifiables, dont les données peuvent être récupérées par l’interface web de visualisation pour offrir un “tableau de bord” visualisant les caractéristiques de la scénarisation pédagogique (frises chronologiques et diagrammes). Cet outil facilite l’analyse, l’amélioration et la communication des propositions pédagogiques.

Apport du numérique :

De remarquables outils de scénarisation pédagogique sont disponibles, comme Learning Designer (UCL Institute of Education, Londres) ou edCrumbre (Engineering School of Universitat Pompeu Fabra, Barcelone). Ils permettent la scénarisation pédagogique collaborative augmentée d’informations visuelles et de possibilités de partages auprès d’une communauté de pratique (“learning design community”). Ces outils présentent cependant quelques limites : ils ne sont pas (encore) francophones et, malgré leur richesse, ils ne sont pas facilement modifiables. Dès lors, ils ne peuvent ne pas suffisamment correspondre aux spécificités de certains contextes d’enseignement et d’apprentissage.

Pour ces raisons, une suite applicative alliant le tableur-grapheur et l’interface web est apparue comme une solution intéressante pour la scénarisation pédagogique. C’est donc au titre d’un projet personnel qu’Erwan Gallenne et moi-même développons depuis l’automne 2020 une suite de scénarisation pédagogique (learning designer) en licence ouverte Creative Commons 4.0 : scenarisation.jouga.net.

Avantages du tableur grapheur :

  • familier de la plupart des enseignants, et des versions non payantes et/ou éducatives sont disponibles.
  • permet la saisie et le traitement de données textuelles et numériques, tout autant que leur traitement et leur représentation graphique, facilitant la mise en évidence de certaines dimensions des scénarios d’apprentissage.
  • permet l’ajout ou le masquage des colonnes et des lignes, donc des configurations personnalisées.
  • est désormais généralement une application en ligne, permettant la collaboration synchrone et asynchrone ainsi que le partage.

L’interface web, développée avec un souci d’utilisabilité, permet quant à elle de capturer les données fournies au format csv et, via les scripts du serveur, de produire des visualisations dynamiques et informatives : frises chronologiques (swim lanes) et graphiques correspondant aux différentes caractéristiques des scénarios pédagogiques. Le dispositif (tableur-grapheur et serveur web) fournit une série de données de conception ou design analytics: “metrics of design decisions and aspects that characterize learning designs prior to their delivery” (Hernández‐Leo, 2019). Ces données peuvent aider les enseignants à analyser et à ajuster leurs propositions pédagogiques. Elles peuvent également être utiles aux apprenants lorsqu’elles leur sont communiquées.

Ce dispositif facilite la mutualisation et la diffusion de scénarios d’apprentissages dans divers périmètres, promouvant ainsi l’ingénierie pédagogique collaborative et l’innovation pédagogique : “Innovation moves forward when there is the opportunity for professionals to collaborate, exchange ideas, experiment, and share the results” (Laurillard, 2018).

Relation avec le thème de l’édition :

La scénarisation pédagogique (learning design) est essentielle à tout enseignement scolaire, et donc à l’enseignement à vivre et à apprendre dans un monde “num’éthique”. Cela est d’autant plus vrai qu’un tel enseignement doit placer les élèves dans des environnements d’apprentissages riches permettant de développer leurs compétences numériques et sociales. Cette complexité (tâches, ressources, groupement des élèves, modalités de présence, etc.) justifie particulièrement ainsi le recours à des interfaces d’assistance et de collaboration, comme la suite applicative de scénarisation pédagogique ici présentée.

Cet Explorcamp est en lien avec le  Fabcamp “La scénarisation pédagogique à travers la méthode ABC Learning Design et ses outils numériques”.

Synthèse et apport retour d’usage en classe :

La suite applicative est un projet privé d’Erwan Gallenne et François Jourde, en développement depuis l’automne 2020. Cette suite est disponible dans une version fonctionnelle en licence ouverte Creative Commons 4.0 (scenarisation.jouga.net). Elle a été utilisée pour concevoir diverses formations et a été présentée dans divers contextes avec des retours favorables. Une communauté d’utilisateurs se constitue progressivement autour de l’outil (moodle.jouga.net/).

Une adaptation a notamment été réalisée par l’équipe pédagogique de l’EPHEC à Bruxelles (lien), pour une mise en œuvre en 2021-2022. Des collaborations sont également initiées avec des acteurs universitaires (Université de la Polynésie Française, Université de Genève).

Ce projet n’a pas encore fait l’objet d’une recherche académique. Il est à noter cependant que les principes de conception utilisés recoupent largement ceux dégagés par des travaux académiques menés autour d’outils de learning design (LD), comme UCL Learning Designer (Laurillard, 2018b) ou edCrumble (Albó, 2018).  D’une manière générale, la recherche montre les bénéfices de tels outils : “The evidence demonstrates that a constructionist online learning design tool can support a pedagogical knowledge‐building community among practising teachers” (Laurillard, 2018a). Les outils de Learning Design facilitent la création et le partage de produits pédagogiques, au bénéfice du développement professionnel des enseignants. Il faut cependant souligner que l’adoption large des méthodes et outils de Learning Design reste à ce jour limitée, sans doute en raison de facteurs liés aux caractéristiques des outils, à l’état d’esprit des enseignants et à la formation adéquate (Dagigno, 2018).

Références

  • Albó, L., & Hernández-Leo, D. (2018, September). Identifying design principles for learning design tools: the case of edCrumble. In European Conference on Technology Enhanced Learning (pp. 406-411). Springer, Cham.
  • Dagnino, F. M., Dimitriadis, Y. A., Pozzi, F., Asensio‐Pérez, J. I., & Rubia‐Avi, B. (2018). Exploring teachers’ needs and the existing barriers to the adoption of Learning Design methods and tools: A literature survey. British Journal of Educational Technology, 49(6), 998-1013.
  • Goodyear, P. (2015). Teaching as design. HERDSA Review of Higher Education, 2, 27–50.
  • Hernández‐Leo, D., Martinez‐Maldonado, R., Pardo, A., Muñoz‐Cristóbal, J. A., & Rodríguez‐Triana, M. J. (2019). Analytics for learning design: A layered framework and tools. British Journal of Educational Technology, 50(1), 139-152.
  • Laurillard, D. (2012). Teaching as a Design Science. Building Pedagogical Patterns for Learning and Technology. Abingdon: Routledge.
  • Laurillard, D. (2018a). Teaching as a Design Science: Teachers Building, Testing, and Sharing Pedagogic Ideas. Second Handbook of Information Technology in Primary and Secondary Education, 557-566.
  • Laurillard, D., Kennedy, E., Charlton, P., Wild, J., & Dimakopoulos, D. (2018b). Using technology to develop teachers as designers of TEL: Evaluating the learning designer. British Journal of Educational Technology, 49(6), 1044-1058.

À l’occasion de l’université de printemps LUDOVIA#CH, 4ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Vivre et apprendre dans un monde num’éthique ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 11 avril.

François Jourde et Erwan Gallenne présenteront « Scénariser les apprentissages avec une suite applicative ouverte, collaborative et visuelle » sur la session II, mardi 12 avril après-midi, et session II, mercredi 13 avril après-midi.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#CH et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Plus d’infos sur LUDOVIA#CH et inscription : www.ludovia.ch

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
2
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:Retours d'usages