ACTUALITÉS EN BREF

Faire fructifier le distanciel pour pérenniser des pratiques pédagogiques pertinentes

La communauté LUDOVIA de par le monde (SUISSE, BELGIQUE, CANADA, FRANCE, …) propose, en cette période de confinement, un événement inédit sur une semaine et totalement en ligne qui se déroulera du 27 au 30 avril prochain. Chercheurs, enseignants, et éditeurs auront l’occasion d’exposer leurs premières expériences et leur premiers retours sur cette période inédite qui touche le monde de l’éducation et notamment l’ensemble de la communauté éducative francophone au niveau mondial.

Une quarantaine d’ateliers-défis, des Pitchs, des conférences et tables rondes, des Barcamps, du « Off » et même des pauses café rythmeront les 4 jours « en ligne » de cette première édition des LUDOVIALES.

 

Séverine Verschaeve, Cécile Bétermin, Laurent Marien (FRANCE) du collectif AC Poitiers présenteront « Faire fructifier le distanciel pour pérenniser des pratiques pédagogiques pertinentes ».

 

Problématique pédagogique :

Se questionner sur l’ordre ordinaire scolaire en période extraordinaire, c’est d’abord être à même d’identifier les pratiques et les outils qui ont permis d’assurer la continuité pédagogique sous toutes ses formes.

Que faut-il interroger ? Comment ? Avec quels outils ? Voilà quelques-unes des questions cibles que nous nous proposons de traiter dans cet atelier.

Il faut, parait-il, 66 jours pour générer une habitude ; il est possible de s’appuyer sur cette période, qui sera au moins de cette durée, pour asseoir et impulser de nouvelles pratiques pédagogiques…

  • … incluant davantage le travail à distance, sous forme numérique ou autre
  • … positionnant l’élève différemment par rapport au savoir / aux compétences à acquérir (autonomie)
  • … positionnant l’enseignant et le parent différemment par rapport à l’élève

La question se pose également du retour en classe : comment gérer la transition distanciel / présentiel ?

Les élèves interrogés sur leur vécu pendant le confinement (Pascale HAAG, École des hautes études en sciences sociales Laboratoire BONHEURS, université de Cergy) pointent en premier lieu comme élément positif à retenir de la période, notamment, le gain en autonomie et organisation du travail, apprendre différemment, plus de réflexion, d’introspection, de prise de recul.

Ainsi, les pratiques pédagogiques mises en œuvre pendant le confinement interrogent le travail personnel de l’élève, son autonomie dans et hors la classe ; ces thématiques font déjà l’objet, dans le cadre du programme Devoirs Faits, d’une réflexion académique. Cette réflexion, largement enrichie de l’expérience de ces quelques semaines, permettra d’anticiper une évolution du programme Devoirs Faits et plus généralement du travail personnel demandé par les enseignants aux élèves, dans et hors la classe.

Comment repérer les évolutions déjà à l’œuvre pour les accompagner, les amplifier lors du retour en classe et l’année prochaine ?

C’est pour répondre à ce défi qu’un groupe de travail s’est constituée dans l’académie de Poitiers.

Son premier objectif :  proposer une enquête en ligne auprès des enseignants, en deux temps, avec des questions plus générales dans un premier temps, plus précises dans un second. Un questionnaire spécifique est proposé pour le 1er degré.

L’accompagnement de « l’après » constituera un deuxième objectif majeur.

 

Apport du numérique  :

La mise en œuvre du “tout distanciel” dans la continuité pédagogique, même si elle pose des problèmes techniques, pédagogiques, d’équité et autres, présente l’intérêt d’avoir plongé tous les professionnels dans l’usage massif des technologies numériques. C’est aussi le développement de la collaboration, de la coopération, entre professionnels et élèves.

C’est une formidable opportunité de relancer la réflexion pédagogique sur la classe inversée, avec des enseignants qui n’ont pas encore l’expérience de cette modalité.

Cet atelier propose donc de présenter notre démarche employée pour observer les usages numériques de l’enseignement à distance mis en œuvre dans ce contexte, par des outils d’enquête numériques.

 

Relation avec le thème de l’édition :

Les quatre semaines de confinement qui viennent de s’écouler ont marqué des étapes allant de la sidération initiale à des initiatives rapides pour assurer la continuité pédagogique avec comme objectif essentiel de ne perdre aucun élève dans le lien pédagogique. Après un foisonnement d’idées, de mises en œuvre, de succès aussi, est venu le temps des premiers bilans, des premiers essoufflements parfois devant la charge de travail générée.

Il est important dès maintenant, alors que nous ne sommes qu’à mi-chemin de la période de confinement, de penser “l’après” et ainsi faciliter la résilience en même temps que garder la trace des pratiques pédagogiques développées. Il s’agit de mener une analyse réflexive sur la mise en œuvre de la continuité pédagogique, en espérant ne pas avoir à reproduire un tel événement dans le futur, mais en conservant les aspects bénéfiques de cette expérience. Cette analyse réflexive nous amènera à consolider de nouvelles pratiques, à les encourager, à réinterroger certaines habitudes de l’avant-confinement.

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Dans cet atelier, nous proposons de présenter la démarche mise en œuvre dans l’académie de Poitiers pour recenser les pratiques pédagogiques développées lors du confinement afin

  • D’identifier celles qui pourraient être réinvesties après le retour en classe, pour une modification durable des pratiques intégrant davantage le numérique
  • D’accompagner la période transitoire de déconfinement, par une réflexion sur l’articulation entre le distanciel et le présentiel
  • D’enrichir la réflexion académique sur le travail personnel de l’élève dans et hors la classe, son autonomie et l’évaluation.

Tout le défi sera de pérenniser les pratiques qui peuvent apporter une vraie plus-value dans un enseignement revenu en présentiel, de les diffuser, d’accompagner ceux qui ne les ont pas mises en œuvre, d’analyser quels ont pu être les freins.

 

En savoir plus sur le collectif de travail AC Poitiers :

Le groupe de travail académique « Pratiques pédagogiques et usages du numérique » est composé d’une équipe de personnels d’encadrement intercatégorielle et interdisciplinaire d’une vingtaine de personnes (liste en fin de présentation).

Ce groupe a pour objectif de recenser les pratiques pédagogiques innovantes mises en œuvre lors du confinement et qu’il serait intéressant de pérenniser / développer après le confinement.

Ce travail de recensement s’appuie sur une enquête en ligne Lime Survey en cours d’élaboration.

Il est destiné à alimenter la réflexion académique sur les usages du numérique dans l’enseignement, dans la perspective des Etats Généraux du numérique en Nouvelle-Aquitaine à l’automne prochain, et dans le cadre du partenariat de l’académie avec le REFER.

 

 

Liens :
Site : www.ac-poitiers.fr
Twitter : @acpoitiers


Les membres du groupe :

Sophie Anxionnaz, IEN ET-EG lettres-histoire

Cécile Bétermin, IA-IPR histoire-géographie

Regis Bichard, IEN sciences et techniques industrielles

Grégory Gautun, IEN Maths -sciences

Sylvain Guillo, référent académique de la formation digitale

Olivier Himy, IA-IPR de lettres

Sylvie Kocik, déléguée de région académique au numérique éducatif

Sylvie Luyer-Tanet, IA-IPR d’anglais

Thierry Marchive, IA-IPR d’éducation physique et sportive

Laurent Marien, IA-IPR d’histoire-géographie

Annie Mathieu, déléguée académique à l’action culturelle

Dominique Parenteau, IA-IPR de lettres

Marie-hélène Pérez, IA-IPR de sciences de la vie et de la Terre

Aurélie Pinton, IA-IPR de sciences de la vie et de la Terre

Dominique Quéré, délégué académique au numérique

Pierre-Emmanuel Raffi, proviseur

Philippe Rambaud, IEN ET-EG lettres-anglais

Séverine Verschaeve, déléguée académique aux relations européennes et internationales et à la coopération.

 

Voir le programme des ludoviales => ludoviales.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top