Collectivités locales

Seine-et-Yvelines Numérique, opérateur numérique territorial, dresse son bilan 2020 et avance ses projets

Engagé dans la transformation digitale des collectivités locales des Hauts-de-Seine et des Yvelines, Seine-et-Yvelines Numérique revient sur ses réalisations et trace les voies d’avenir en vue de conforter le numérique dans tous les projets politiques territoriaux.

Guyancourt, le 26 janvier 2021 – Opérateur numérique des Hauts-de-Seine et des Yvelines, Seine-et-Yvelines Numérique met, depuis 4 ans, à la disposition des communes, intercommunalités, et établissements publics de toute nature des solutions pour l’aménagement numérique du territoire, le numérique pour l’éducation, la sûreté electronique et les systèmes d’information. Au regard de la crise sanitaire, l’opérateur s’est très fortement mobilisé pour déployer et maintenir des solutions agiles et mutualisées pour l’ensemble de ces secteurs.

Axe majeur de Seine-et-Yvelines Numérique : la solidarité numérique comme fil rouge de tous les projets.

Tout d’abord, l’accès au Très Haut Débit sur le territoire rural des Yvelines soit 150 communes concernées. A date, ce sont 75 000 foyers qui sont éligibles au Très Haut Débit en zone rurale, soit 80% d’avancement du projet à fin décembre 2020 malgré une année difficile. 44 communes ont bénéficié d’une montée en débit dès 2018 et 106 communes de la fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH [1]).

Dans le contexte actuel de pandémie, privilégier l’accès à internet et, de ce fait, prôner l’égalité des chances est primordial. C’est dans cette optique que Seine-et-Yvelines Numérique a été un acteur clé pour les élèves du 1er comme du 2nd degré, l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ou encore les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

Dès l’annonce du premier confinement, l’opérateur a renforcé l’Espace Numérique de Travail (ENT) auprès des collèges publics du territoire afin de préserver le lien entre toute la communauté éducative : les chefs d’établissement, les enseignants, les parents et les élèves dans un cadre de confiance réglementé et maîtrisé. En terme d’équipements, ce sont près de 24 000 tablettes qui ont été distribuées dans les établissements scolaires depuis 2015 avec une action renforcée pendant les confinements. Ce dispositif comprend notamment 11 000 équipements utilisés quotidiennement par 10 000 élèves et leurs 1 000 professeurs dans le cadre d’un projet pilote d’Equipement Individuel Mobile (EIM).

Seine-et-Yvelines Numérique s’est également mobilisé pour doter les mineurs confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) des 2 départements de 1200 tablettes équipées de logiciels pédagogiques afin de leur donner les moyens de poursuivre leur scolarité à distance mais aussi d’échapper à la promiscuité induite par le confinement et de maintenir le contact visuel avec leurs parents.

Un soutien a été apporté aux EHPAD des Yvelines et des Hauts de Seine avec la mise à disposition de 400 tablettes, couvrant un double objectif : maintenir le lien entre les seniors et leur famille, et rendre accessible la téléconsultation opérée en continuité avec leur medecin traitant.

Dans le domaine de la sûreté électronique, cette année a vu naître la généralisation du plan de vidéoprotectioninnovant, initié en 2017 par le département des Yvelines, pour tous les sites administratifs et les collèges. Ce projet contribue à la sécurité des personnes et des biens, et à communiquer de l’information en temps réel aux forces de sécurité intérieure facilitant le calibrage des moyens à mettre en place.

Tracer les voies d’avenir et conforter le numérique dans les projets politiques territoriaux

L’interdépartementalisation des Hauts de Seine et des Yvelines, initié en 2017, porte des projets communs en matière d’aménagement, de transport et d’éducation entre les deux départements pour reconnaître cette unité de lieu. Un rapprochement qui présente un double avantage, celui de réduire le coût des projets grâce à la mutualisation des services et des dépenses, et de partager les compétences, les expertises et les innovations.

Seine-et-Yvelines Numérique intervient sur les grands enjeux territoriaux en matière de numérique : de la dématérialisation des services publics à la cybersécurité, en passant par le concept de territoires connectés et l’inclusion numérique au sens large. Avec toujours le même objectif : mettre la numérique au service du bien commun.

  • Contribuer à l’émergence d’une société numérique innovante et inclusive

L’inclusion numérique c’est viser l’ensemble des élèves du territoire mais pas seulement… les parents en fragilité numérique, les enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), les personnes éloignées de l’emploi, agées ou isolées doivent faire l’objet d’une attention particulière. Rédiger un mail, gérer des mots de passe, trouver une information sur le web sont autant d’actes anodins pour certains mais difficiles pour d’autres. Seine-et-Yvelines Numérique accompagne la politique publique visant à favoriser la citoyenneté numérique pour tous en élargissant son champ d’action autour des solidarités. Par exemple, lauréat de l’appel à projet de l’Etat « Pass Numérique » pour le compte des Départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine, Seine-et-Yvelines Numérique gère le dispositif qui permettra de financer les personnes éloignées des pratiques numériques pour se former.

  • « Safe City » ou comment rendre la ville plus sûre

Les collectivités locales s’équipent de plus en plus en dispositifs de contrôle d’accès et de vidéoprotection. Il s’agit de solutions utiles mais complexes à mettre en œuvre pour améliorer la sûreté des citoyens sur la voie publique. C’est pourquoi, pour les communes, un accompagnement expert lors du déploiement de vidéoprotection urbaine est un gage de réussite. L’opérateur s’emploie activement à faire bouger les lignes sur la législation afin de pouvoir proposer une mutualisation de la videoprotection urbaine et par là même un continuum de sécurité.

  • Aider les villes à se projeter vers le concept de « Smart city »

Seine-et-Yvelines Numérique a pour mission de réfléchir et de mettre en place des projets concourrant à la « ville intelligente » au premier rang desquels nous gérons les Infrastructures de Recharge pour les Vehicules Electriques (IRVE). Grâce à son expertise et sa capacité à mutualiser, l’opérateur lance ce projet sur le périmètre départemental des Yvelines et sera en mesure de le proposer aux communes du territoire dans le courant de l’année.

  • En marche vers le tout numérique et la dématérialisation

Si la dématérialisation des flux de données est en cours à grande échelle dans les collectivités, elle soulève de nombreuses questions liées notamment à l’archivage électronique et à la sécurisation des données, sans oublier la conduite du changement à tous les niveaux : élus, collaborateurs des administrations et citoyens. Le rôle de Seine-et-Yvelines Numérique est d’engager et d’accompagner les collectivités dans ce déploiement grâce à son expertise et des solutions mutualisées.

Chiffres clés
  • 75 000 prises éligibles à la fibre optique en territoire rural fin 2020
  • 17 000 foyers ont bénéficié d’une montée en début dès 2018-2019
  • 24 000 tablettes déployées sur le territoire pour les élèves et les séniors depuis 2015
  • 100% des collèges des Yvelines reliés à l’internet Très Haut Début depuis 2018
  • 100% des salles de classe en collège équipées de vidéoprojection intéractive à fin 2020
  • 1 200 tablettes fournies par Seine-et-Yvelines Numérique aux services de l’Aide Sociale à l’Enfance lors du premier confinement
  • 1 300 caméras de vidéoprotection déployées depuis 2017 dans les Yvelines et depuis 2020 dans les Hauts de Seine
  • 70 collaborateurs engagés
A propos de Seine-et-Yvelines Numérique

Créé en 2016 par le Département et les intercommunalités des Yvelines, l’opérateur numérique a pour mission de développer et piloter de nouveaux services innovants et mutualisés. Il met à la disposition des communes, intercommunalités et établissements publics de toute nature des solutions pour l’aménagement numérique du territoire, le numérique pour l’éducation et les solidarités, la sûreté électronique, les systèmes d’information. Il devient Seine-et-Yvelines Numérique au 1er janvier 2020 avec l’adhésion du Département des Hauts-de‑Seine. En préfiguration de la fusion des Hauts-de-Seine et des Yvelines, il est désormais le premier opérateur public interdépartemental en France à la disposition des collectivités dans le domaine des services numériques.

 

[1] Fiber to the Home

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Collectivités locales