Jeux éducatifsSalon

Créons une histoire dont vous êtes le héros : un outil pédagogique

Les 20 et 21 février prochains, le collectif Escape n’ Games en partenariat avec Ludomag, organise le premier salon international virtuel et gratuit sur le jeu pédagogique « EN’iGmatik ». Vous pourrez assister aux interventions d’enseignants-chercheurs, enseignants et aussi professionnels du jeu. Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, samedi 20 février.

Manon Fouques présentera “ Créons une histoire dont vous êtes le héros : un outil pédagogique”, dimanche 21 février de 09h00 à 10h00.

Problématique pédagogique :

Nombre d’entre nous ont déjà parcouru ces livres qui, au fur et à mesure de nos choix, de nos décisions, nous embarquaient dans des histoires palpitantes, nous donnant envie de les recommencer en prenant des chemins différents.

Longtemps, je me suis demandée comment utiliser cet outil de façon à faire réfléchir mes élèves sur les notions d’étude de la langue, en gardant cet engouement et surtout, en faisant en sorte que, du point de vue del’élève, l’activité soit ludique et pédagogique.

Dans un premier temps, nous verrons la réflexion qu’il faut mener avant de
commencer à créer l’outil, puis nous verrons sa conception physique et enfin, sa conception numérique.

Relation avec le thème de l’édition (APPRENDRE PAR LE JEU) :

L’histoire dont vous êtes le héros, sous forme pédagogique, permet à l’élève, selon ses choix, de vivre une histoire faite pour lui, en lien avec le cours. Sa réflexion sur les choix met en oeuvre ses connaissances et/ou ses compétences travaillées en amont. Cet outil permet également de faire une activité de découverte d’une notion en échangeant sur les bons choix et ce qui les relie. Que ce soit sous forme de livre ou sous format numérique, les élèves peuvent échanger et partager, discutant et débattant ensemble des bons choix, ce qui les stimule.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Depuis trois ans que j’utilise régulièrement cet outil, j’ai pu observer que les élèves se prêtent aisément au jeu même s’il est utile d’expliciter la consigne à l’oral pour éviter une “simple” lecture de l’histoire dont vous êtes le héros. Régulièrement, lorsque les élèves ont terminé le travail donné durant l’heure, ils vont chercher un support physique qu’ils parcourent avec plaisir. En les laissant à disposition, cela leur permet de revoir les notions vues tout au long de l’année.

Néanmoins, il faut admettre que l’élaboration est chronophage et, si on veut avoir un nombre conséquent d’histoires dont vous êtes le héros, il faut penser en termes de pérennité ou trouver des collègues afin de les mutualiser.

Dans un avenir proche, il semble intéressant de mener une réflexion sur l’utilisation de cet outil à des fins d’évaluation, pourquoi pas en faisant construire directement à l’élève sa propre histoire dont vous êtes le héros pédagogique.

Plus d’infos sur : Manon Fouques
Retrouvez tous les articles sur EN’iGmatik et toutes les présentations d’ateliers sur notre page https://www.ludomag.com/tag/enigmatik/


Pour en savoir plus sur le salon EN’IGMATIK (programme, partenaires, intervenants et inscriptions) : Se rendre sur le site S’inscrire en ligne

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
3
J'aime
2
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Jeux éducatifs