EdTechsUNE

Edtech : Maskott lève 7 millions d’euros avec sa plateforme Tactileo

La Banque des Territoires, le Crédit Mutuel Arkéa via son fonds d’innovation sociétale We Positive Invest, UI Investissement, douze business angels ainsi que le directeur du Business Development de Maskott, Jérôme Pascal, investissent en fonds propres dans la société Maskott, aux côtés de deux partenaires bancaires, la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes et BNP Paribas.

Le montant total de cette première levée de fonds s’élève à 7 millions d’euros.

Entreprise Edtech à impact, Maskott est pionnière depuis 2004 en création et distribution d’outils numériques d’individualisation des apprentissages, de la formation initiale à la formation continue, grâce à sa plateforme Tactileo qui compte aujourd’hui 8 millions d’utilisateurs.

La société Maskott est ancrée dans l’écosystème EdTech depuis sa création en 2004 par Pascal Bringer, enseignant agrégé en sciences, qui s’est fixé pour objectif depuis le début de sa carrière d’enrichir et d’améliorer l’expérience de ses élèves avec des contenus pédagogiques novateurs.

Depuis les premiers outils numériques conçus au Puy-en-Velay (Haute-Loire) dès les années 2000, la société Maskott est fortement montée en puissance. Après plusieurs années de R&D, elle lance en 2016 une plateforme d’apprentissage qui combine une solution d’apprentissage (« Learning Management System » : LMS) couplée à un outil de création et de gestion de contenus pédagogiques (« Content Management System » : CMS ») à destination des enseignants du premier et du second degrés : Tactileo.

La plateforme Tactileo, permet à l’enseignant ou au formateur, de construire un cours à partir de contenus « sur étagère » (catalogue propre ou via des éditeurs tiers) ou de créer son propre parcours pédagogique sur mesure, en incluant différents types d’exercices « augmentés » grâce à l’interactivité apportée par le numérique. L’apprenant peut ensuite apprendre, réviser, effectuer des exercices et réaliser des tests de positionnement.

Tactileo peut être utilisé en présentiel ou en distanciel, les parcours tendant à s’orienter de plus en plus vers une combinaison des deux (« blended learning »). De plus, Tactileo intègre des contenus et des solutions numériques d’éditeurs tiers, afin de proposer un catalogue toujours plus complet aux utilisateurs et de faciliter l’accès au marché pour les acteurs innovants, par exemple au travers de réponses communes à des appels d’offres et appels à projets.

Cette levée de 7 millions d’euros va permettre à l’entreprise de se développer sur trois axes principaux :

  • Enrichir sa plateforme Tactileo de nouvelles fonctionnalités pour mieux individualiser les apprentissages et ainsi renforcer son impact positif sur l’amélioration des résultats des utilisateurs ;
  • Accélérer le développement des contenus sur Tactileo pour le segment éducation et formation professionnelle ;
  • Développer son activité sur tous les territoires français en lien étroit avec le ministère de l’Éducation nationale, les collectivités et les académies, pour renforcer son impact social et territorial.

en France, 1 collège sur 5 utilise la plateforme Tactileo

Sur les 800 000 enseignants en France, plus de 160 000 (20 %) ont un compte actif et utilisent régulièrement Tactileo, répartis dans 35 000 établissements scolaires. Grâce à la levée de fonds, Maskott vise, à 5 ans, un objectif de 50 % des enseignants français dotés d’un compte Tactileo.

A ce jour, en France, 1 collège sur 5 utilise la plateforme Tactileo, et 1 collège REP1 sur 4 utilise la plateforme, avec une volonté de toucher au maximum un public cible issu de l’éducation prioritaire.

Une première étude publiée en novembre 20212 a démontré que l’utilisation de Tactileo améliore les apprentissages et les résultats scolaires des élèves, quel que soit le milieu social, de l’ordre de 20 à 25 %. Cela permet à un élève issu d’un milieu socialement défavorisé progressant avec Tactileo d’atteindre le même niveau de performance et de résultat qu’un élève issu d’un milieu favorisé suivant un enseignement classique, compensant ainsi l’écart socio-économique. Ainsi, un élève issu d’un milieu défavorisé peut, grâce à Tactileo, exprimer un potentiel qui ne se serait pas exprimé avec un enseignement traditionnel.

Cette efficacité des outils d’individualisation de Tactileo sur l’amélioration des apprentissages intéresse de plus en plus de structures d’enseignement supérieur, d’organisations et d’entreprises pour leurs formations, et accroît le potentiel de développement de la société auprès de ces acteurs, via sa plateforme Tactileo Pro.

Lauréate de trois appels à projets du programme d’investissement dans l’innovation de l’État désormais intégré à France 2030, dont “e-FRAN » (centré sur l’utilisation du numérique dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage), la société Maskott est dotée d’une forte culture d’innovation en lien avec des partenaires prestigieux sur la recherche et développement (Commissariat à l’Energie Atomique, Ecole Normale Supérieure de Lyon…).

« Avec cet investissement dans la société Maskott, la Banque des Territoires renforce son rôle d’investisseur d’intérêt général dans l’éducation, la Edtech et le développement des apprentissages tout au long de la vie. À travers cette opération, elle confirme son engagement pour la Edtech à impact au service de l’égalité des chances et de territoires plus inclusifs. #EdtechforGood » déclare Nicolas Turcat, chef de service Education et Inclusion numérique au sein de la direction de l’investissement de la Banque des Territoires.

« Nous sommes très fiers d’accompagner la société Maskott dans cette première levée de fonds. La société permet, via sa plateforme Tactileo, de démocratiser l’accès à des outils de personnalisation des apprentissages dans l’Éducation nationale et la formation professionnelle. Cette approche individualisée augmente l’efficacité des enseignements et permet de réduire les inégalités sociales. Au travers de WE POSITIVE INVEST, le fonds d’innovation sociétale du Crédit Mutuel Arkéa, nous avons à cœur d’accompagner ceux qui préfigurent la société de demain, au service des générations futures. Maskott s’inscrit pleinement dans cette ambition que ce soit sur le marché de l’éducation mais également celui de la formation professionnelle », souligne Thomas Bonjour, chargé d’affaires innovation au sein d’Arkéa Capital.

« Nous sommes très heureux d’accompagner la société MASKOTT qui est toujours implantée au Puy-en-Velay depuis son démarrage en 2004. C’est une belle société régionale, en forte croissance, qui porte des ambitions saines : diffuser le savoir au plus grand nombre, ce qui est parfaitement la cible des véhicules régionaux JEREMIE CAP’PME 2 et JEREMIE FINANCEMENT 2 qui interviennent dans l’opération » conclut Julian Ortelli, chargé d’affaires au sein de UI Investissement.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
1
J'aime
3
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:EdTechs