EdTechs

Bac de Français : l’IA et les sciences cognitives utilisées par les lycéens franciliens

A l’approche du Bac de Français, EvidenceB, l’EdTech développant des modules d’apprentissage adaptatifs fondés sur la recherche en sciences cognitives et IA qui lutte contre le décrochage scolaire, dresse le bilan de l’utilisation de son module d’apprentissage du français, Adaptiv’Langue.

Les résultats sont clairs : les lycéens plébiscitent la solution développée par la start-up pour les aider lors de ce moment clé de leur scolarité.

L’application Adaptiv’Langue est dédiée à la maîtrise de la langue en proposant à chaque élève un parcours d’exercices adaptatif. La ressource s’adresse à tous les lycéens, de la Seconde à la Terminale, et à l’ensemble des disciplines où la maitrise de l’expression en français est importante. Mise à disposition par la Région IDF auprès de l’ensemble des lycées depuis la rentrée 2021, son utilisation s’est largement renforcée à l’approche du BAC de Français.

A ce jour, plus de 340 000 exercices ont été réalisés sur Adaptiv’Langue et son extension Adaptiv’Langue Plus, avec une augmentation de plus de 56% depuis février !

Et si l’ensemble des notions d’apprentissage de français sont disponibles sur la ressource, l’orthographe et la syntaxe sont les thématiques d’apprentissages priorisées par les enseignants et les élèves puisque 72% des exercices réalisés les concernent !

Marianne Bethery, professeure de Lettres CPGE, Académie de Paris va plus loin dans l’analyse : « Avant l’utilisation de la solution, sur un groupe de 40 élèves, plus de 20 élèves perdaient les points d’expression écrite. Après une utilisation de 4 mois, moins de 10 élèves perdent des points d’expression écrite. Les copies à plus de 50 fautes ont disparu depuis. »

IA et Adaptive Learning au service de la confiance des étudiants

L’analyse des résultats des utilisateurs fait ressortir un taux de réussite de 70%. Un pourcentage élevé qui démontre l’efficacité de l’IA développée par EvidenceB pour adapter les exercices au niveau de l’élève et le faire progresser à son rythme. Si ces succès valident les acquis des lycéens en termes de grammaire ou d’orthographe, ils leurs permettent surtout de prendre confiance en eux. Un cercle vertueux essentiel pour éviter le décrochage scolaire.

Ainsi, selon Said Bouizaouchan, un enseignant de Mathématiques et Sciences en Lycée polyvalent de l’Académie de Versailles déclare : « Je suis agréablement surpris car cela leur [les élèves] a donné confiance dans leurs connaissances. Ils ont confiance pour rédiger. De plus, pendant les séances, les élèves échangent entre eux et verbalisent les règles ». Cela témoigne de la transversalité de la ressource, qui s’applique à toutes les disciplines où la maîtrise de l’expression écrite est nécessaire.

 

Article diffusé dans le cadre du partenariat EdTech France

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:EdTechs