Retours d'usagesUniversité d'été

Google Workspace, de l’apprentissage à l’expérience de vie : unir des élèves acteurs de leurs apprentissages autour d’un projet d’apprentissage rassurant, enrichi et différencié

Les pédagogies évoluent sans cesse et avec elles, la place des élèves dans leurs processus d’apprentissage. Aujourd’hui, l’élève doit être acteur de ses apprentissages et prendre en main ses compétences.

La difficulté pour l’enseignant est alors de construire cette place tout en s’adaptant aux particularités de chacun. Mais le numérique apparaît souvent comme une contrainte supplémentaire si les outils choisis n’offrent pas des ressources fiables et intuitives pour synchroniser ces deux enjeux pédagogiques et didactiques. La question du “quoi” et du “comment” est déjà suffisamment complexe pour que le choix de l’outil numérique ne vienne perturber ce processus professionnel.

Le recours aux usages numériques répond à deux besoins : un outil pour un besoin spécifique d’élève, un outil pour un besoin spécifique d’enseignement. Adopter la posture du “numérique à la carte” perd les utilisateurs (élèves comme enseignants) par l’accumulation d’outils/applications, de login/mots de passe… Adopter la posture d’un environnement numérique cloisonné limite le champ des possibles et frustre possiblement les enseignants (et leurs élèves) quant au panel de ressources disponibles. 

Apports du numérique :

Les choix numériques opérés par l’établissement doivent le prendre en compte et doter les enseignants (in fine leurs élèves) d’espaces d’apprentissage, de communication et de collaboration laissant malgré tout une forte liberté pédagogique à chacun. Google Classroom offre cela en devenant un espace rassurant de publication, d’enrichissement et de différenciation centralisant l’usage d’outils/applications aussi variés qu’internet le permet. 

La force de cette classe virtuelle ne réside pas uniquement dans sa mise en place, mais bel et bien des interactions entre chacun des outils Workspace qui confèrent aux élèves un réel espace personnel durable, personnifiable et personnalisé. Les élèves s’approprient une nouvelle posture professionnelle d’élève guidée par des valeurs citoyennes numériques fondatrices du projet pédagogique. Au cœur de ses apprentissages, l’enseignant devient un guide qui accompagne les évolutions de ses élèves d’une année à l’autre, d’un cycle à l’autre, d’apprentissage à un autre.

Relation au thème de l’édition :

Ces initiatives d’établissement répondent alors aux enjeux éthiques qui gouvernent notre action d’enseignement car ils dotent tous les élèves du même outil de suivi et de travail accessible à tous (notamment les parents). Dans une telle démarche, la question de l’équipement des élèves ne s’oppose pas aux mêmes contraintes bien que construire un modèle 1:1 soit un gage supplémentaire de réussite du projet. L’accès se fait en effet depuis n’importe quel terminal connecté ou non (smartphone, tablette ou ordinateur).

Classroom intégrant nativement les familles au suivi des apprentissages, le projet d’éducation aux pratiques et à la citoyenneté numérique est gage d’une cohérence essentielle entre l’établissement et les familles. Si les usages numériques se limitent uniquement à la classe, c’est à l’établissement de responsabiliser les élèves sur leurs pratiques en ligne. Dès lors que la classe s’exporte virtuellement à la maison, c’est l’ensemble des forces qui se responsabilisent et responsabilisent les élèves (familles, enseignants, vie scolaire, administration…).

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Un établissement Workspace aujourd’hui, c’est la mise en place de classes virtuelles Classroom pour chaque matière, pour chaque niveau, où l’élève peut conserver la trace de tous ses apprentissages et projets menés au cours de sa scolarité. C’est cet espace de partage et d’apprentissage qui facilite le suivi des activités et libère les initiatives, de manière différenciée et adaptée à chacun. C’est aussi le moyen pour les élèves de se sentir moins seuls car accompagnés quand ils travaillent (à l’école ou à la maison) soit par feedbacks sur le support, par échanges dans Classroom ou le Chat, ou par visio Meet si le contexte l’exige (confinement, élèves malades ou élèves en échanges linguistiques par exemple).

Aux dires des enseignants et élèves sous projet Google Workspace et plus précisément Classroom, revenir en arrière n’est désormais plus possible.


À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 19ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Éthique et Sobriété numérique en éducation ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 22 août.

Thomas Dupuy et Laure Libeaut présenteront l’atelier explorcamp « Google Workspace, de l’apprentissage à l’expérience de vie : unir des élèves acteurs de leurs apprentissages autour d’un projet d’apprentissage rassurant, enrichi et différencié » sur la session III « ESPACES ET TEMPS D’APPRENTISSAGES E TOUTE SOBRIETE NUMERIQUE » mercredi 24 août matin.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#19 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée. Plus d’infos : www.ludovia.fr

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
1
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:Retours d'usages