EdTechsToute l'info

EdTech : EvidenceB et Docaposte lancent un service de remédiation pour les lycéens en Seconde

EvidenceB, l’EdTech qui propose le 1er outil d’apprentissage adaptatif fondé sur les sciences cognitives renforcées par l’intelligence artificielle (IA) pour lutter contre le décrochage scolaire et Docaposte, référent de la confiance numérique en France et filiale numérique du groupe La Poste, annoncent avoir remporté un appel d’offres majeur lancé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Les deux partenaires ont été sélectionnés pour concevoir et déployer une nouvelle application qui doit contribuer à la mise à niveau des jeunes lycéens en français et en mathématiques, à destination des élèves de Seconde et de leurs professeurs. Cette nouvelle ressource pédagogique sera disponible dans l’ensemble des lycées français pour l’année scolaire 2023-2024.

Le gain de ce contrat fait suite à un appel d’offres lancé en 2021 par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ) dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI).  Il s’agit d’accélérer le déploiement de nouvelles solutions numériques éducatives au service des apprentissages des élèves des voies générale, technologique et professionnelle.

Ce service numérique a pour vocation d’aider les professeurs à mettre en place un suivi personnalisé, adapté à chaque élève, pour consolider ou approfondir la maîtrise de compétences en français et en mathématiques. Le MENJ a retenu la solution du groupement EvidenceB-Docaposte, qui tire parti de la complémentarité des expertises des deux entités :

  • D’un côté, EvidenceB, spécialiste reconnu de l’apprentissage adaptatif qui développe des ressources pédagogiques s’appuyant sur la recherche en sciences cognitives renforcée par l’intelligence artificielle pour la personnalisation des parcours d’apprentissages des élèves.
  • De l’autre, Docaposte, qui s’est imposé en France comme un acteur de confiance incontournable au service de la jeunesse et de l’inclusion proposant des solutions numériques tout en étant expert dans le traitement des données, leur hébergement, leur usage notamment à des fins éducatives. Docaposte opère entre autres l’application Pronote utilisée chaque jour par 17 millions d’élèves, enseignants, parents, accompagnants et personnels administratifs.

Les deux partenaires ont convaincu le ministère de leur capacité à mobiliser le meilleur du numérique éducatif afin de participer à réduire les inégalités et lutter efficacement contre le décrochage scolaire, dans une approche inclusive au service de tous (accessibilité).

Il s’agira d’une des toutes premières solutions SecNumCloud, référentiel du plus haut niveau de sécurité délivré par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) — permettant de sécuriser et de protéger les informations et données sensibles des élèves qui utilisent la solution.

Un service numérique innovant au service de la réussite de tous les élèves des classes de Seconde.

Le projet de service de remédiation pour les élèves de Seconde retenu par le MENJ met à disposition 24 modules adaptatifs contenant plus de 20 000 exercices. La solution s’appuie sur un moteur d’IA qui articule 7 algorithmes complémentaires pour renforcer le parcours de chaque élève en fonction de son potentiel ou de ses lacunes. En supplément de ces parcours adaptatifs, elle propose également des ateliers collaboratifs numériques et physiques de manière à renforcer l’adhésion des élèves comme de leurs enseignants. Une bibliothèque de plus de 300 tutoriels vidéos vient compléter l’offre de supports pour les lycéens.

Ce nouvel outil d’apprentissage adaptatif se positionne en complément des manuels scolaires tout en se différenciant des exerciseurs-répétiteurs classiques: la solution travaille la compréhension des notions qui assure la mémorisation des règles.

Un projet développé en collaboration avec des laboratoires de recherche, des Edtech partenaires et des enseignants

Pour concevoir et déployer cette nouvelle solution d’apprentissage, le groupement EvidenceB-Docaposte collabore avec de nombreux partenaires spécialisés.

Les modules de la solution ont été conçus par 15 chercheurs et laboratoires de recherche en sciences cognitives et développés en collaboration avec les start-ups EdTech françaises VittaScience, MagikEduk et Mobidys. Pour renforcer l’expérience utilisateur, le groupement EvidenceB-Docaposte travaille en collaboration avec des experts français de l’UX sur des sujets d’accessibilité et d’expérience sur mobile.

Par ailleurs, le groupement s’est associé au riche tissu associatif des enseignants en français, des enseignants et médiateurs en mathématiques. Dans une approche où il s’agit d’associer le meilleur du numérique éducatif, l’expertise pédagogique des enseignants et le savoir-faire périscolaire, l’application numérique proposera une pluralité de formules d’ateliers en français avec le réseau des enseignants de l’AFEF et en mathématiques avec plus d’une dizaine d’associations autour d’Animath.

 

Source article : service presse EvidenceB

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:EdTechs