recherche

L’imaginaire sociotechnique des réseaux socionumériques : une convergence des représentations

Pour la quinzième édition du Colloque scientifique Ludovia#16, 36 communications vous seront présentées sur le thème « Numériques & représentations ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût du colloque jusqu’au début de l’événement, mardi 20 août.

 

Daphné Duvernay présentera « L’imaginaire sociotechnique des réseaux socionumériques : une convergence des représentations » le jeudi 22 août.

Résumé de la communication:

La contribution que nous proposons ici est une mise en perspective de nos précédents travaux sur les acteurs des réseaux socionumériques Facebook et Twitter. Les concepteurs de Facebook et Twitter présentent la particularité d’associer les usagers dès la phase de conception de l’innovation, puisque le fonctionnement sous-jacent de ces plateformes techniques s’appuie sur les traces, dont une typologie est proposée par Merzeau (2013), laissées par les futurs membres du réseau. La genèse de ces réseaux s’appuie alors sur une convergence des représentations des concepteurs avec celles des usagers (Coutant, 2015) que nous proposons d’étudier en recourant à l’éclairage sociologique de « l’imaginaire sociotechnique » (Flichy, 2001). Flichy souhaite sortir des déterminismes technique ou social, en s’inscrivant, à la suite de l’interactionnisme Goffmanien, dans un cadre de référence sociotechnique. Le cadre de référence sociotechnique, repose alors sur un cadre d’usage (les traces) et sur un cadre de fonctionnement (les technologies permettant le traitement de ces traces), explicatif du succès de Facebook et Twitter fondés sur la prescription généralisée (Stengers & Coutant, 2011).

Plus d’info sur : Daphné Duvernay
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#16 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page www.ludovia.com/tag/ludovia-2019

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top