Retours d'usagesz-Newsletter

Dynamiser les sciences avec la classe inversée

Aurore Martin est professeur de sciences en Belgique au niveau équivalent au collège en France ; elle est venue présenter au micro de Ludomag « sa » classe inversée.

« En réalité, j’inverse la classe inversée », explique t-elle.

Aurore a toujours recherché à donner des cours vivants, en évitant au maximum la posture frontale, « ce qui n’est pourtant pas évident », avoue-t-elle, par rapport à l’architecture scolaire.
Elle s’est donc intéressée aux formations autour du numérique, à différents MOOC, comme par exemple celui qu’elle a suivi sur la classe inversée, proposé par le Réseau Canopé. Elle a ensuite mis à contribution ses connaissances en fonction du matériel qu’elle avait à disposition dans sa classe.

Aujourd’hui, ses élèves travaillent en îlots, avec des tablettes et des casques à disposition et un plan de travail « avec toute une série de tâches à réaliser qu’ils peuvent faire dans l’ordre qu’ils veulent » .

Elle explique dans quelle mesure sa posture a changé lorsqu’elle passe, notamment, autour des îlots, … Mise en pratique et témoignage que vous pouvez découvrir en détails dans l’interview ci-dessus.

 

Plus d’infos sur Aurore Martin.

 

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0
Aurélie Julien
Rédactrice en chef Ludovia magazine et responsable programmation Université d'été Ludovia. Réalisation d'articles et de vidéos sur tout ce qui touche au numérique éducatif.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages