RETOURS D'USAGES

Dynamique, motivation et communication : les priorités d’Isabelle Watrinet pour une continuité pédagogique qui marche !

Dans cette chronique « COVID-19 & continuité pédagogique », nous vous proposons le récit de plusieurs enseignants et leurs méthodes, « trucs & astuces » pour mettre en place l’enseignement à distance avec leurs élèves.

Isabelle Watrinet, professeur des écoles, nous décrit dans l’interview ci-contre, ce qu’elle a mis en place avec ses élèves de CE2 pour assurer la continuité pédagogique.
Interview réalisée pendant la 5ème semaine de confinement.

Lorsque Isabelle et ses collègues sont entrés en période de confinement, ils venaient juste de reprendre l’école après les congés d’hiver, ce qui a un peu freiné la dynamique qui est lancée à chaque reprise de l’école.
La première semaine de confinement a été nécessaire pour s’adapter et poser les choses avant de se lancer dans la continuité pédagogique.

Un seul outil de communication, pour des échanges de qualité.

« Heureusement, avec les six classes de notre école, nous travaillons avec Klassroom et nous avons presque 100% des familles qui, depuis le début de l’année, fonctionnent avec cet outil » , explique-t-elle.

« Cela nous a simplifié les choses car nous n’avions pas à réfléchir à comment communiquer avec les familles : un véritable atout » .

L’idée a été aussi de ne pas multiplier les outils avec les parents ; le seul autre outil utilisé par Isabelle est classe numérique, notamment pour l’envoi des plans de travail « que je donne pour lundi-mardi et jeudi-vendredi« , souligne-t-elle.

 

Pendant cette période de confinement, Isabelle précise qu’elle s’est appliquée à donner uniquement des exercices de mathématiques et de français.

Dès la fin de la première semaine, elle a organisé une réunion avec tous les parents par l’intermédiaire de l’outil « conversation » de Klassroom.
« J’ai eu 20 parents sur 24 et c’était vraiment très intéressant d’avoir leurs retours » . C’est un rendez-vous qu’Isabelle a souhaité mettre en place chaque semaine, en Chat pour commencer et maintenant, elle le fait en visio.

Avec cet outil, elle a la possibilité également d’ouvrir une conversation privée avec chaque famille, « sur laquelle je peux aussi consulter tous les retours des enfants » .

Maintenir la dynamique de classe et la motivation de ses élèves.

Isabelle travaille beaucoup avec les Twittclasses et le dispositif mis en place par l’association Twictée. Elle a continué ses projets pendant la période de confinement, comme elle l’explique dans l’interview ci-dessus.

Et notamment, comment faire les Twoutils à la maison, de manière autonome ?

Poursuivre les activités d’écriture Twoulipo, « ce qui leur permet d’être dans la production d’écrits et à chaque fois, ils me renvoient leur production » , explique-t-elle.

Et, plus globalement, les membres de l’association Twictée se sont posés la question autour de la continuité pédagogique ; de là est apparue la Quicktée !

« Nous souhaitions mettre en place quelque chose de faisable par n’importe quel enseignant ou élève, sans Twitter, mais qui puisse proposer un travail orthographique et grammatical sous la version Twictée » .

 

L’exercice est proposé chaque semaine aux enfants, via l’application LearningApps. « C’est un petit défi, c’est très simple pour les élèves » , ajoute Isabelle.

Isabelle propose aussi des visio avec ses élèves, « pour rester en contact, discuter et se voir ; ça leur fait du bien » .

Garder le lien et enrichir le travail à la maison de « petits défis« qui dynamisent les élèves et les mettent en valeur, c’est ce qui ressort de l’ambition d’Isabelle Watrinet dans cette période de continuité pédagogique.

 

Merci à Isabelle !

 

Interview réalisée en visio par Webex, mais sans image du fait du manque de bande passante, désolée 🙂

Si vous souhaitez commenter ou poser des questions à Isabelle, n’hésitez pas à le faire en commentant cet article, en bas de page « Click to comment ».

Klassroom : Isabelle utilise la version gratuite de Klassroom.fr

Classe numérique.fr : la solution est sortie le 11 mars et était gratuite pendant 2 mois ( lancement + confinement). 

Elle coûte environ 15€ par classe, pour l’ensemble de l’année scolaire. Les 6 classes de l’école d’Isabelle sont désormais abonnées et le paiement a été pris en charge par l’école.

 

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top