ACTUALITÉS EN BREF

Tactileo : un outil simple d’appropriation dont l’usage en collaboration et co-construction permet une prise en main avancée rapidement

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 17ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Injonctions numériques : entre techno-enthousiasme et pratiques collectives ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 24 août.

Emilie Kochert présentera « Tactileo un outil simple d’appropriation dont l’usage en collaboration et co-construction permet une prise en main avancée rapidement » sur la session III : ENSEIGNER ET SE FORMER AU XXIÈME SIÈCLE

 

Problématique pédagogique :

Le confinement a accentué les difficultés de notre métier : rester suffisamment impliqué dans son travail pour concevoir des scénarios d’apprentissage motivants, efficaces, et ce avec des outils numériques dont nous n’avons pas tous la même maîtrise. Dans une classe, habituellement, nous utilisons des outils que nous maîtrisons bien sans forcément avoir besoin de développer d’autres dispositifs numériques, et si c’est le cas, la formation est préalable. Là, le confinement a nécessité une grande réactivité, des savoir-faire techniques, autant de compétences qui nécessitent de la formation, et donc du temps et une bonne motivation ! Or il nous a fallu une très grande réactivité et, la formation, bien qu’arrivée très rapidement, fut postérieure.

Par ailleurs, les interactions entre pairs, qui nous permettent de nous auto-évaluer et de nous encourager à faire mieux, se sont espacées, voire ont été supprimées. L’activité que je vais présenter tente de répondre à ces deux aspects : comment la co-conception des modules Tactileo permet-elle une émulation et une progression des méthodes didactiques des enseignants dans une co-formation motivante ? En quoi Tactileo par son immédiate prise en main est-il un outil qui permet une auto-formation ?

Apport du numérique

Pour concevoir nos modules, nous avons testé tous les éléments en complète autonomie. Par les retours de chacun et un partage sur Twitter (groupe fermé de 16 membres), nous avons pu améliorer nos modules.

 Maskott a aussi proposé des sessions de formation pour mettre en place plus de différenciation par le système des paramètres et des indices. La duplication des modules et l’utilisation de l’élément ressources permet de s’inspirer du travail des collègues. La formation entre pairs a permis aussi de maintenir une grande émulation en cette période de confinement. Une bonne formation et des partages appréciables !

Relation avec le thème de l’édition :

La prise en main très simple de Tactileo, associée à une co-formation permet de renouveler simplement et efficacement ses pratiques puisque même un débutant en maîtrise du numérique peut s’approprier les modules rapidement. Et ce, dans le respect du RGPD.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

J’ai pu travailler sur les 3 niveaux de collège que j’ai en charge autant en synchrone qu’en asynchrone. Et mes modules ont été utilisé et parfois modifiés par de nombreux enseignants (partage en CC-BY-SA). L’entraide est autant technique que didactique, ce qui donne notamment ces remarques-là où tout le groupe propose des solutions : « Si tu as le temps, regarde la diapo 12. Je ne sais pas associer plusieurs éléments ensembles. Et si je mets deux fois le même, ils ne sont pas interchangeables pour le programme. » Nous avons aussi proposé des améliorations à Maskott d’après nos retours d’usages et certaines sont actuellement à l’étude.

Mes élèves, pour la plupart, ne se sont pas rendus compte qu’ils ne faisaient pas tous le même travail car au final, peu regardent le sommaire. Ceux qui l’ont fait, ont trouvé que les modules étaient de plus en plus variés avec le temps, grâce, mais ils l’ignoraient, aux remarques des collègues, à leurs propres pratiques qui ont amélioré les miennes.

Atelier et retour d’expérience : 

Dans cet atelier, je propose de montrer plusieurs modules d’apprentissages qui ont bénéficié des remarques des collègues ou sont délibérément inspirés du travail du groupe, toujours partagé en CC-BY-SA. Je présenterai aussi comment d’un usage basique, j’ai pu passer à un usage plus élaboré de Tactileo par ma pratique, celles de mes collègues mais aussi une formation proposée à distance par Maskott. J’expliquerai également comment nous avons adapté nos premières diapos pour s’adapter à l’environnement numérique de chaque élève puis ajouté d’autres pour permettre à chacun selon son profil d’apprenant de réussir et progresser.

J’expliquerai également la méthode de co-conception de nos modules. Notre groupe interacadémique de partages et de conceptions de modules sur Tactileo regroupe 16 enseignants d’histoire et de géographie de 6 académies différentes, à l’initiative de l’IAN HG de Lille. Nous avons développé nos modules progressivement en testant ensemble (méthode essai-erreur), en les faisant relire et tester par l’équipe car même s’il est simple d’utilisation, Tactileo nécessite de penser notre didactique et surtout nos consignes.  Cette méthode nous a permis de développer nos compétences techniques, pédagogiques et didactiques.

Plus d’infos sur : Emilie Kochert
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#17 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page www.ludomag.com/tag/ludovia-2020

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top