POINT DE VUE

“Lézécrans ? Même pas peur !”

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 17ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Injonctions numériques : entre techno-enthousiasme et pratiques collectives ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 24 août.

Stéphanie De Vanssay présentera : “Lézécrans ? Même pas peur !” sur la session II TERRITOIRES, ESPACES ET TEMPS D’APPRENTISSAGE.

Problématique :

Nous sommes dans un contexte sociétal où le numérique est omniprésent et où, en même temps, les écrans sont pointés comme étant intrinsèquement “dangereux” sanitairement parlant. Des lanceurs d’alertes et des médias en quête de titres putaclics nous abreuvent de prédictions toutes plus flippantes les unes que les autres : les écrans (qui a donné le totem “lézécrans”) rendent autiste, provoquent des troubles du langage, favorisent la dépression, peuvent engendrer une addiction… et, que nous en soyons conscients ou non, ces discours convergents et répétés renforcés par la peur qu’ils génèrent, impactent notre vision du numérique, ainsi que celles de nos collègues, des familles et de nos élèves. 

Nous tenterons pendant cet atelier, à travers le décryptage de quelques exemples, de comprendre d’où viennent ces discours qui relèvent davantage de paniques morales que de considérations rationnelles et quelles sont leur origine et leur dynamique. 

Ensuite nous explorerons quelques pistes pour tenter de nous informer au mieux sur ces dangers réels ou supposés de façon équilibrée.

Enfin et surtout, nous échangerons sur ce que l’on peut faire concrètement pour agir de façon éducative, rationnelle et adaptée sans nous laisser engluer dans la peur (la nôtre et/ou celle des autres) qui paralyse la pensée. 

Comment rassurer les parents ? Comment présenter un projet numérique à son supérieur hiérarchique en diminuant les risques de refus ? Comment travailler la  question de ces “dangers” avec nos élèves notamment via l’EMI et l’initiation à la recherche scientifique ? sont des questions essentielles pour pouvoir espérer travailler aussi sereinement et efficacement que possible avec et sur le numérique. 

Apport du numérique

Ici le numérique est au coeur de l’atelier puisqu’il en est l’objet et le sujet. Réfléchir à ce qui se cache derrière “lézécrans” et les peurs qu’ils engendrent est un excellent moyen de mieux définir pour l’étudier le numérique qui fait tellement partie intégrante de nos vies que nous avons du mal à le saisir dans tous ses aspects et sa complexité

Relation avec le thème de l’édition : 

« Injonctions numériques : entre techno-enthousiasme et pratiques collectives » 

Intégrer pleinement le numérique et ses enjeux dans sa pédagogie, suppose que les enseignants sachent prendre en compte un contexte parfois très anxiogène autour du numérique vécu comme étant dangereux, nocif, asservissant. L’enthousiasme n’est pas forcément général, ni contagieux et il se doit d’être tempéré par la prise en compte de réalités complexes. La peur ne se combat pas seulement avec de l’enthousiasme et de bons arguments, il faut aussi pour cela une stratégie s’appuyant sur une posture réfléchie et un vrai travail de fond. 

Plus d’infos sur : Stéphanie De Vanssay
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#17 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page www.ludomag.com/tag/ludovia-2020

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top