Retours d'usagesSalon

Conjuguer compétences disciplinaires et transversales : stratégies de conception d’un jeu d’évasion pédagogique numérique

Les 20 et 21 février prochains, le collectif Escape n’ Games en partenariat avec Ludomag, organise le premier salon international virtuel et gratuit sur le jeu pédagogique « EN’iGmatik ». Vous pourrez assister aux interventions d’enseignants-chercheurs, enseignants et aussi professionnels du jeu. Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, samedi 20 février.

Maxime Demers-Renaud & Véronique Duguay présenteront “Conjuguer compétences disciplinaires et transversales : stratégies de conception d’un jeu d’évasion pédagogique numérique”, samedi 20 février de 17h40 à 18h40.

Résumé de l’atelier :

Axé sur une approche pédagogique par compétences, le programme de formation de l’école québécoise (PFEQ), socle du projet éducatif du Québec, s’articule autour de trois éléments principaux : les domaines généraux de formation, les compétences disciplinaires et les compétences transversales. Seuls les deux derniers font l’objet d’évaluation chez les élèves et doivent donc être explicitement enseignés. Si les acteurs du réseau scolaire s’entendent sur l’importance des compétences disciplinaires, il en serait autrement pour les compétences transversales. Or, les réalités sociales actuelles rendent ces compétences plus importantes que jamais.

Ainsi, comment pouvons-nous arrimer l’enseignement des compétences disciplinaires et transversales aujourd’hui? Des études récentes montrent que les jeux pédagogiques constituent une approche intéressante puisqu’ils mettent les élèves en action et qu’ils favorisent un apprentissage authentique.

Dans cette optique, dans le cadre de leur cours d’histoire, nous avons créé un jeu d’évasion pédagogique numérique pour les élèves de 1re secondaire (12-13 ans). Le jeu d’évasion créé a donc pour but d’aborder simultanément des notions académiques sur les premières civilisations ainsi que les compétences transversales relevant de la communication et de la coopération.

Le jeu que nous avons élaboré prend place à l’aube des civilisations, en Mésopotamie et en Égypte Antique. Dans ce jeu, les élèves sont des archéologues voyageant dans le temps pour attester de l’existence des jardins de Babylone. Les notions historiques abordées dans le jeu (les premières civilisations sous l’angle de l’importance de l’écriture comme outil de développement) servent de trame narrative. Tout en sollicitant ces notions, les énigmes obligent les élèves à utiliser des stratégies pour bien travailler en équipe afin de réussir la mission. Les enseignants sont ensuite invités à s’appuyer sur la trame narrative et les énigmes comme amorces dans les cours subséquents pour approfondir leur matière.

Plus d’infos sur : Maxime Demers-Renaud & Véronique Duguay
Retrouvez tous les articles sur EN’iGmatik et toutes les présentations d’ateliers sur notre page https://www.ludomag.com/tag/enigmatik/


Pour en savoir plus sur le salon EN’IGMATIK (programme, partenaires, intervenants et inscriptions) : Se rendre sur le site S’inscrire en ligne

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages