Retours d'usagesUNE

Education numérique : Une pédagogie de projet très créative grâce au FabLab installé dans la classe de Sandrine

Dans le cadre des Rencontres e-éduc’ organisées par la métropole de Bordeaux, LUDOMAG a réalisé une série de reportages « Cas d’écoles », dans des écoles maternelle et primaire que nous vous proposons au fil de l’eau sur ludomag.com

Dans sa classe à l’école de Montolieu dans l’Aude, Sandrine Bories construit une séquence sur les grandeurs et mesures pour ses élèves de CE1 et CM1, grâce aux créations en FabLab. Elodie Camo, chargée de mission robotique & Tiers Lab 1er degré DRANE Occitanie, apporte son regard d’expert.

« Le projet pédagogique est axé sur la création par les élèves, avec le souci d’instaurer une démarche scientifique dans la classe de créateurs par l’intermédiaire de machines techniques, complexes ou artistiques » , explique Sandrine Bories.

Par rapport aux apprentissages, c’est la mise en pratique au travers de choses concrètes qui est vraiment intéressante, surtout au niveau des mathématiques avec « les grandeurs et mesures » .

« Pourquoi on apprend ce qu’est un angle droit ? Si on veut réaliser une cabane, il faut qu’elle puisse avoir des murs droits » .

Sandrine a conservé le FabLab sur une période restreinte puisqu’il tourne dans les classes, donc elle a fait le choix d’y consacrer un créneau horaire sur chaque après-midi.

Elle précise qu’il est nécessaire de bien s’approprier les machines avant de se lancer avec les élèves : « si on n’a pas été acteur soi-même des machines, on ne peut pas mettre en place le FabLab » .

Par contre, elle conseille vraiment aux enseignants de se lancer dans cette aventure car c’est un vrai engouement !

Elodie Camo rappelle qu’en effet, il ne s’agit pas seulement de manipulation de machines. Dans ce projet, toutes les connaissances sont sollicitées. L’écriture, par exemple, est aussi de la partie puisque chaque élève a eu à rédiger une fiche projets impliquant des écrits courts.

« Le projet entraîne énormément de motivation chez les élèves car ils connaissent leur objectif et ils conçoivent un matériel qu’ils vont vraiment tâter du doigt » .

« Du côté de l’enseignant, cela implique un changement de posture, puisqu’on est pas du tout dans une pédagogie frontale ; on est dans une pédagogie de projet » , ajoute Elodie Camo.

« Il faut vraiment s’adapter à ses élèves et à leur capacité d’autonomie et voir avec eux ce qu’ils veulent » , décrit Sandrine. Au départ, elle avait des idées de projets et quand elle en a parlé aux élèves, ils sont partis totalement sur autre chose !

« J’ai trouvé cela vraiment très constructif et très enrichissant de voir qu’ils avaient plein d’idées et qu’ils foisonnaient d’envie » .

 

Remerciements aux Rencontres e-éduc’ qui nous ont fait confiance pour la réalisation de ces reportages. Une nouvelle vidéo « Cas d’écoles », la semaine prochaine, sur ludomag.com

 

 

 

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
3
Chouette
0
J'aime
5
Dubitatif
0
Bof
0
Aurélie Julien
Rédactrice en chef Ludovia magazine et responsable programmation Université d'été Ludovia. Réalisation d'articles et de vidéos sur tout ce qui touche au numérique éducatif.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages