Retours d'usagesUniversité d'étéz-Newsletter

Numérique éducatif : Deux approches pédagogiques différentes pour utiliser la même base de contenus PRIMO sur la plateforme Tactileo, en mathématiques au CE1

Comment utiliser une même base de contenus numériques pour travailler en mathématiques : soit en APC, soit dans le cadre d’une activité de classe collaborative ? La grande souplesse de la plateforme Tactileo permet de travailler avec le même kit d’exercices en utilisant des approches pédagogiques différentes. Un cas pratique au CE1 sur l’addition avec retenue : la même base de contenus pour 1. un travail en APC pour offrir un soutien personnalisé aux élèves, et 2. un projet de classe collaboratif.

Pour l’utilisation en APC, l’enseignant utilise les contenus existants et assigne les exercices en créant des groupes différenciés. Il peut ainsi adapter les remédiations dont chacun a besoin pour réussir ses apprentissages, et créer un parcours de soutien personnalisé. Le suivi des résultats sur la plateforme lui permettra d’accompagner les élèves au plus près. (Le dispositif permettra une utilisation en présentiel à l’école, avec l’enseignant, mais aussi en distanciel en cas de mise à distance forcée).

Pour l’utilisation en collaboratif, les mêmes éléments de la plateforme sont sélectionnés pour une approche totalement différente.

L’enseignant peut créer une séquence complète de 4 séances, avec un objectif de chasse au trésor permettant de réinvestir les apprentissages sur le calcul mental additif et soustractif.

Les élèves vont travailler en classe avec des dispositifs différents : classe entière, individuel (dispositif qui peut aussi être utilisé en distanciel si nécessaire), groupes autonomes… pour trouver de façon collaborative les éléments d’un code secret à reconstituer ensemble, en utilisant leurs connaissances sur l’addition avec retenue et en travaillant en équipe.

Apport du numérique :

Pour l’élève : disposer d’un dispositif différencié et personnalisé de soutien lui permettant d’améliorer ses apprentissages et de progresser à son rythme pour parvenir à la réussite.

Mais aussi travailler au sein d’un projet ludique collaboratif où la participation de chacun est nécessaire, tout en réinvestissant ses apprentissages.

Les dispositifs permettent une souplesse dans le temps, les rythmes et l’espace de travail (dans les espaces de l’école et de la classe ou à la maison si nécessaire).

Pour l’enseignant : utiliser le recueil et l’analyse des données de chaque élève pour renforcer ses connaissances des besoins spécifiques de chacun, lui permettant d’individualiser davantage son action après de chaque élève.

Organiser les apprentissages de façon nouvelle et ludique pour motiver les élèves et leur apprendre à travailler en équipe.

Relation avec le thème de l’édition :

Le numérique permet aujourd’hui une certaine souplesse sur les espaces et les rythmes des apprentissages. L’utilisation d’une banque de ressources comme PRIMO permet de montrer comment il est possible d’utiliser toutes ces potentialités pour rythmer les apprentissages selon les besoins des élèves, mais aussi créer de nouvelles dynamiques collaboratives. Les élèves travaillent dans des espaces-temps différents : la classe, les groupes d’APC, mais aussi à la maison (dans le cas de périodes de travail à distance imposé par des contingences sanitaires par exemple) ; le numérique permet de s’adapter à ces contraintes, sans sacrifier un suivi personnalisé au plus près de chaque élève.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

La banque de ressources PRIMO Belin sur Tactileo n’a pas encore été testée en classe dans sa toute dernière version. Néanmoins, elle est le fruit de versions similaires déjà utilisées en classe : l’expérience des auteurs de PRIMO a permis d’améliorer les usages pédagogiques faits à partir de la base de contenus proposée.

La technologie de Tactileo va permettre une utilisation adaptée à la pédagogie de chaque enseignant, qui pourra s’approprier à la fois les contenus et les possibilités de variation, d’enrichissement et de personnalisation illimités, possibles sur la plateforme.


Plus d’infos sur : Fabienne Hervieux

À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 18ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Le numérique éducatif est-il social ? ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 23 août.

Fabienne Hervieux présentera « Deux approches pédagogiques différentes pour utiliser la même base de contenus PRIMO sur la plateforme Tactileo, en mathématiques au CE1 » sur la session III « TERRITOIRES, ESPACES ET TEMPS D’APPRENTISSAGE », mercredi 25 août matin.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#18 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages